Muscle bulbo-spongieux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Muscle bulbospongieux
Description de cette image, également commentée ci-après

Muscles du périnée masculin (le bulbospongieux est coloré rouge)

Description de cette image, également commentée ci-après

Muscles du périnée féminin (le bulbospongieux est coloré en rouge)

Données
Nom latin musculus bulbospongiosus (TA +/-)

Le muscle bulbospongieux (ou bulbocaverneux) est un muscle du périnée présent bien que différent chez les deux sexes, où il recouvre le bulbe du pénis chez l'homme ou du vestibule du vagin chez la femme.

Description[modifier | modifier le code]

Chez l'homme, le muscle bulbospongieux est situé sur la ligne médiane et forme deux parties séparées par un raphé médian. Les fibres musculaires ont pour origine le centre tendineux du périnée, le muscle transverse superficiel du périnée et le sphincter externe de l'anus. Elles se dirigent de chaque côté du raphé à la manière des barbes d'une plume. Une portion postérieure mineure rejoint la membrane périnéale. Une portion moyenne encercle le bulbe du pénis et rejoint sa partie dorsale. Une portion antérieure s'étend de chaque côté des corps caverneux.

Chez la femme, le muscle bulbospongieux est constitué de deux parties séparées recouvrant le bulbe du vestibule et les glandes vestibulaires majeures. Les fibres sont issues du centre tendineux du périnée et se dirigent en avant de chaque côté du vagin vers les corps caverneux et le dos du clitoris.

Innervation[modifier | modifier le code]

Le muscle bulbospongieux est innervé par une branche du nerf périnéal, lui-même issu du nerf pudendal.

Rôle[modifier | modifier le code]

Le muscle bulbospongieux a pour action de fournir une aide à la vidange de l'urètre après la miction. Chez l'homme, il peut jouer un rôle au cours de la phase finale de l'érection et au cours de l'éjaculation. Chez la femme, il permet de resserrer l'orifice externe du vagin, d'évacuer les sécrétions des glandes vestibulaires majeures e de participer à l'érection du clitoris.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :