Muscle ilio-costal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Muscle ilio-costal
Image dans Infobox.
Le muscle ilio-costal représenté en rouge sur le dessin.
Nerf
Voir section
Actions
Voir section
Antagoniste
Identifiants
Nom latin
musculus iliocostalis
TA98
A04.3.02.005Voir et modifier les données sur Wikidata
TA2
2257Voir et modifier les données sur Wikidata
FMA
77177Voir et modifier les données sur Wikidata

Le muscle ilio-costal, aussi appelé sacro-lombal, est un muscle large, épais, qui diminue de volume à son l’extrémité céphalique. Il est situé dans la portion latérale de la gouttière para-vertébrale.

Description[modifier | modifier le code]

Insertions[modifier | modifier le code]

  • Partie lombaire : de la masse commune des spinaux sacro-lombaires en distal, jusqu'aux neuf dernières côtes au niveau de la face externe de l’angle postérieur en proximal.
  • Partie thoracique : de la face externe de l’angle postérieur des six dernières côtes, jusqu'à la face externe de l’angle postérieur des six premières côtes en proximal.
  • Partie cervicale : de la face externe de l’angle postérieur des côtes 4 à 7, jusqu'aux processus transverses des vertèbres 4 à 7.

Rapport[modifier | modifier le code]

L’ilio-costal sera recouvert par le dentelé postérieur, leur aponévrose intermédiaire, plus superficiellement par les rhomboïdes et encore plus superficiellement par le grand dorsal et le trapèze.

Innervation[modifier | modifier le code]

L'innervation de l'ilio-costal est assurée par les nerfs spinaux des étages correspondants

Action[modifier | modifier le code]

Le muscle ilio-costal a un rôle d'extenseur du rachis et de flexion latérale[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jon C. Thompson, Frank Henry Netter. Précis d'anatomie clinique d'orthopédie: Netter. Éd. Elsevier Masson, 2008, page 25. (ISBN 9782294014833)