New Holland (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir New Holland.

New Holland

Création 1895
Dates clés 1986, 1994, 1999
Fondateurs Abe Zimmerman
Personnages clés Abe Zimmerman
Carlo Lambro (PDG)
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Siège social Turin
Drapeau d'Italie Italie
Actionnaires CNH IndustrialVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité matériel agricole ; matériel pour l'entretien des espaces verts ; matériel de travaux publics
Société mère CNH Industrial
Sociétés sœurs Case IH, Steyr
Site web www.newholland.com

Depuis sa création en 1895 par Abel Zimmerman à New Holland en Pennsylvanie, la société New Holland a toujours fabriqué des machines agricoles. Jusque dans les années 1980, l'essentiel de son activité réside dans la conception, la fabrication et la vente de moissonneuses-batteuses ainsi que de presses.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1986, Ford Motor Company rachète la société, la fusionne avec son activité agricole et la renomme Ford New Holland. Cette fusion permet à Ford de proposer à ses clients agriculteurs à la fois des tracteurs et des matériels de récolte.

En 1991, Fiat Group achète 80 % des parts de la société Ford New Holland et l'intègre à sa division agriculture FiatAgri. En 1994, Fiat devient le propriétaire intégral. Fiat renomme alors la société qui retrouve son nom d'origine « New Holland ». De même que l'a fait Ford, Fiat choisit d'inclure les modèles agricoles produits par FiatAgri sous le nom commercial New Holland, permettant au constructeur de proposer aux agriculteurs une gamme d'équipements très vaste et adaptée aux spécificités des marchés américains et européens (tracteurs, outils, moissonneuses, engins spécialisés dans la viticulture avec le rachat de Braud).

Enfin en 1999, FIAT SpA rachète CASE Corp. New Holland fusionne en 2001 avec Case IH formant la société CNH Global-Case New Holland, spécialisée dans la production d'engins agricoles et de chantier.

Par contre, contrairement à ce qui s'est produit lors des deux précédentes fusions, CNH choisit de conserver les marques Case et New Holland. Les deux marques proposent aux agriculteurs un certain nombre de machines communes, (tracteurs Magnum/TG/T8000 par exemple) mais conservent également dans leur catalogue des matériels spécifiques (matériels viticoles vendus par New Holland sous la marque Braud).

New Holland est, avec Case IH , le principal constructeur au monde de matériel agricole, loin devant les italiens SAME et Landini, l'allemand Claas et l'américain Massey Ferguson.

Présence dans le monde[modifier | modifier le code]

New Holland Agriculture est présente dans 170 pays dans le monde. Le siège du groupe est implanté à Turin en Italie. Les directions opérationnelles sont distribuées au plus près des zones d'intérêt : en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Europe, en Afrique, au Moyen Orient, en Asie et en Océanie.

New Holland Agriculure dispose de 25 usines de fabrication complètes :

  • Amérique du nord[1]:
    • Fargo, Dakota du Nord USA: fabrication de tracteurs
    • Grand Island, Nebraska, USA : fabrication de moissonneuses-batteuses et machines pour la fenaison et les fourrages,
    • New Holland, Pennsylvanie, USA : fabrication de presses, machines pour la fenaison et les fourrages,
    • Racine, Wisconsin : montage de tracteurs et fabrication de transmissions
    • Saskatoon, Canada : fabrication de machines pour les semis et le repiquage,
  • Amérique Latine[2]:
    • Ferreyra, Argentine : fabrication de tracteurs et moissonneuses-batteuses,
    • Curitiba, Brésil : fabrication de tracteurs et moissonneuses-batteuses,
    • Piracicaba, Brésil : fabrication de pulvérisateurs agricoles,
    • Querétaro, Mexique : fabrication de tracteurs et de composants pour l'agriculture,
    • Sorocaba, Brésil : fabrication de moissonneuses-batteuses,
  • Europe[3]:
    • Anvers, Belgique : fabrication de composants pour machines agricoles,
    • Basildon, Royaume Uni : fabrication de tracteurs,
    • Coëx, France (Braud) : fabrication de machines à vendanger,
    • Croix, France : fabrication de composants pour machines agricoles,
    • Jesi, Italie: fabrication de tracteurs,
    • Lecce, Italie : fabrication d'appareils télescopiques de soulèvement,
    • Modena, Italie : fabrication de composants agricoles,
    • Płock, Pologne : fabrication de moissonneuses-batteuses et presses,
    • Zedelgem, Belgique : fabrication de moissonneuses-batteuses, presses et trancheuses chargeuses,



Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]