Muscle longissimus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’anatomie
Cet article est une ébauche concernant l’anatomie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2013).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Muscle longissimus (en rouge)

Le muscle longissimus est un muscle long et fin, il forme la partie moyenne de la gouttière para-vertébrale.

Description[modifier | modifier le code]

Origine[modifier | modifier le code]

Il s'insère en bas sur la masse commune des sacro-lombaires.

Terminaison [modifier | modifier le code]

Il s'insère en haut sur toute la hauteur du thorax en deux faisceaux de part et d’autre des articulations costo-transversaires.

Plus précisément, il prend terminaison :

- Portion thoraco-lombale : Sur le faisceaux médial des vertèbres thoraciques 1 à 12. Faisceaux latéral des côtes 5 à 12.

- Portion cervicale : Sur le processus transverses des vertèbres cervicales 1 à 6 jusqu'aux transverses des côtes 2 à 7.

- Portion céphalique : Sur le processus transverses de la vertèbre cervicale 3 à la vertèbre thoracique 3 jusqu'aux processus mastoïde du temporal.

Innervation[modifier | modifier le code]

Elle est assurée par les nerfs spinaux des étages correspondants.

Rapports [modifier | modifier le code]

Il sera recouvert par le dentelé postérieur, leur aponévrose intermédiaire, plus superficiellement par les rhomboïdes et encore plus superficiellement par le grand dorsal et le trapèze.

Actions [modifier | modifier le code]

Il a une action d'extenseur du rachis et de stabilisateur de la charnière costo-transversaire.

Bibliographie[modifier | modifier le code]