Montravers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Montravers
Montravers
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Arrondissement de Bressuire
Canton Canton de Cerizay
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Bocage bressuirais
Maire
Mandat
David Jean
2014-2020
Code postal 79140
Code commune 79183
Démographie
Population
municipale
373 hab. (2015 en diminution de 1,58 % par rapport à 2010)
Densité 37 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 49′ 46″ nord, 0° 43′ 01″ ouest
Altitude Min. 141 m
Max. 198 m
Superficie 10,12 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte administrative des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Montravers

Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres

Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Montravers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Montravers

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Montravers

Montravers est une commune du centre-ouest de la France, située dans le département des Deux-Sèvres et de la région Nouvelle-Aquitaine. Elle fait partie de la communauté de communes Delta-Sèvre-Argent.

Les 377 habitants du village de Montravers vivent sur une superficie totale de 10 km2 avec une densité de 38 habitants par km2 et une moyenne d’altitude de 163 m. Depuis le dernier recensement de 1999 à 2008, la population est passée de 286 à 377 et a fortement augmenté de 31,82%.

Les villes voisines sont Saint-Mesmin, Combrand, Cerizay, La Pommeraie-sur-Sèvre et La Petite-Boissière. La grande ville la plus proche de Montravers est Cholet et se trouve à 28,23 kilomètres au sud-est à vol d'oiseau.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune de Montravers est située à 3 km au nord-ouest de Cerizay. Elle est séparée de la Vendée par la Sèvre nantaise sur une longueur de 6 km.

Économie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Montravers Blason Taillé: au 1er d'azur à trois pommes de pin d'or, celle de la pointe soutenue d'un croissant d'argent; au 2e d'argent au mont-traverse [combinaison d'un mont de six coupeaux et d'une traverse] de sinople accompagnés à senestre d'un cœur croiseté [sacré-cœur] de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Bernard Vion    
mars 2008 mai 2014 (réelection puis décès)[1] Jean-Claude Garnier[2]    
septembre 2014   David Jean[3]    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Montravers, cela correspond à 2005, 2010, 2015[4], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, 2009, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
503131135286296315332358329
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
374379390438463473478491487
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
497530522452469442443451392
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
347333270291251286356379373
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Les châteaux[modifier | modifier le code]

Le Vieux Deffend

Si le Vieux Deffend (autrefois nommé « Les Deffends ») fut bâti au début du XVIe siècle, on peut certifier cependant qu'une construction antérieure existait à son emplacement. En effet, en 1363, le seigneur de Laval, titre porté par Simon de Thouars ou son fils, possède la seigneurie du Deffend. À la fin du XIVe siècle, cette dernière appartient à Olivier de Clisson qui la transmettra à Marguerite de Clisson devenue princesse de Penthièvre par son mariage avec Jean de Bretagne. Aucune preuve ne permet d'affirmer que le domaine reste en la possession de cette famille au XVIe siècle. Vers 1615, il dépend de la famille Mesnard de Toucheprès puis des Pellot de Trevières autour de 1668.

Le Deffend
La Filolière
La Louisière
Le donjon

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Montravers Le maire Jean-Claude Garnier est décédé », sur courrierdelouest.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  2. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  3. « Montravers David Jean, nouveau maire de la commune », sur courrierdelouest.fr, (consulté le 28 juin 2017).
  4. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 11 avril 2012)
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.