Patrice Cabanel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cabanel.
Patrice Cabanel
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance
Argenteuil, Seine-et-Oise, France[1]
Décès (à 48 ans)
Nationalité Drapeau de la France Français
Profession
Distinctions
Hot d'or 2001
Caractéristiques physiques
Cheveux Bruns
Carrière
Années d’activité Années 1990-2000

Patrice Cabanel est un réalisateur, producteur et acteur français de films pornographiques, né le 11 avril 1957 et mort le 12 juin 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Patrice Cabanel vit une jeunesse difficile, sombre un temps dans la petite délinquance puis vit de petits boulots, tels que plongeur ou vendeur de glaces à la foire du trône. Après une cure anti-alcoolique, il entame une reconversion professionnelle et devient photographe de charme. Il passe ensuite à la réalisation, et travaille au fil des années pour des studios comme Alkrys, JTC Vidéo ou Blue One. Il fonde sa propre société de production, Fantas, et tourne de nombreuses vidéos porno amateurs très appréciées dans les sex-shops de l'époque (notamment la série Pourquoi pas vous ?, qui permet à des fans de porno de tourner avec des actrices) mais également des films scénarisés[1].

Patrice Cabanel fait débuter dans ses films amateurs plusieurs futures vedettes du genre, comme Tabatha Cash ou Élodie Chérie. Ses longs-métrages scénarisés se distinguent en faisant souvent une place importante à l'humour, via des gags ou des situations loufoques. Il fait lui-même à l'occasion des apparitions devant la caméra, dans ses propres films ou dans ceux d'autres réalisateurs de porno, parfois sans participer aux scènes de sexe ou bien au contraire en y participant. Il succombe en 2005 à une insuffisance cardiaque[1],[2].

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Acteur uniquement[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]