Nichelle Nichols

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nichelle Nichols
Image dans Infobox.
Nichelle Nichols en 2013.
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Grace Dell NicholsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Englewood Technical Prep Academy (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Période d'activité
Autres informations
Membre de
Genre artistique
Site web
Distinctions
Étoile du Hollywood Walk of Fame
Women in Technology Hall of Fame (d) ()
Prix Inkpot ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Grace Dell Nichols, dite Nichelle Nichols, est une actrice et chanteuse américaine née le à Robbins (Chicago, Illinois) et morte le à Silver City (Nouveau-Mexique).

Elle se fait connaître grâce à son rôle du lieutenante Nyota Uhura dans Star Trek, défiant les stéréotypes de l'époque en embrassant un personnage blanc et en jouant dans un rôle de gradée[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Nichelle Nichols naît le dans le village de Robbins à Chicago, en Illinois. Elle est la troisième d’une fratrie de six enfants[2],[3],[4]. Son père, Samuel Earf, est ouvrier[5], et sa mère, Lishia Mae (Parcs) Nichols, femme au foyer[6].

Plus tard, la famille déménage dans un appartement dans le quarter de Woodlawn, à Chicago.

Lors de son adolescence, rêvant d'être danseuse, elle fréquente le lycée d'Englewood (en), où elle obtient un diplôme en 1951[7],[8].

Carrière[modifier | modifier le code]

Début[modifier | modifier le code]

À l'âge de 14 ans, Nichelle Nichols commence sa carrière comme danseuse et chanteuse auprès de l'orchestre de Duke Ellington[9],[10],[11].

En 1961, elle apparaît dans la célèbre et tragique pièce musicale Kicks and Co d'Oscar Brown[12], ainsi que dans le rôle-titre de Carmen Jones et Porgy and Bess à New York. Non seulement elle joue et chante, mais elle est aussi mannequin à l'occasion[11].

En 1964, après quelques figurations au cinéma, elle voit pour la première fois son nom dans le générique de la série télévisée The Lieutenant, première série signée Gene Roddenberry[13]. Elle y joue la fiancée du soldat noir, Ernest Cameron (interprété par Don Marshall), aux côtés de Dennis Hopper et Woody Strode, dans l'épisode To Set It Right (en), ayant pour thème de préjugé racial[14],[15],[16]. Sur la côte Ouest, elle apparaît dans The Roar of the Greasepaint et For My People ; elle est applaudie pour sa performance dans la pièce Blues for Mister Charlie de James Baldwin.

En , elle apparaît sur la couverture du magazine Ebony[17]. Elle part en tournée musicale à travers les États-Unis, ainsi qu'au Canada et en Europe pour accompagner les groupes de Duke Ellington et Lionel Hampton[18].

Star Trek[modifier | modifier le code]

Dans le rôle de Nyota Uhura, en 1977.

Cela se retrouve dans Star Trek puisqu'elle interprète une chanson (Beyond Antares). Elle devient Uhura dans la série pour le premier épisode Fausses manœuvres. Après les trois saisons de la série originale, on la retrouve dans la série d'animation Star Trek de 1973 à 1974, puis dans les six premiers films entre 1979 et 1991[19]. Elle est la première Afro-Américaine à tenir un rôle principal dans une série télévisée américaine[18]. Et c'est alors l'une des premières fois à l'écran qu'on y voit un baiser entre les personnages blanc et noir que jouent respectivement William Shatner et Nichelle Nichols[20].

À côté de son métier d'actrice, elle a enregistré des albums, écrit des nouvelles de science-fiction et travaille pour la NASA au recrutement des femmes et des minorités raciales[21].

Mort[modifier | modifier le code]

Nichelle Nichols meurt le à Silver City (Nouveau-Mexique)[22],[19].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Star Trek Adventure : lieutenant Nyota Uhura
  • 1999 : A Stitch in Time de Marta Houske : Harvie
  • 2003 : Roddenberry on Patrol de Tim Russ : Grace (vidéo)

Télévision[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

  • 1964 : The Lieutenant : Norma Bartlett (saison 1, épisode 21 : To Set It Right)
  • 1966 : Peyton Place : l'infirmière (2 épisodes)
  • 1966 : Tarzan : Ruana (2 épisodes)
  • 1966-1969 : Star Trek : Nyota Uhura (69 épisodes)
  • 1970 : Insight : Ellie (saison 1, épisode 324 : Old King Cole)
  • 1971 : The D.A. : Ellie (saison 1, épisode 11 : The People vs. Howard)
  • 1973-1974 : Star Trek (Star Trek: The Animated Series) : Uhura, et d'autres personnages (voix ; 22 épisodes)
  • 1988 : Sois prof et tais-toi ! (Head of the class) : elle-même (saison 2, épisode 18 : For Better, for Worse)
  • 1992 : Inside Space : l'invitée
  • 1994 : Batman : Thoth Khepera (voix ; saison 2, épisode 8 : Avatar)
  • 1994-1996 : Gargoyles, les anges de la nuit (Gargoyles) : Diane Maza (voix ; 3 épisodes)
  • 1997 : Spider-Man, l'homme-araignée (Spider-Man: The Animated Series) : Miriam (voix ; 2 épisodes)
  • 2000 : Good Versus Evil (G vs E, puis Good vs. Evil) : la mère d'Henry (saison 2, épisode 2 : Renunciation)
  • 2000 : Les Aventures de Buzz l'Éclair (Buzz Lightyear of Star Command) : la cheffe (voix ; saison 1, épisode 32 : The Yukari Imprint)
  • 2000-2002 : Futurama : elle-même (voix ; 2 épisodes)
  • 2004 : Les Simpson (The Simpsons) : elle-même (voix ; saison 15, épisode 19 : Simple Simpson)
  • 2007 : Heroes : Nana Dawson (5 épisodes)
  • 2009 : The Cabonauts : CJ (saison 1, épisode 1 : Pilot)
  • 2016 : Les Feux de l'amour The Young and the Restless : Lucinda Winters (4 épisodes)
  • 2017 : Star Trek: Renegades : l'amirale Grace Jemison (saison 2, épisode 1 : The Requiem)
  • 2017 : Downward Dog : Deejay Devine (saison 1, épisode 6 : Old)
  • 2020 : Space Command : Octavia Butler (saison 1, épisode 25 : Ripple Effect)
  • 2021 : 12 to Midnight : Devorah (saison 1, épisode 1 : What Is and What Never Should Be)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nichelle Nichols, l'héroïne de Star Trek qui brisa les stéréotypes à l'écran », sur information.tv5monde.com, (consulté le ).
  2. (en) Bob McCann, Encyclopedia of African American Actresses in Film and Television, McFarland, (ISBN 978-0-7864-5804-2, lire en ligne), p. 251.
  3. (en) Sandra Adell, African American Culture, Gale, (ISBN 978-0-8103-8485-9, lire en ligne), p. 152.
  4. (en) Shayler David et Ian A. Moule, Women in Space : Following Valentina, Springer Science & Business Media, (ISBN 978-1-84628-078-8, lire en ligne), p. 152.
  5. (en) « Robbins History » (version du 15 janvier 2022 sur l'Internet Archive), sur robbinshistorymusuem.org.
  6. (en) « Nichelle Nichols's Biography » (version du 22 novembre 2021 sur l'Internet Archive), sur Thehistorymakers.org.
  7. (en) « '1950 Englewood High School (Chicago, Illinois) Yearbook », sur classmates.com (consulté le ).
  8. (en) Nichelle Nichols, Beyond Uhura : Star Trek and Other Memories, G.P. Putnam's, (lire en ligne), p. 320.
  9. (en) « National Space Society Governor Nichelle Nichols Biography », sur space.nss.org (consulté le )
  10. (en) Katie Von Lehman, « Nichelle Nichols (1932- ) », sur blackpast.org, (consulté le )
  11. a et b (en) Carmel Dagan, « Nichelle Nichols, Uhura in Star Trek, Dies at 89 » (version du 31 juillet 2022 sur l'Internet Archive), .
  12. (en) « Kicks and Co. Original Broadway Cast – 1961 Broadway » (version du 6 décembre 2014 sur l'Internet Archive), sur broadwayworld.com.
  13. (en) « Nichelle Nichols's Biography », sur thehistorymakers.org (consulté le ).
  14. (en) Brian J. Robb, A Brief Guide to Star Trek, Londres, Robinson, (ISBN 978-1-849-01514-1), p. 85
  15. (en) Greg Barbrick, « The Lieutenant The Complete Series Part Two DVD Review: Gene Roddenberry Sows the Seeds of Star Trek », sur cinemasentries.com (consulté le ).
  16. (en) « The Lieutenant: To Set It Right {Unaired Episode} (TV) », sur paleycenter.org (consulté le ).
  17. (en) John H. Johnson, « A new star in the TV heavens », Ebony, no 3,‎ , p. 70–76 lire en ligne=https://books.google.fr/books/about/Ebony.html?id=6iZkedjSfZoC&redir_esc=y.
  18. a et b (en) « Nichelle Nichols » (version du 22 juillet 2017 sur l'Internet Archive), sur pbs.org.
  19. a et b (en) Adam Bernstein, « Nichelle Nichols, who played Uhura in ‘Star Trek’ franchise, dies at 89 », sur washingtonpost.com, (consulté le ).
  20. D'après par exemple un entrefilet d' "Ouest France" consécutif à la mort de Madame Nichols.
  21. (en) « Nichelle Nichols, NASA Recruiter ».
  22. « L’actrice Nichelle Nichols, star de la série Star Trek, est morte à 89 ans », lemonde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  23. (en) « Nichelle Nichols », sur Hollywood Walk of Fame, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :