Stèle de Kaba

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Stèle de Kaba
Image dans Infobox.
Vue de face de la stèle de Kaba.
Informations générales
Type
Fermeture
8h30-18h30, 7j/7
Dirigeant
Joseph Toumoudagou
Site web
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Géolocalisation sur la carte : Bénin
(Voir situation sur carte : Bénin)
Point carte.svg

La stèle de Kaba ou musée Kaba de la résistance ou encore musée Kaba est un monument érigé en mémoire de Kaba, à la sortie de la ville de Natitingou au nord-ouest du Bénin[1]. Il est situé sur l'axe principal de la route inter-États Djougou-Natitingou- Porga, à l'entrée de la ville de Natitingou[2].

Historique[modifier | modifier le code]

L'idée de rendre hommage à la mémoire de Kaba, à travers l'érection d'un monument sous la forme d'une stèle, remonte à , lors du colloque consacré à son œuvre, à l'occasion de la célébration du 70e anniversaire de sa disparition.

Le ministre de la culture, de l'artisanat et du tourisme, Antoine Dayori, a procédé à la pose de la première pierre de la construction de la stèle le [2].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le monument comprend un grand rond-point d'environ 100 m2 de diamètre, des salles d'exposition, des bureaux, un espace vert et la stèle elle-même[2].

Elle est inspirée des tata somba, et surmontée par une statue de Kaba[3].

Statut[modifier | modifier le code]

La stèle de Kaba est une extension du musée régional de Natitingou.

Quelques Images[modifier | modifier le code]

Vue de loin du Musée.
Statue de Kaba au carrefour Kaba de Natitingou
Vue de l'entrée.
Première pierre de construction de la stèle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Annexe : Stèle Kaba », sur Musée Régional de Natitingou, (consulté le 30 décembre 2019)
  2. a b et c Jonas Kesso, « Bénin: Construction de la stèle du Roi Kaba...au-delà du symbolisme, saluons nos héros », allAfrica,‎ (lire en ligne)
  3. « Le Tata Somba : Une exception Culturelle et Identitaire béninoise », sur patrimoinetourisme.over-blog.com (consulté le 30 décembre 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]