Cdiscount

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cdiscount
logo de Cdiscount
Création
Forme juridique Société anonyme
Slogan Vous êtes plus riche que vous ne le croyez
Siège social Drapeau de France Bordeaux (France)
Direction Emmanuel Grenier
Activité E-commerce
Produits High-tech, informatique, électroménager, DVD, CD, livres, habillement...
Société mère Cnova.
Effectif 1 600
Site web http://www.cdiscount.com/
Chiffre d’affaires 1,6 milliard (2013)[1]
en augmentation (2013)[2]
Résultat net - 19 millions d'€

Cdiscount est un distributeur français de produits technologiques, de loisirs, d'équipements de la maison et de la personne sur Internet.

Il propose des tarifs qui se veulent discount. Cdiscount est présent sur quatre continents : Europe, Afrique, Amérique latine et Asie.

Historique[modifier | modifier le code]

Ancien logo de Cdiscount

Créé en 1998[3] par les frères Hervé, Christophe et Nicolas Charle, comme simple vendeur de CD d'occasion[2], Cdiscount est depuis février 2000 filiale du Groupe Casino. En septembre 2008, le Groupe Casino a porté sa participation directe et indirecte à 79,6 % du capital et adopté une nouvelle structure avec conseil d'administration, ce dernier étant composé des fondateurs et de représentants de Casino.

Depuis 2010, des points relais se développent via les magasins du groupe Casino et depuis 2006 des magasins en propre[4],[5],[6],[7].

En , le groupe Casino a racheté la participation des frères Charle : le groupe détient désormais la quasi-totalité du capital de Cdiscount (participation directe et indirecte 99,6 %)[2].

En , Emmanuel Grenier est nommé président du conseil d'administration.

En 2014, le groupe Casino crée Cnova N.V. pour regrouper l'e-commerce du groupe [8]et se développe à l'international sur plusieurs continents (Europe, Afrique, Asie du Sud-Est, Amérique du Sud)[2][9][10][11][12][13][14][15].

Activités[modifier | modifier le code]

Cdiscount.com est une enseigne de distribution par Internet de produits et services. Son offre se structure autour de 40 magasins organisés en grands univers : produits culturels, high-tech, informatique, équipement de la maison, équipement de la personne (jeux, jouets…). Pour accompagner son expansion Cdiscount a élargi son offre en appliquant son modèle aux marchés à fort potentiel de croissance (financement, assurance, abonnement mobile, voyage ou vin).

La société est basée à Bordeaux, en Gironde. Les références actives sont entreposées dans la zone unique, à proximité du siège social. Le site de Cestas Pot au Pin accueille ainsi la totalité des capacités logistiques de Cdiscount.

L'optimisation du fonctionnement interne de l'entreprise permet depuis septembre 2011 d'être livré dès le lendemain de la commande[16].

Stratégie commerciale[modifier | modifier le code]

En , Cdiscount lance « C le marché », une marketplace ouverte à des vendeurs tiers. L'objectif du site d'e-commerce est d’élargir son offre et de développer des revenus additionnels grâce aux commissions perçues sur les ventes des marchands tiers[17].

Depuis 2014, Cdiscount propose sur sa place de marché « C le marché », un service intitulé « la disponibilité immédiate », qui permet de retirer ses achats dans un délai de deux heures auprès d'un commerçant local[18].

Cdiscount part à l'assaut du marché du multimédia et de la téléphonie mobile[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article/section est soupçonné d’enfreindre un droit d’auteur (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous êtes l’auteur de ce texte, vous êtes invité à donner votre avis ici. À moins qu’il soit démontré que l’auteur de la page autorise la reproduction, cette page sera supprimée ou purgée au bout d’une semaine. En attendant le retrait de cet avertissement, veuillez ne pas réutiliser ce texte.
Site externe présentant des contenus identiques : http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/11/22/97002-20161122FILWWW00167-cdiscount-a-l-assaut-du-marche-de-la-telephonie.php ; Comparer

Le site de commerce en ligne Cdiscount a présenté une nouvelle offre de téléphonie mobile, sans engagement, qui se veut "la plus accessible du marché" à partir de 2 euros, pouvant monter jusqu'à 16 euros. Cdiscount mobile offrira à ses abonnés une centaine de minutes de communication, ainsi que des SMS ou MMS avec plus de 200 mégaoctets d'internet mobile. Une offre qui lui permet de faire face à une concurrence qui s'annonce de plus en plus difficile avec le forfait à 2 euros de Free. L'offre de téléphonie mobile du site d'e-commerce se veut moins chère que ses concurrents.

Cette enseigne, dévoile aussi une offre à triple volet appelé <<Cstream>> qui comporte un bouquet vidéo, un bouquet musique ainsi qu'un autre nommé "livre". L'abonnement est mensuel et à 9,99€ et vise les consommateurs Cdiscount car l'un de ses objectif est de viser 90% de la population française.

Seulement 10% des français utilisent des sites en streaming payant. Bien qu'elle soit simple et populaire, l'offre de Cdiscount à pour but de marquer le marché avec une offre particulière.

Pour y arriver, le site met en place une nouvelle stratégie de communication pour permettre une croissance active de son offre sur les réseaux sociaux afin de capter plus de 10% de la population française.

Condamnations en justice[modifier | modifier le code]

Cdiscount a fait l'objet de plusieurs condamnations :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cnova, le pôle e-commerce de Casino, en forte croissance », sur lesechos.fr,‎ (consulté le 2 janvier 2015)
  2. a, b, c et d Florence Delambre, « CDiscount le leader des généralistes », sur lesechos.fr,‎ (consulté le 21 juillet 2016).
  3. Création Cdiscount Le Journal des Entreprises
  4. Les Echos.fr - 14 octobre 2011
  5. Le Figaro.fr mars 2011
  6. Casino: Cdiscount lance des points retrait express., le Figaro, 20 octobre 2014
  7. Cdiscount va développer des points retrait express + 30 kg, Linéaires, 20 octobre 2014
  8. Marie-Noëlle Frison, Cdiscount attaque le marché sénégalais, WK-Transport-Logistique.fr, 25 septembre 2014
  9. http://www.lesechos.fr/05/06/2014/LesEchos/21702-067-ECH_casino-lance-cdiscount-en-afrique-avec-bollore.htm
  10. Casino lance Cdiscount au Cameroun, après la Côte d'Ivoire et le Sénégal, Jeune Afrique, 1er décembre 2014
  11. Cnova : Cdiscount se déploie au Burkina Faso, ZoneBourse, 18 mai 2015
  12. J-B Duval, Cdiscount : après le Sénégal, le Brésil attendu mi-octobre, LSA-Conso.fr, 26 septembre 2014
  13. Pascal RabillerEmmanuel Grenier (Cdiscount) co-préside Cnova, pôle mondial e-commerce de Casino, latribune.fr, 11 juin 2014
  14. « l'operateur du commerce en ligne cdiscount a officiellement crée sa filiale au cameroun », sur www.investiraucameroun.com,‎ (consulté le 2 janvier 2015)
  15. Casino : Cdiscount sur un air de samba, Boursier, 23 octobre 2014
  16. Cdiscount sur le magazine Conso Mag
  17. Journaldunet.com La marketplace permettra de doubler l'offre de Cdiscount avant la fin 2011 - 7 novembre 2011
  18. Casino : Cdiscount propose la disponibilité immédiate - Boursorama.fr - 12 septembre 2014
  19. Cdiscount condamné pour publicité mensongère - Actualités - ZDNet.fr
  20. Clauses abusives : victoire amère d’UFC-Que choisir contre CDiscount - Actualités - ZDNet.fr
  21. Jugement du 11 mars 2008, Tribunal de grande instance de Bordeaux 1re chambre civile, Affaire UFC Que Choisir / CDiscount
  22. « Cdiscount condamné par la CNIL pour sa gestion laxiste », Clubic, 23 avril 2009.
  23. « CDiscount mis en demeure par la CNIL », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]