Vendredi (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vendredi (homonymie).

Vendredi (titre original : Friday) est un roman de Robert A. Heinlein publié en 1982.

Résumé[modifier | modifier le code]

Vendredi est le nom de l'héroïne, une jeune femme « génétiquement construite », ce qui en fait un agent secret particulièrement redoutable. Employée comme coursière pour porter des microfilms, elle sera capturée, torturée et violée dès le début de l'histoire. Sauvée par son employeur, Vendredi passera des vacances dans un groupe familial qu'elle fréquente en Nouvelle-Zélande. Les groupes familiaux sont composés de gens aux mœurs échangistes qui vivent en communauté. Sollicité pour s'engager plus sérieusement avec eux, Vendredi est rejetée au premier désaccord. Elle se sent brimée parce qu'elle a un besoin d'avoir un semblant de vie familiale qu'elle n'a jamais connue. Vendredi aura une liaison avec un pilote canadien dont le groupe familial est plus accueillant. À son retour en Amérique du Nord, une crise politique l'empêche de retourner au travail. Une grande partie du roman montre les efforts de Vendredi pour retrouver son employeur. Elle traverse les anciens États-Unis qui sont morcelés en différents pays dont les idéologies sont antagonistes et de toute façon, ce sont les multinationales qui mènent. Retrouvée par son employeur, Vendredi est employée comme une sorte de génie intuitif capable de corréler des données a priori sans rapport. Elle prévoit une épidémie de peste. Son employeur mort, elle ira à Las Vegas où on la recrutera comme courrier pour porter un ovule afin que la fille d'un dictateur puisse donner naissance à un héritier. Elle découvrira qu'on a fait d'elle une mère porteuse, Vendredi désertera sur une planète coloniale et retrouvera ses amis canadiens.

Le roman est situé dans l'univers de la nouvelle « Gulf » (1949), texte politique et assez difficile décrivant dans toute son ambiguïté l'organisation secrète de "Kettle Belly" Baldwin à son apogée, quand Vendredi, roman plus ludique et explicite, la montre déliquescente. Là où « Gulf » montre des surhommes autoproclamés, Vendredi, qui aurait quelque titre à y prétendre, ne rêve au contraire que de devenir une femme "comme les autres".

Références[modifier | modifier le code]