Mirakl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mirakl
logo de Mirakl

Création 2011
Fondateurs Philippe Corrot, Adrien Nussenbaum
Forme juridique SAS
Siège social Paris
Drapeau de France France
Direction Philippe Corrot, Adrien Nussembaum[1]
Activité Internet, commerce électronique
Produits Mirakl Marketplace Platform
Effectif 200 [2]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web http://www.mirakl.fr/

Mirakl est un éditeur de logiciel français, reconnu comme un leader mondial des places de marché du commerce électronique.

Présentation[modifier | modifier le code]

Mirakl est une entreprise française, en activité à Paris depuis 2012. Startup spécialisée dans l'édition logicielle, elle organise sa croissance autour du développement d'une solution de commerce en ligne destinée aux acteurs du B2B[3],[4]. En 2015, Mirakl est reconnue comme un leader mondial des places de marché du commerce électronique, une position maintenue en 2017 grâce à un portefeuille clients comprenant plus de 130 références nationales ou internationales[5],[6],[3].

L'entreprise commercialise notamment de Mirakl Marketplace Platform, plateforme délivrée en mode SaaS et qui permet à tout acteur de créer sa propre place de marché.

Historique[modifier | modifier le code]

En 2005, Philippe Corrot et Adrien Nussenbaum cofondent Splitgames, un site de vente en ligne en Marketplace, où les membres peuvent vendre et s'échanger des jeux vidéo. Il sera racheté en novembre 2008 par la Fnac. Philippe Corrot et Adrien Nussenbaum travaillent alors à développer l'activité Marketplace de l'enseigne et la dirige pendant trois ans. Ils créent Mirakl en 2011, se basant sur leurs expériences précédentes dans le numérique. Ils décident ensuite de développer Mirakl.

  • Janvier 2012 : lancement commercial de la solution Mirakl Marketplace Platform, signature des premiers clients.
  • Décembre 2014 : Mirakl signe son 1er client en Amérique du Nord[réf. nécessaire].
  • Juillet 2015 : Mirakl lève 18 millions d'euros auprès de ses investisseurs historiques[7],[8], et atteint 55 clients dans 11 pays différents[9]. BFM Business interviewe ensuite Philippe Corrot[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Executive team », sur Mirakl, the Marketplace Company (consulté le 14 mars 2019)
  2. « https://www.usine-digitale.fr/article/mirakl-industrialise-les-places-de-marche-et-met-le-cap-sur-le-b2b.N487059 »
  3. a et b Keren Lentschner, « Mirakl, pionnier des places de marché », Le Figaro, (ISSN 0182-5852, consulté le 14 octobre 2018).
  4. Camille Boulate, « Les Marketplace offrent les mêmes avantages que les centres commerciaux », Les Échos, (consulté le 14 octobre 2018).
  5. Entreprendre, « Comment Mirakl, start-up française est devenue un leader mondial des marketplaces », (consulté le 14 octobre 2018).
  6. Kira Mitrofanoff, « Mirakl : la nouvelle étoile montante de la French Tech », Challenges, (consulté le 14 octobre 2018).
  7. « Mirakl : la nouvelle étoile montante de la French Tech », sur challenges.fr (consulté le 14 octobre 2018)
  8. « Mirakl, la Rolls des marketplaces », sur journaldunet.com (consulté le 14 octobre 2018)
  9. Charlie Perreau, « E-commerce : Mirakl lève 20 millions de dollars », Alliancy, (consulté le 14 octobre 2018)
  10. Mirakl, une application pour obtenir de meilleures places de marché sur internet: Philippe Corrot ()