Mohamed Boumezrag

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mohamed Boumezrag
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nom Mohamed Boumezrag
Nationalité Drapeau : Algérie Algérien
Naissance
Lieu Alger, Algérie
Décès 1969 (à 48 ans)
Lieu Alger, Algérie
Période pro. 1929-1945
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1929-1930 Drapeau : Algérie FC Blida  ? (?)
1930-1931 Drapeau : Algérie GS Alger  ? (?)
1931-1936 Drapeau : Algérie AS Orléansville  ? (?)
1936-1939 Drapeau : France Valenciennes FC  ? (?)
1939-1940 Drapeau : France Red Star  ? (?)
1940-1941 Drapeau : France Girondins de Bordeaux  ? (?)
1941-1945 Drapeau : France US Mans  ? (?)
1945-1946 Drapeau : France SR Colmar  ? (?)
Total ? (?)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1957-1959 Drapeau : Algérie FLN  ? (?)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1943-1945 Drapeau : France US Mans
1945-1946 Drapeau : France SR Colmar
1957-1962 Drapeau : Algérie FLN
1962-1963 Drapeau : Algérie Algérie
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Mohamed Boumezrag est un footballeur et entraîneur algérien né le à Alger où il est décédé en 1969[1]. Il a joué au poste d'inter droit aux Girondins de Bordeaux, pendant la guerre. Il termine sa carrière comme entraîneur joueur à l'Union sportive du Mans entre 1943 et 1945. Mais il est surtout connu pour être le fondateur de l'Équipe d'Algérie de football, en clandestinité et en exil à Tunis, en 1958, pendant la lutte pour l'indépendance[2]. Bouzmerag eut l'idée de cette équipe, alors nommée équipe du FLN[3], lors du festival mondial de la jeunesse et des étudiants de 1957 à Moscou, puis la mit à exécution avec l'aide de Mokhtar Arribi et d'autres joueurs algériens à l'époque jouant en France[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

  • Marc Barreaud, Dictionnaire des footballeurs étrangers du championnat professionnel français (1932-1997), l'Harmattan, 1997.
  1. Mokrane Mokrani, « Hommage à Si Mohamed Boumezrag », sur bba34.com, (consulté le 25 février 2010)
  2. Françoise Escarpit, « 1958, les ambassadeurs de la révolution algérienne », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  3. « FLN: la liberté au bout des crampons », (consulté le 26 septembre 2007)
  4. Anne Roy, « Guerre d’Algérie L’esprit d’équipe », L'Humanité,‎ (lire en ligne)