NGC 4676

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 4676
Image illustrative de l’article NGC 4676
La paire de galaxies lenticulaires NGC 4676
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Chevelure de Bérénice
Ascension droite (α) 12h 46m 10,7s[1]
Déclinaison (δ) 30° 43′ 38″ [1]
Décalage vers le rouge 0,022049 ± ?[1]

Localisation dans la constellation : Chevelure de Bérénice

(Voir situation dans la constellation : Chevelure de Bérénice)
Coma Berenices IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 6 610 ± 37 km/s [a]
Distance 92,3 ± 6,3 Mpc (∼301 millions d'a.l.)[b]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie lenticulaire
Découverte
Découvreur(s) William Herschel[2]
Date [2]
Désignation(s) IC 819
IC 820
PGC 43062
PGC 43065
CGCG 159-72
Arp 242
CGCG
VV 244 [3]
Liste des galaxies lenticulaires

NGC 4676 (aussi appelé Les galaxies des Souris) est une paire de galaxies lenticulaires située dans la constellation de la Chevelure de Bérénice à environ 301 millions d'années-lumière de la Voie lactée. NGC 4676 a été découvert par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1785. Cette paire de galaxies a aussi été observée par l'astronome autrichien Rudolf Ferdinand Spitaler le et elles ont été inscrites à l'Index Catalogue sous les cotes IC 819 et IC 820[2].

Selon un article paru en 1961, NGC 4676 fait partie de l'amas du Coma qui est le plus souvent appelé l'amas de la Chevelure de Bérénice[4]

Avertissement concernant les désignations non standard. Les galaxies IC 819 (PGC 43062) et IC 820 (PGC 43065) sont parfois respectivement désignées comme NGC 4676A et NGC 4676B . Cependant, lorsque des paires de galaxies sont désignées de cette façon, il arrive parfois que les lettres soient attachées aux «mauvaises» galaxies, auquel cas une discussion de leurs propriétés physiques peut devenir tout aussi incorrecte. De telles désignations non standard devraient toujours être évitées[2]. Les propriétés ainsi que les diverses désignations de chacune des galaxies de cette paire sont détaillées dans les articles IC 819 et IC 820.

L'image captée par le télescope Hubble[modifier | modifier le code]

NGC 4636 par le télescope spatial Hubble.

Cette image a été captée par la caméra ACS du télescope spatial Hubble le 7 avril 2002 à travers des filtres bleu et orange ainsi que d'un filtre de l'infrarouge proche. On les appelle les galaxies des Souris en raison des longues queues d'étoiles et de gaz provenant de la collision des deux galaxies. Cette paire est en voie de fusionner et elle formera une seule galaxie géante[5].

À ce jour, cette image est la plus détaillée que nous ayons de cette paire de galaxie avec les nombreuses étoiles que nous pouvons y observer. Les cascades bleues de la galaxie à gauche (IC 820) correspondent à des amas de jeunes étoiles massives et chaudes dont la formation a été déclenchée par les forces de marées gravitationnelles produites par la rencontre des deux galaxies. On peut également observer sur l'image des courants de matière entre les deux galaxies[5].

Les amas de jeunes étoiles dans la longue queue de marée (de IC 819) en haut à droite sont séparés par des régions plus pâles. Ces régions suggèrent que les amas d'étoiles se sont formés à partir de l'effondrement gravitationnel du gaz et de la poussière qui occupaient autrefois ces zones. Certains amas ont des masses lumineuses comparables aux galaxies naines qui gravitent autour du halo de notre propre galaxie de la Voie lactée[5].

Des simulations numériques réalisées par Josh Barnes de l'université d'Hawaï et par John Hibbard du National Radio Astronomy Observatory à Charlottesville en Virginie[6] ont montré que nous voyons deux galaxies spirales presque indentiques[c] environ 160 millions d'années après leur rencontre la plus rapprochée. La longue queue droite est en réalité courbée, mais elle semble droite parce que nous la voyons par la tranche. La simulation montre aussi que les deux galaxies fusionneront pour former une seule grande galaxie elliptique. Les étoiles, le gaz et les amas lumineux d'étoiles dans les queues de marée retomberont soit dans les galaxies fusionnées, soit en orbite dans le halo de la galaxie elliptique nouvellement formée[5].

Les galaxies des Souris nous donne un aperçu à ce qui arrivera à la Voie lactée et à la galaxie d'Andromède dans plusieurs milliards d'années[5],[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  2. On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  3. Elles sont cependant classifiées comme galaxies lenticulaire par toutes les sources consultées.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 4676 (consulté le )
  2. a b c et d (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le )
  3. « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 4600 à 4699 »
  4. E. M. Burbidge et G. R. Burbidge, « NGC 4676, a Peculiar System in the Coma Cluster of Galaxies. », Astrophysical Journal, vol. 133,‎ , p. 726 (DOI 10.1086/147076, Bibcode 1961ApJ...133..726B)
  5. a b c d et e (en) « THE MICE (NGC 4676): COLLIDING GALAXIES WITH TAILS OF STARS AND GAS » (consulté le )
  6. (en) « Observations and Simulation of N4676 ("The Mice" = Arp 242 = UGC 7938/9) » (consulté le )
  7. « La collision entre notre Voie lactée et Andromède » (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 4668  •  NGC 4669  •  NGC 4670  •  NGC 4671  •  NGC 4672  •  NGC 4673  •  NGC 4674  •  NGC 4675  •  NGC 4676  •  NGC 4677  •  NGC 4678  •  NGC 4679  •  NGC 4680  •  NGC 4681  •  NGC 4682  •  NGC 4683  •  NGC 4684