Narcotiques anonymes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Narcotiques anonymes
Cadre
Fondation
Fondation 1953
Identité
Site web www.na.org (site officiel international), www.narcotiquesanonymes.org (site français)

Narcotiques Anonymes (Narcotics Anonymous, -narcotics désignant en américain non seulement les produits stupéfiants mais aussi ceux qui en font usage-) ou NA est une association à but non lucratif mondiale « composée d'hommes et de femmes pour qui la drogue était devenue un problème majeur »[1]. Originellement créée sur le modèle des Alcooliques anonymes (Alcoholics Anonymous) ou AA, la Fraternité (Fellowship) Narcotiques Anonymes est composée de « dépendants en rétablissement » (addicts in recovery) dont le but commun est de s'entraider à devenir et rester abstinents de toutes drogues.

NA n'est sous tutelle d'aucune autorité sanitaire ou judiciaire, et aucune personne assistant à ses réunions ne doit craindre d'être poursuivie sur la base de la consommation de drogues illégales ou d'autres délits pénaux.

Histoire de Narcotiques Anonymes[modifier | modifier le code]

La gestation de Narcotiques Anonymes remonte à la fin des années 1940. Les premières réunions, rassemblant des ex-toxicomanes passés par l'alcool puis devenus membres des Alcooliques Anonymes, se sont tenues au début des années 1950 dans la région de Los Angeles, en Californie.

Narcotiques Anonymes fut officiellement cofondé en 1953 par Jimmy Kinnon.

En 2005, on dénombrait 21 500 groupes enregistrés de NA, qui tenaient environ 33 500 réunions hebdomadaires dans 116 pays. Les publications de NA étaient alors disponibles dans 47 langues.

En 2006, les publications de NA étaient disponibles dans 55 langues différentes avec 115 articles nouvellement traduits.

La première réunion française s'est ouverte en 1983 à Paris.

Il y a aujourd'hui, en 2016, près de 140 réunions NA chaque semaine en France, réparties sur tout son territoire: à Bordeaux, Caen, Dijon, Lille, Lyon, Marseilles, Metz, Montbéliard, Montpellier, Nancy, Nantes, Nice, Paris, Quimper, Reims, Rennes, Saint-Etienne, Toulouse, Toulon, etc.

Fonctionnement de Narcotiques Anonymes[modifier | modifier le code]

Public concerné[modifier | modifier le code]

Narcotiques Anonymes (NA) accueille tous les « dépendants » (addicts), peu importe le type de drogue consommée. « La seule condition requise pour être membre de NA est le désir d'arrêter de consommer » (Troisième Tradition de Narcotiques Anonymes).

A NA se réunissent aussi bien des personnes consommatrices, ou ayant été consommatrices polytoxicomanes, de drogues dures, alcool compris, que dépendantes, ou l'ayant été, de cannabis, de médicaments psychotropes, de solvants etc. voire de tout à la fois...

NA est un programme d'abstinence complète de toutes drogues — y compris de l'alcool — et de tout « produit modifiant le comportement », les médicaments psychotropes étant toutefois considérés comme pouvant être pris en cas de nécessité dans un cadre médical strict.

Être ainsi abstinent n'est cependant pas la condition pour être membre de NA. C'est le « désir d'arrêter de consommer » qui est la condition requise pour être/se déclarer membre de NA.

« N'importe quelle personne ayant un problème de drogue, ou qui pense en avoir un, et quelles que soient la ou les drogues consommées, peut se déclarer membre de NA. L'appartenance est gratuite, individuelle et complètement volontaire. Aucune cotisation n'est perçue et il n'existe pas de structure hiérarchique. Chacun est libre de participer aux réunions de son choix, voire d'en ouvrir de nouvelles. Les groupes sont autogérés et subviennent à leurs propres besoins grâce aux contributions volontaires de ceux qui y participent. NA ne désire et ne reçoit pas de subventions extérieures. De plus, l'expérience de NA démontre qu'il n'est pas nécessaire d'isoler un dépendant du reste de la société pour qu'il puisse se rétablir. La prise en charge des groupes par les membres eux-mêmes fait partie intégrante du processus de rétablissement. »

— Narcotiques Anonymes France[2]

Les groupes NA[modifier | modifier le code]

« Un groupe NA est une réunion d'au moins deux dépendants en rétablissement, qui se réunissent régulièrement en un lieu et à un moment précis, pour chercher à se rétablir de la maladie de la dépendance. Tous les groupes de NA sont tenus de respecter les "Douze Traditions de Narcotiques Anonymes". Le but primordial de chaque groupe NA est de transmettre le message de rétablissement au dépendant qui souffre encore. »

— Publication NA ref IP2 "Le Groupe"

Les réunions NA[modifier | modifier le code]

Les réunions NA sont destinées aux "dépendants", encore actifs ou en rétablissement, à celles et ceux qui pensent qu’ils ont peut-être un problème de drogue(s), voire également, pour certaines réunions, à quiconque s'intéresse à NA.

Chacune des réunions NA propose aux "dépendants" un espace de bienveillance, d'empathie et de sécurité leur permettant de "partager" avec les autres "dépendants" présents.

Certaines réunions de NA, - les "réunions ouvertes" -, sont ouvertes à quiconque veut y assister. La plupart des groupes NA tiennent de telles réunions. Elles permettent au public de s'informer sur NA, et aux amis et aux parents des membres NA de venir célébrer avec eux leurs « anniversaires de rétablissement ». NA demande clairement qu'au cours de telles réunions, les groupes n’acceptent aucune contribution financière des personnes qui ne sont pas des dépendants membres de NA.

D'autres réunions, -les "réunions fermées" - sont réservées aux personnes qui reconnaissent avoir, ou avoir eu, ou se demandent si elles ont, un problème de drogue(s).

Chaque réunion commence le plus souvent par la lecture de textes résumant NA et son fonctionnement. Puis les participants sont invités à "partager" librement sur un thème choisi ou les difficultés qu’ils rencontrent et les solutions qu’ils mettent en oeuvre dans leurs vies sans drogue. Ces échanges ne se font pas sous forme de discussions mais constituent plutôt une série de contributions individuelles. Chacun est libre d'y "prendre ce qui lui semble utile et de laisser le reste".

Les réunions NA peuvent avoir lieu à peu près n’importe où. La plupart des groupes recherchent des endroits ouverts au public qui soient facilement accessibles et où ils pourront tenir des réunions hebdomadaires. Dans les lieux appartenant à des institutions publiques ou à des organismes civiques ou religieux, il y a couramment des locaux à loyer modique qui répondent aux besoins des groupes. Presque tous ces établissements se montrent très coopératifs et généreux. Même s’ils sont prêts à mettre des locaux à disposition gratuitement, NA considère qu'il est nécessaire de leur donner en retour.

Selon NA, « ceux et celles qui assistent régulièrement aux réunions demeurent abstinents », et l'abstinence est à leurs yeux la base qui permet de commencer à « se rétablir de la maladie de la dépendance » (recover from the disease of addiction).

Le programme de rétablissement de la dépendance de NA[modifier | modifier le code]

NA est exclusivement composé de "dépendants " qui s’entraident pour se "rétablir de leur dépendance". Ses membres participent régulièrement aux réunions NA pour y "partager leurs expériences, leurs forces et leurs espoirs" de rétablissement. Il leur est également suggéré de demander une aide individuelle à une ou un membre plus expérimenté de son choix, qui devient alors sa "marraine" ou son parrain" (sponsor). Le "Programme de rétablissement de la dépendance" de NA est décrit dans "Les Douze Étapes de Narcotiques Anonymes, adaptées des Douze étapes d'Alcooliques Anonymes. En travaillant à se faire une compréhension et à apprendre à mettre ces Étapes en pratique avec l'aide de leur "marraine"/"parrain" et des autres membres, et en aidant d'autres membres à le faire, les "dépendants en rétablissement" de NA parviennent à vivre sans drogues et à faire face sans elles aux défis de leurs vies quotidiennes.

Bien que les "Douze Étapes de Narcotiques Anonymes", tout comme celles de Alcooliques Anonymes dont elles sont adaptées, soient formulées avec un lexique religieux (la formulation de cinq d'entre elles utilise le mot "Dieu"), il est parfaitement possible aux membres qui sont agnostiques ou athées de s'approprier leurs principes.

NA est une association/fraternité laïque, et, pas plus que AA, ne cautionne ni ne s'oppose à aucune croyance religieuse.

NA, tout comme AA, prône cependant la mise en pratique de principes dits « spirituels », souvent prônés par les religions, comme l'empathie, la compassion, la bienveillance, l'amour inconditionnel, l’honnêteté, l’ouverture d’esprit, la bonne volonté, l’humilité etc. dont l'application dans la vie de tous les jours est considérée comme la condition du "rétablissement".

Chaque membre de NA a la pleine et entière liberté de déterminer par elle-même ou lui-même comment elle ou il comprend ces principes et comment elle ou il les met en pratique.

Loin de certaines attentes de certaines religions, le rétablissement dans NA n’est pas une cure miracle qui se produit en une période de temps déterminée, mais un processus progressif et personnel.

De même que chaque membre décide librement de lui-même de se joindre à l'association/fraternité, de même chaque membre est libre de s'y "rétablir" à sa façon et à son rythme sans crainte du jugement des autres membres.

L'anonymat[modifier | modifier le code]

« L’anonymat est la base spirituelle de toutes nos traditions nous rappelant sans cesse de placer les principes au-dessus des personnalités. »

— Douzième tradition[3]

L’anonymat en tant que principe pratiqué par les membres a pour but primordial de permettre aux "dépendants" d’assister aux réunions sans craindre que leur qualité de membre, et donc leur problème présent ou passé de drogue soit divulgués, pas plus que quoi que ce soit qu'ils aient pu "partager" en réunion.

Il suggère ensuite de ne pas s'attarder sur les personnalités ou les vécus des autres membres, pour plutôt « écouter le message et non le messager ».

Il est aussi le rappel qu'il n'y a pas de hiérarchie dans NA, mais un principe de stricte égalité des membres les uns avec les autres.

Ses différents aspects sont déclinés tout au long des "Douze Traditions de Narcotiques Anonymes", également adaptées des celles des Alcooliques ".

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]