Renaissance de San Francisco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le terme de Renaissance de San Francisco est employé pour désigner la période d'effervescence en matière de poésie que connut la ville de San Francisco, aux États-Unis, dans les années 1950. Certains artistes tels que Ralph J. Gleason ou Alan Watts définissent cependant cette Renaissance comme un phénomène plus global, littéraire, culturel et artistique.

Les poètes Kenneth Rexroth et Madeline Gleason, Jack Spicer sont généralement considérés comme les fondateurs de cette Renaissance.

Voir aussi[modifier | modifier le code]