Mino Doro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mino Doro
Description de cette image, également commentée ci-après
Mino Doro (à droite), Germana Paolieri et Romolo Costa dans une scène du film Si chiude all'alba (1945)
Nom de naissance Erminio Napoleone Gioanni Doro Costa di Vernassino
Naissance
Venise (Vénétie, Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne
Décès (à 103 ans)
Bellagio (Lombardie, Italie)
Profession acteur

Erminio Napoleone Gioanni Doro Costa di Vernassino est un acteur italien, né le à Venise[1] et mort le à Bellagio.

Il est connu sous le diminutif de Mino Doro.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma, Mino Doro contribue entre 1932 et 1970 à plus de cent films, majoritairement italiens. S'y ajoutent toutefois de nombreuses coproductions (notamment franco-italiennes), ainsi que quatre films américains, dont Ben-Hur de William Wyler (1959, avec Charlton Heston dans le rôle-titre ) et Quinze jours ailleurs de Vincente Minnelli (1962, avec Kirk Douglas et Edward G. Robinson).

Parmi ses autres films notables, mentionnons Le Bandit d'Alberto Lattuada (1946, avec Amedeo Nazzari et Carla Del Poggio), Les Week-ends de Néron de Steno (1956, avec Alberto Sordi dans le rôle-titre et Vittorio De Sica), La dolce vita (1960, avec Marcello Mastroianni et Anita Ekberg) et Huit et demi (1963, avec Marcello Mastroianni et Anouk Aimée) de Federico Fellini, ou encore La Grande Sauterelle de Georges Lautner (1967, avec Mireille Darc et Hardy Krüger).

À la télévision, Mino Doro apparaît dans une série américano-britannique en 1955, un téléfilm italien (parodiant Autant en emporte le vent) en 1964 et enfin un feuilleton italien en 1966.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma (sélection)[modifier | modifier le code]

(films italiens, sauf mention contraire ou complémentaire)

À la télévision (intégrale)[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Note et référence[modifier | modifier le code]

  1. D'après sa fiche d'état-civil des Gens du Cinéma.