Leroy Merlin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Leroy Merlin
logo de Leroy Merlin
illustration de Leroy Merlin

Création 1923
Dates clés 2008 : rachat des sociétés Castorama Italie et William Obrist

2015 : ouverture du premier atelier Leroy Merlin (TechShop)

Forme juridique Société anonyme
Action Commerce de détail et Classification internationale type des industriesVoir et modifier les données sur Wikidata
Slogan « Et vos projets vont plus loin »
Siège social Lezennes
Drapeau de France France
Actionnaires Groupe Mulliez (84 %), salariés (16 %)
Activité Commerce de détail
Société mère Groupe Adeo (Groupe Mulliez à 85 %)
Sociétés sœurs Bricoman, Bricocenter, Aki, Weldom
Filiales William Obrist, TechShop - Ateliers Leroy Merlin
Effectif 88 500 ()[1]Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web leroymerlin.fr

Chiffre d'affaires en augmentation 6,64 milliards d'euros (2017)
Résultat net 282 millions d'euros en 2016
Un magasin Leroy Merlin à Brie-Comte-Robert (dép. 77, France).
Des chariots devant le Leroy Merlin de Pau.

Leroy Merlin est une enseigne de grande distribution française spécialisée dans l'amélioration de l'habitat (construction, aménagement, décoration, bricolage et jardinage). Elle fait partie du Groupe Adeo, en étant l'enseigne première et initiale. Cette enseigne est dédiée aux grandes surfaces de bricolage (supérieure à 15 000 m2 de surface).

Elle est actuellement, en 2014, présente en Europe (France, Espagne, Portugal, Italie, Grèce, Roumanie, Pologne, Ukraine, Russie), en Asie (Chine), en Afrique du Sud et en Amérique du Sud au Brésil.

La principale entité du groupe est : Leroy Merlin France[2]

Histoire[modifier | modifier le code]

Famille Leroy Merlin[modifier | modifier le code]

Dans les années 1890, madame Leroy commence à vendre des produits alimentaires en porte à porte à Billy-Berclau. Son fils Adolphe quitte son métier de mineur pour l'épauler, puis reprend l'entreprise qui reste prospère jusqu'au déclenchement de la Grande Guerre. À la fin de la guerre Billy-Berclau est en ruine. La famille Leroy s'installe à Nœux-les-Mines et crée une entreprise dont l'activité est la revente des surplus de l'Armée américaine restés sur le territoire français après la fin du conflit. En 1921, un premier magasin, appelé « Au Stock Américain » est ouvert à Noeux-les-Mines.

En 1923, le fils d'Adolphe, Adolphe junior reprend l'affaire. En 1924, il épouse à Bruay-en-Artois Rose Merlin, originaire aussi de Billy-Berclaud, dont la famille, dans le commerce de détail depuis plusieurs générations, s'est installée à Labuissière [3],[4],[5],[6]. Les créateurs de l'entreprise constatent assez rapidement une augmentation de la demande en matière de construction et d'aménagement de la maison. Ils vendent donc des meubles et des produits de construction provenant des baraquements américains désassemblés car, jusque-là, le particulier ne pouvait se les procurer que par l'intermédiaire de leur artisan local : le marché du bricolage vient de naître.

Entre 1952 et 1959, de nouvelles enseignes s'ouvrent à Merlimont, Longueau et Bruay-en-Artois (fief de la famille Merlin, aujourd'hui Bruay-la-Buissière).

À la fin des années 1950, Lionel et Bernard Leroy, les deux fils d’Adolphe et Rose, prennent les commandes de l'entreprise, tandis que leurs parents se retirent à Merlimont sur la Côte d'Opale[7].

En 1960, l'enseigne « Au Stock américain » devient « Leroy Merlin », puis en 1967, le premier magasin français de quincaillerie-bricolage en libre-service ouvre à Nœux-les-Mines dans l'enceinte des grands bureaux de l'ancienne fosse n°1 des mines de Nœux.

En 1982, Bernard Leroy meurt accidentellement.

Famille Mulliez[modifier | modifier le code]

En 1979, la famille Mulliez entre dans le capital. En 1981, elle prend le contrôle de l'enseigne qui compte alors 33 magasins en France.

En 1987, le siège social est transféré à Lezennes. En 1989, la première implantation à l'international se fait à Leganés en Espagne.

En 2003, l'enseigne Leroy Merlin quitte la Belgique, laissant ses six magasins au groupe néerlandais Vendex KBB[8].

En 2005, l'enseigne Leroy Merlin devient le leader du marché français, dépassant Castorama[9].

En 2007, le groupe Leroy Merlin est rebaptisé « groupe Adeo ». En 2008, l'enseigne abandonne ses locaux historiques de Nœux-les-Mines pour la commune de Verquin plus proche de Béthune.

En 2012, le groupe ADEO inaugure son siège international « vert » à Ronchin sur un ancien site de la CAMIF réaménagé[7].

Caractéristique[modifier | modifier le code]

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Implantation[modifier | modifier le code]

Carte des pays où est implanté Leroy Merlin.
Un Leroy Merlin à Kalisz en Pologne à côté d'un Carrefour
Un magasin Leroy Merlin en Grèce, c'est le premier magasin de l'enseigne ouvert en Grèce, à côté de l'aéroport Elefthérios Venizélos.

En 2009, Leroy Merlin est implantée en France, en Espagne, au Portugal, en Italie, en Pologne, en Russie, en Grèce, en Chine, en Afrique du Sud et au Brésil. En 2010, l'implantation se poursuit en Ukraine. En 2011, Leroy Merlin ouvre son premier magasin en Roumanie. En 2013, l'entreprise se donne cinq ans pour bâtir quinze magasins en Russie[10]. Leroy Merlin est également implantée à Chypre. En octobre 2018, Leroy Merlin étend son offre internet à la Belgique[11].

TechShop - Ateliers Leroy Merlin[modifier | modifier le code]

Le 2 novembre 2015, Leroy Merlin a inauguré son premier atelier de fabrication numérique implanté en France, dans le cadre d'un partenariat avec l'entreprise américaine TechShop[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Yannick Boucher, « Leroy-Merlin : Adolphe Leroy et Rose Merlin, deux cœurs à l'ouvrage… », La Saga des marques, t. 1,‎ , p. 48-51.

Liens externes[modifier | modifier le code]