Muscle obturateur interne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Muscle obturateur interne
Image dans Infobox.
Nerf
Nerf du muscle obturateur interne (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Actions
Rotation latérale de la hanche (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Nom latin
M. obturatorius internusVoir et modifier les données sur Wikidata
TA98
A04.7.02.012Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
2605Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
22298Voir et modifier les données sur Wikidata
Insertion (en bleu) du muscle obturateur interne sur l'os coxal.

Le muscle obturateur interne est un muscle du membre pelvien ou inférieur et qui appartient plus précisément aux muscles dorsaux et latéraux de la ceinture pelvienne, qui rattache le membre au tronc. Il appartient ainsi aux six muscles pelvi-trochantériens; ces muscles sont placés en profondeur sur le versant dorsal de l'articulation coxo-fémorale; leur position est à l'origine de leur principale fonction sur la hanche : la rotation latérale. Ce muscle obturateur interne recouvre la membrane obturatrice du foramen obturé sur sa face interne. Il laisse libre un orifice sur le bord superieur de ce foramen: le canal obturateur où chemine le pédicule vasculo nerveux obturateur.

Origine[modifier | modifier le code]

Sur la face endopelvienne de l'os coxal, autour du trou ischio-pubien (ancien foramen obturé, d'où son nom) :

  • au-dessus du trou ischio-pubien, jusqu'à la ligne arquée, face interne du fond de l’acetabulum.
  • en dessous, sur la branche ischio-publienne, depuis l’attache de la membrane obturatrice jusqu'à celle du ligament sacro-tubéral sur la lèvre interne du bord inférieur de cette branche.
  • en avant, à la face interne du corps du pubis.
  • en arrière, sur la face interne de l’ischium.

Il s’attache aussi a la face interne de la membrane obturatrice au ligament sacro-tubéral, et à la face profonde de l’aponévrose qui le recouvre.

Trajet[modifier | modifier le code]

Le corps musculaire est triangulaire à base médiale et ventrale, ses fibres se dirigent d'abord obliquement en dorsal et latéralement, puis se réfléchissent à angle droit, en passant dans la petite ouverture ischiatique, appuyé sur la petite incisure ischiatique sur le bord postérieur de l'ischium dont il est séparé par une bourse séreuse. Il est ensuite transversal et passe en dorsal de l'articulation de la hanche, pour se terminer par un tendon dirigé latéralement et en avant.

Terminaison[modifier | modifier le code]

Sur face médiale du Grand trochanter du fémur juste sous la terminaison du muscle piriforme, dans la fosse trochantérique (fossette de l’obturateur externe), en ventral de la fossette digitale

Innervation[modifier | modifier le code]

Par le nerf de l’obturateur interne (et donc du muscle jumeau supérieur), branche collatérale du plexus sacral (issu de L4-L5-S1).

Action[modifier | modifier le code]

  • Rotation latérale
  • Abduction accessoire.
  • C'est un muscle contre nutateur du bassin quand la jambe est fixe et un muscle rotateur externe abducteur de la cuisse quand le bassin est fixe

Galerie[modifier | modifier le code]