Chypre (parfumerie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le chypre ou cypre est une base de parfum dont l'une des composantes traditionnelles était extraite d'un lichen qui pousse sur le chêne (Evernia prunastri), nommée « mousse de chêne ». En raison de son fort potentiel allergène, la teneur maximale en extrait de mousse de chêne fut limitée par l'UE à 0,01% dans le produit final[1]. En conséquence, l'extrait de mousse de chêne est aujourd’hui presque entièrement remplacé par les composés chimiques Evernyl et Orcinyl 3, aussi dans les chypres.

Cette préparation, appelée aux XVIe et XVIIe siècles « poudre de Chypre »[2], servit de base au parfum Chypre créé par Guerlain en 1840[3] puis au parfum du même nom créé par François Coty en 1917.

On retrouve cette note dans certains grands classiques de la parfumerie : Femme : Mitsouko (Guerlain), Dolce Vita (Dior)… Homme : Davidoff (Davidoff)…

Les parfums « chyprés », puissants et assez persistants, ont eu beaucoup de succès mais beaucoup ont disparu aujourd’hui. Le succès de « Chypre » en a fait le chef de file d'une grande famille qui regroupe des parfums basés principalement sur des accords de mousse de chêne, de ciste-labdanum, de patchouli, de bergamote, de rose, etc. Cette famille est subdivisée en chypre fleuri, chypre fleuri aldéhydé, chypre fruité, chypre vert, chypre aromatique, chypre cuir.

Actuellement certains parfums sont classés abusivement dans les « chyprés » mais ne contiennent pas du tout la composante aromatique spécifique, c'est le cas de Fahrenheit de Dior.

Symbolisme[modifier | modifier le code]

Les noces de chypre symbolisent les six ans de mariage dans le folklore français.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]