Musée ethnographique et de plein air de Parakou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Musée ethnographique et de plein air de Parakou
Image dans Infobox.
Informations générales
Type
Ouverture
1968
Dirigeant
Sékou Souka-Cissé
Surface
55 ha
Visiteurs par an
1493 (2007)
Collections
Collections
Nombre d'objets
563
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Bénin
(Voir situation sur carte : Bénin)
Point carte.svg

Le musée ethnographique et de plein air de Parakou est un musée localisé dans la ville de Parakou, dans le département du Borgou au Bénin.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le musée est situé à environ 1,5 km du centre-ville de Parakou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le musée a été créé, à l'instar de celui de Niamey au Niger, sous la direction de l'institut de recherche appliquée du Dahomey. Le musée devait traiter de la culture nationale et régionale du Bénin à travers l'architecture traditionnelle, un jardin botanique, la faune, la flore, la zoologie, l'ethnologie, l'archéologie, l'art vestimentaire et la vie sociale et artistique[1]. Il a été ouvert en 1968, avec un jardin botanique[2]. La première pierre d'un bâtiment d'exposition a été posée le et les travaux ont commencé le avec la délimitation d'une enceinte de 55 ha, le creusement d'un puits et la construction en 1974 de trois tatas (maisons traditionnelles du Nord du Bénin). Les travaux furent cependant suspendus en pour des raisons de trésorerie et les tatas sont tombées en ruine dans les années 1990[1].

En 1999, l'État a relancé le projet en se recentrant sur les aspets architecture et ethnographie du projet originel. Le musée a ouvert ses portes au public le [1].

Collections[modifier | modifier le code]

Le musée est constitué d'un bâtiment qui accueille les ateliers éducatifs pour enfants, de trois maisons et d'une guérite qui évoque l'architecture traditionnelle du Borgu. Chaque maison, appelée « bloc » est constituée de neuf cases rondes qui servent soit de salle d'exposition, de réserve, ou de bureau. Les maisons ont des fonctions différentes : bloc muséal abritant les expositions, bloc administratif et bloc artisanal animé par des artisans. En 2008, un quatrième bloc était en construction pour recevoir les expositions temporaires[1].

La collection ethnographique comporte 563 objets inventoriés répartis en plusieurs catégories : mobilier domestique, outils agricoles, outils de forge et de tissage, pièges ou entraves, poteries, attributs du pouvoir, objets culturels, armes de guerre et de chasse, instruments de musique, art vestimentaire et archéologie[1].

Fréquentation[modifier | modifier le code]

Évolution de la fréquentation du Musée ethnographique et de plein air de Parakou[3].

1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004
1 045542639244324118---
2005 2006 2007 - - - - - -
8739121 493------

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emery Patrick Effiboley, « Les musées béninois : du musée ethnographique au musée d'histoire sociale », French Studies in Southern Africa, no 44,‎ , p. 30-61 (lire en ligne) (article tiré de la thèse de l'auteur, Les Béninois et leurs musées : étude ethno-historique, soutenue à l'université Paris-Nanterre en 2013)
  • Hélène Joubert et Christophe Vital, Dieux, rois et peuples du Bénin : arts anciens du littoral aux savanes, Paris, Somogy / Conseil général de la Vendée, , 304 p. (ISBN 978-2-7572-0185-5), p. 141
  • Agence intergouvernementale de la francophonie, Musée de plein air de Parakou (République populaire du Bénin) : Dossier de présentation du projet architectural, Paris, Agence de Coopération Culturelle et technique, , 38 p. (OCLC 493620496, lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]