NGC 4827

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

NGC 4827
Image illustrative de l’article NGC 4827
La galaxie lenticulaire 4827
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Chevelure de Bérénice
Ascension droite (α) 12h 56m 43,5s [1]
Déclinaison (δ) 27° 10′ 43″  [1]
Magnitude apparente (V) 12,9 [2]
13,9 dans la Bande B [2]
Brillance de surface 13,46 mag/am2 [a]
Dimensions apparentes (V) 1,4 × 1,2 [2]
Décalage vers le rouge 0,025451 ± 0,000031 [1]
Angle de position 48° [2]

Localisation dans la constellation : Chevelure de Bérénice

(Voir situation dans la constellation : Chevelure de Bérénice)
Coma Berenices IAU.svg
Astrométrie
Vitesse radiale 7 630 ± 9 km/s  [b]
Distance 106,6 ± 7,4 Mpc (∼348 millions d'a.l.[c]
Caractéristiques physiques
Type d'objet Galaxie lenticulaire
Type de galaxie S0-[1] E/S0?[3] E-S0[2] EBS-0[4]
Dimensions 142 000 a.l. [d]
Découverte
Découvreur(s) William Herschel [3]
Date [3]
Désignation(s) PGC 44178
UGC 8065
MCG 5-31-16
CGCG 160-28 [2]
ABELL 1656:[GMP83] 5279[1]
Liste des galaxies lenticulaires

NGC 4827 est une galaxie lenticulaire située dans la constellation de la Chevelure de Bérénice à environ 348 millions d'années-lumière de la Voie lactée. NGC 4827 a été découvert par l'astronome germano-britannique William Herschel en 1785.

Des mesures non basées sur le décalage vers le rouge (redshift) donnent une distance de 115,250 ± 9,535 Mpc (∼376 millions d'a.l.)[5], ce qui est à l'intérieur des distances calculées en employant la valeur du décalage[c].

Groupe de NGC 4889[modifier | modifier le code]

NGC 4827 fait partie du groupe de NGC 4889, la galaxie la plus brillante de ce groupe. Ce groupe de galaxies compte au moins 18 membres. Les autres galaxies du groupe sont NGC 4789, NGC 4807, NGC 4816, NGC 4819, NGC 4839, NGC 4841, NGC 4848, NGC 4853, NGC 4874, NGC 4889, NGC 4895, NGC 4911, NGC 4926, NGC 4944, NGC 4966, NGC 4841A et UGC 8017 (noté 1250+2839 dans l'article de Mahtessian pour CGCG 1250.4+2839)[6].

Steinicke donne la désignation DRCG 27 - xxx à dix des galaxies du groupe de NGC 4889 : NGC 4839, NGC 4841, NGC 4841A, NGC 4848, NGC 4853, NGC 4844, NGC 4889, NGC 4895, NGC 4911 et NGC 4926. Cette désignation indique que ces galaxies figure au catalogue des amas galactiques d'Alan Dressler[7]. Le nombre 27 correspond au 27 amas du catalogue, soit Abell 1656 (l'amas de la Chevelure de Bérénice) et xxx indique le rang la galaxie dans la liste.

Cependant, la désignation ABELL 1656:[GMP83] 5279 par la base de données NASA/IPAC[1] indique que NGC 4827 est aussi un membre d'Abell 1656 et donc de l'amas de la Chevelure de Bérénice. Elle figure dans le catalogue de Godwin, Metcalfe et Peach publié en 1983[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La brilhttps://translate.google.ca/?hl=frlance de surface (S) se calcule à partir de la magnitude apparente (m) et de la surface de la galaxie selon l'équation
  2. On obtient la vitesse de récession d'une galaxie à l'aide de l'équation v = z×c, où z est le décalage vers le rouge (redshift) et c la vitesse de la lumière. L'incertitude relative de la vitesse Δv/v est égale à celle de z étant donné la grande précision de c.
  3. a et b On obtient la distance qui nous sépare d'une galaxie à l'aide de la loi de Hubble : v = Hod, où Ho est la constante de Hubble (70±5 (km/s)/Mpc) . L'incertitude relative Δd/d sur la distance est égale à la somme des incertitudes relatives de la vitesse et de Ho.
  4. On obtient le diamètre d'une galaxie par le produit de la distance qui nous en sépare et de l'angle, exprimé en radian, de sa plus grande dimension.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f  (en) « NASA/IPAC Extragalactic Database », Resultats pour NGC 4827 (consulté le 27 décembre 2020)
  2. a b c d e et f « Les données de «Revised NGC and IC Catalog by Wolfgang Steinicke» sur le site ProfWeb, NGC 4800 à 4899 »
  3. a b et c (en) « Site du professeur C. Seligman » (consulté le 27 décembre 2020)
  4. (en) « NGC 4827 sur HyperLeda » (consulté le 29 décembre 2020)
  5. « Your NED Search Results », sur ned.ipac.caltech.edu (consulté le 30 décembre 2020)
  6. Abraham Mahtessian, « Groups of galaxies. III. Some empirical characteristics », Astrophysics, vol. 41 #3,‎ , p. 308-321 (DOI 10.1007/BF03036100, lire en ligne, consulté le 21 septembre 2018)
  7. Alan Dressler, « A CATALOG OF MORPHOLOGICAL TYPES IN 55 RICH CLUSTERS OF GALAXIES », The Astrophysical Journal Supplement Series, vol. 42,‎ , p. 565-609 (DOI 10.1086/190663, Bibcode 1980ApJS...42..565D, lire en ligne [PDF])
  8. J. G. Godwin, N. Metcalfe et J. V. Peach, « The Coma Cluster - I. A Catalogue of magnitudes, colours, ellipticiesand position angles for 6724 galaxies in the field of the Coma Cluster. », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 202,‎ , p. 113-124 (DOI 10.1093/mnras/202.1.113, Bibcode 1983MNRAS.202..113G, lire en ligne [html])

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Orion Nebula - Hubble 2006 mosaic 18000.jpg     •  NGC 4819  •  NGC 4820  •  NGC 4821  •  NGC 4822  •  NGC 4823  •  NGC 4824  •  NGC 4825  •  NGC 4826  •  NGC 4827  •  NGC 4828  •  NGC 4829  •  NGC 4830  •  NGC 4831  •  NGC 4832  •  NGC 4833  •  NGC 4834  •  NGC 4835