Modernisme (littérature espagnole)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Modernisme (homonymie).

Dans la littérature espagnole, le modernisme (en espagnol, « modernismo ») dénomme un mouvement littéraire que s'est développé entre les années 1880-1920, fondamentalement dans le milieu de la poésie, et qui s'est caractérisé par une rébellion créatrice, une tendance narcissique et aristocratique, le cosmopolitisme et une profonde rénovation esthétique du langage et de la métrique.

Principaux écrivains espagnols[modifier | modifier le code]

  • Tomás Morales Castellano
  • Morales Castellano (Moya, 1884-Las Palmas de Gran Canaria, 1921)
  • Álvarez de Cienfuegos (Martos, 1885-Puertollano, 1957)
  • Ricardo Gil (Madrid, 1858-Madrid, 1908)
  • Manuel Machado (Seville, 1874-Madrid, 1947)
  • Eduardo Marquina (Barcelone, 1879-New York, 1946)
  • Manuel Reina Montilla (Puente Genil, 1856- 1905)
  • Salvador Rueda (Benaque, 1857-Málaga,1933)
  • Saulo Torón Navarro (Gran Canaria, 1885-idem, 1974)
  • Alonso Quesada (Las Palmas de Gran Canaria, (1885-idem, 1925)
  • Francisco Villaespesa (Alpujarra, 1877-Madrid, 1936)

Autres écrivains de langue espagnole[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ned J. Davison, The Concept of Modernism in Hispanic Criticism, Boulder, Pruett Press, 1966.
  • Robert Jay Glickman, Fin del siglo: retrato de Hispanoamérica en la época modernista, Toronto, Canadian Academy of the Arts, 1999.
  • Jorge Mañach, Martí: Apostle of Freedom, traduit de l'espagnol par Coley Taylor, avec une préface de Gabriela Mistral, New York, Devin-Adair, 1950.
  • Iván A. Schulmanm, Manuel Pedro Gonzalez, Martí, Darío y el modernismo, Madrid, Editorial Gredos, 1969. (Martí, Darío and Modernism