Miss Dior

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Miss Dior est une dénomination de l'entreprise Christian Dior portée entre autres par un parfum des Parfums Christian Dior (appartenant de nos jours au groupe LVMH) et d'une ancienne collection de prêt à porter. Miss Dior est également le nom d'un modèle d'escarpin, et d'un sac à main, mais aussi une première robe Haute Couture, avec six jupons et des centaines de fleurs en soie brodées, datant de 1947 l'année de création du parfum, ainsi que 14 autres modèles baptisés de ce nom jusqu'en 1996.

Parfum[modifier | modifier le code]

Le parfum, de la famille des chypres verts[1],[N 1], qui s’inspire directement des jardins de la maison de Granville où le couturier a passé toute son enfance. « Je souhaitais créer Miss Dior pour voir surgir une à une toutes mes robes du flacon[2] ». Miss Dior est « un parfum qui sente l'amour » selon les désirs du couturier Christian Dior[3], qui a été créé avec Paul Vacher en 1947[4], date du New Look, et lancé simultanément avec cette première collection[5]. Le flacon d'origine, en cristal de Baccarat[6], est dessiné par Fernand Guéry-Colas, sous la direction du directeur des parfums, Serge Heftler-Louiche. Commercialisé la première fois le 1er décembre 1947, l'histoire veut que le nom, en l'honneur de Catherine, la sœur du couturier, dont c'était le surnom[N 2], vienne de Mitzah Bricard, muse du couturier, comme la personne ayant trouvé le nom du parfum sur une exclamation, en voyant Catherine[7]. Trois ans plus tard lors de la préparation de la collection Verticale du couturier, et face au succès, le flacon change de forme et abandonne le cristal pour le verre dépoli[1] ; le Couturier souhaite alors un flacon « coupé comme un tailleur[6] ». René Gruau a dessiné de nombreuses illustrations pour les publicités du parfum « Miss Dior »[7].

Miss Dior Chérie apparait en 2005, créé par la parfumeuse Christine Nagel. Quelques années plus tard, le parfum est reformulé par François Demachy[6] et est nommé « Miss Dior » (anciennement Miss Dior Chérie)[8],[9], tandis que le véritable "Miss Dior" est renommé "Miss Dior Originale". L'actrice Natalie Portman est toujours l'image publicitaire du parfum après le changement de dénomination.

  • Note de tête : Mandarine d’Italie. Gardenia, Galbanum, Bergamote, Sauge Sclarée
  • Note de cœur : Jasmin. Narcisse, Néroli, Rose
  • Note de fond : Patchouli. Mousse de Chêne, Labdanum Ciste, Santal

Prêt à porter et Couture[modifier | modifier le code]

En 1949, une robe haute couture, de la collection printemps-été ligne Trompe-l’œil, prend cette dénomination de Miss Dior[6].

Au milieu des années 1960, le prêt-à-porter sonne comme une révolution dans la mode. plusieurs grandes maisons de couture de l'époque vont créer leurs collections et certaines rencontrer le succès avec elles : Courrèges Couture Future, Saint Laurent rive gauche, Givenchy Nouvelle Boutique, et Dior avec Miss Dior[10]. À la même époque, une nouvelle boutique est ouverte à l'angle de l'avenue Montaigne et de la rue François Ier, décorée par Victor Granpierre[11].

Septembre 1967 voit l’apparition d'une collection de prêt-à-porter dessinée par Philippe Guibourgé, l'assistant de Bohan, et Adeline André[12]. Cette ligne est vendue dans une boutique portant le même nom[13],[14] avenue Montaigne ainsi que dans une centaine d'autres points de vente[11]. Elle se veut plus jeune, plus pratique et moins chère que la haute couture[11]. Cette nouvelle collection rencontre rapidement le succès, et ce, durant trois ans, à défaut d'être bénéficiaire[15]. Mais après ce court moment de reconnaissance, les ventes chutes années après années et les pertes s'accumulent[15]. Après huit ans passés à la direction de la ligne et quinze dans la maison[11], Philippe Guibourgé quitte Dior et Marc Bohan reprend en main la collection, sans parvenir à la rendre profitable[15]. Dès 1975, Miss Dior est en retrait[11]. La ligne de prêt-à-porter Miss Dior disparait en 1983.

Chaussure[modifier | modifier le code]

Miss Dior est le nom porté par un modèle d'escarpin avec une petite plateforme, pourvu d'un talon aiguille de 12 cm en forme de virgule, et à bout ouvert (« peep toe ») ; celui-ci est commercialisé dans un choix varié de couleurs ou finitions et renouvelé régulièrement depuis 2007, date de sa création.

Sac[modifier | modifier le code]

Miss Dior est le nom depuis juillet 2011 d'un sac à main rectangulaire au motif matelassé « cannage » emblématique de la marque (inspiré du cannage des chaises Napoléon III), muni d'une chaîne en argent comme anse (courte ou longue suivant le modèle) et d'un fermoir apparent. Celui ci, confectionné à la main[16], est disponible en différentes finitions, que ce soit en cuir (agneau, veau, …), en crocodile, en autruche, en astrakan, en fourrure blanche, ou en python[17], mais également en raphia et en tweed.

Autre[modifier | modifier le code]

Anecdotiquement, c'est également le nom donné à une variété de rose, fleur présente de nos jours dans les jardins du musée Christian-Dior.

Exposition[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes de contenu[modifier | modifier le code]

  1. « Le Chypre est le nom d'un ancien parfum de François Coty, à l'origine d'une famille caractérisée par des notes hespéridées, fleuries, Labdanum, Patchouli et mousse de Chêne »
  2. Si Catherine était surnommée « Miss Dior » par l'entourage, Christian Dior la surnommait « Chérie ». Ce même terme de « Chérie » est une marque déposée par Dior depuis 1955.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Caroline Rousseau, « 1950, Miss Dior de Christian Dior », Décryptage, sur madame.lefigaro.fr, Le Figaro Madame, (consulté le 8 septembre 2012)
  2. Carole Paufique, « Dior: A Grasse, il se révèle parfumeur », Mode, sur parismatch.com, Hachette Filipacchi Médias, (consulté le 13 octobre 2012)
  3. « La saga Miss Dior », sur jalougallery.com, Éditions Jalou, (consulté le 24 juin 2012), p. 98 à 99
  4. Cité par François Demachy dansChristian Dior et ses amis artistes, page 5, supplément de douze pages de L'Express Styles du 6 novembre 2013 distribué à l'occasion de l'exposition Miss Dior ce même mois.
  5. Oliver Niven, « Christian dior aurait eu cent ans », Série Limitée, sur lesechos.fr, Les Échos, (consulté le 25 juin 2012), p. 66
  6. a, b, c et d « Miss Dior le parfum, de Dior », L'Officiel Paris, Éditions Jalou, no 969,‎ , p. 98 (ISSN 0030-0403)
  7. a et b Virginie Mouzat, « Miss Dior et ses sœurs », sur madame.lefigaro.fr, Le Figaro Madame, (consulté le 24 juin 2012)
  8. Marion Renard, « De Miss Dior à Miss Dior Chérie… », Beauté, sur lofficielmode.com, Éditions Jalou, (consulté le 13 octobre 2012)
  9. Marie-Caroline Bougère, « Le parfum Miss Dior Chérie devient Miss Dior », News, sur be.com, Lagardère Active, (consulté le 13 octobre 2012)
  10. Didier Grumbach, Histoires de la mode, Paris, Éditions du Regard, (1re éd. 1993 Éditions du Seuil), 452 p. (ISBN 978-2-84105-223-3), « Le prêt-à-porter des couturiers : « Édité par C. Mendès » », p. 251
  11. a, b, c, d et e Jean-Luc Dufresne, Musée Christian-Dior et al., Dior, les années Bohan, Art Lys Eds, , 96 p. (ISBN 978-2854953732), « Miss Dior », p. 22 à 25
  12. Sabrina Champenois, « Adeline André, l'esprit couture », Next, sur liberation.fr, Libération, (ISSN 0335-1793, consulté le 29 juin 2012)
  13. Gyula Horvath, « Ici Miss Dior… », sur jalougallery.com, Éditions Jalou, (consulté le 29 juin 2012)
  14. [image] Chicago History Museum, « Dress i54449 », sur chicagohistory.org (consulté le 15 janvier 2013) : « Wedding dress, 1972. Wool double knit. Miss Dior. The dress was purchased in November, 1972 at the Miss Dior boutique in Paris, France. »
  15. a, b et c Didier Grumbach, Histoires de la mode, Paris, Éditions du Regard, (1re éd. 1993 Éditions du Seuil), 452 p. (ISBN 978-2-84105-223-3), « Le prêt-à-porter des couturiers : Miss Dior », p. 259
  16. [vidéo] Miss Dior - Savoir Faire sur YouTube
  17. « Must Have : les it-bags Miss Dior », sur puretrend.com, (consulté le 24 juin 2012)
  18. Joseph Ghosn, « Miss Dior parfume le Grand Palais », Obsession, no 14,‎ , p. 36 (ISSN 0029-4713)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Gianfranco Ferré qui le dernier a donné le nom de Miss Dior à une robe.
  • Mila Kunis égérie publicitaire pour les sacs à main Miss Dior.
  • Carine Roitfeld responsable du stylisme en 2012 sur les campagnes publicitaires du sac.
  • 2.55 sac à main de marque Chanel proche du sac Miss Dior par l'aspect.
  • Cristallerie Baccarat qui fabrique le premier flacon jusqu'en 1949.
  • Miss France qui selon la légende a inspiré le nom du parfum à Christian Dior.

Presse[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]