Negro League

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Negro League emblem.jpg

Les Negro Leagues étaient des ligues professionnelles américaines de baseball réservées aux noirs (Africains-Américains) lors de la période de ségrégation, de la fin du XIXe siècle à 1948. La ségrégation prend fin dans le baseball en 1947 avec l'arrivée de Jackie Robinson chez les Dodgers de Brooklyn. Les Negro Leagues cessent alors leurs activités. Les plus prestigieuses ligues étaient surnommées "Negro Major Leagues" (ligues majeures noires).

Les débuts des Negro Leagues[modifier | modifier le code]

Le premier match de baseball mettant aux prises deux équipes formées de joueurs noirs eut lieu le 28 septembre 1860 à l'Elysian Fields à Hoboken. Les Weeksville of New York s'imposèrent 11-0 contre le Colored Union Club.

À la fin des années 1860, Philadelphie se dote d'une formation de premier plan, les Philadelphia Pythians. Ils posèrent leur candidature pour rejoindre la National Association of Base Ball Players, mais cette dernière fut rejetée en 1867. Aucun joueur noir n'est alors accepté dans cette ligue. L'étau se desserre très timidement avec la mise en place de la Ligue nationale, qui ne réagit pas quand quelques rares joueurs noirs évoluent en son sein au début des années 1880. Changement d'attitude en 1887 avec l'interdiction d'aligner des joueurs noirs en ligue nationale. Les ligues mineures s'alignent sur cette politique en 1888. Cette interdiction sera levée de fait le 15 avril 1947 avec les débuts de Jackie Robinson avec les Brooklyn Dodgers.

En dehors du système des ligues, la formation new-yorkaise des Cuban Giants, qui n'ont rien de cubain, déplace les foules et inspire la création des premières ligues. La première Negro League est créée en 1885. La Southern League of Base Ballists comprend dix clubs et stoppe ses activités après une seule saison d'existence. La National Colored Base Ball League prend le relai en 1887 avec neuf équipes, pour une seule saison également. De nombreuses ligues, plus ou moins éphémères, se forment par la suite à travers l'ensemble des États-Unis.

Les Ligues majeures noires[modifier | modifier le code]

1920-1932[modifier | modifier le code]

Les champions de ces deux ligues s'affrontent en fin de saison pour les séries mondiales noires de 1924 à 1927.

1933-1948[modifier | modifier le code]

&nbsp ;
&nbsp ;

Après 1950, cette ligue devient si anecdotique que les historiens américains du baseball n'ont pas pu dater avec précision sa cessation d'activité.

Les champions de ces deux ligues s'affrontent en fin de saison pour les séries mondiales noires de 1942 à 1948.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Peterson, Only the Ball was White, 1970 ISBN 0-19-507637-0
  • John Holway, Josh and Satch ISBN 0-88184-817-4
  • James Riley, The Biographical Encyclopedia of the Negro Baseball Leagues, rééd. 2001 ISBN 0-7867-0959-6
  • Sol White, A History of Colored Base Ball, 1907 ISBN 0-8032-9783-1
  • Mark Ribowsky, Don't Look Back : Satchel Paige in the Shadows of the Game
  • Mark Ribowsky, Josh Gibson : The Power and the Darkness
  • Lawrence D. Hogan, Shades of Glory : The Negro Leagues and the Story of African-American Baseball, National Geographic 2006

Liens externes[modifier | modifier le code]