Dépendance au sucre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La notion de dépendance au sucre, qui fait l'objet d'un débat, serait la difficulté pour une personne de contrôler son apport en aliments ou boissons sucrés. A l'heure actuelle, il n'y a pas de démonstration scientifique de la dépendance au sucre chez l'Homme et le concept d'addiction alimentaire ne fait pas consensus[1],[2],[3].

Certains scientifiques parlent "d'aliments addictifs", en se basant principalement sur des expériences menées chez l'animal ; d'autres préfèrent parler d'addiction comportementale.

Controverse[modifier | modifier le code]

L'équipe de Serge Ahmed (CNRS, Bordeaux) a mené des expériences chez l'animal. Des rats pouvaient choisir, grâce à deux leviers, une dose de cocaïne ou l'accès à de l'eau sucrée. Les résultats ont montré que, dans la très grande majorité, les rats préféraient l'eau sucrée, qu'elle contienne du sucre ou un édulcorant (la saccharine).

Cependant, d'autres chercheurs mettent en garde contre l'extrapolation de ces conclusions obtenues sur des rats de laboratoire à l'Homme. Pour eux, le terme "dépendance au sucre" ou "addiction à un aliment" est inexact car faisant référence à la notion d'addiction à une substance, comme les drogues. Ils proposent de parler alors "d'addiction comportementale" au fait de manger.

Certains justifient la notion de dépendance au sucre car ce dernier active le système de récompense (en procurant une sensation de plaisir). Ceux qui réfutent la notion de dépendance ou d'addiction à la substance "sucre" argumentent que les stupéfiants court-circuitent le système de la récompense en l'activant directement et de façon bien plus importante que ne le fait le sucre, et jugent "absurde" de comparer l'addiction au sucre et aux drogues[4]

Risques en cas d'excès de consommation de sucre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Consensus du projet européen Neurofast portés par un réseau d’expert : NeuroFAST consensus opinion on food addiction, juil 2013
  2. Débat pour ou contre le concept d’addiction alimentaire (disponible intégralement en ligne) Ziauddeen, H. and Fletcher, P. C. (2013), Is food addiction a valid and useful concept?. Obesity Reviews, 14: 19–28. doi: 10.1111/j.1467-789X.2012.01046.x Volkow, N. D., Wang, G.-J., Tomasi, D. and Baler, R. D. (2013), Obesity and addiction: neurobiological overlaps. Obesity Reviews, 14: 2–18. doi: 10.1111/j.1467-789X.2012.01031.x
  3. Agence française de Sécurité Sanitaire des Aliments. Glucides et santé : État des lieux, évaluation et recommandations. Chapitre 7 : Plaisir du sucre et influence sur les comportements alimentaires [Consulté le 15 septembre 2005] Rapport complet : http://www.afssa.fr Synthèse : http://www.afssa.fr
  4. « Le sucre est-il vraiment aussi addictif que la cocaïne? », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)