Mince alors !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mince alors !
Description de cette image, également commentée ci-après
Charlotte de Turckheim devant l'affiche du film.

Réalisation Charlotte de Turckheim
Scénario Charlotte de Turckheim, Gladys Marciano
Acteurs principaux
Sociétés de production Thelma Films
Mon Voisin Productions
M6 Films
TF1 Droits Audiovisuels
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Sortie 2012


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Mince alors ! est un film français de Charlotte de Turckheim coproduit par Christine Gozlan, Dominique Besnehard et Michel Feller avec Victoria Abril, Lola Dewaere, Catherine Hosmalin, Julia Piaton[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7],[8],[9].

Synopsis[modifier | modifier le code]

La jeune, ronde et jolie Nina est mariée à Gaspard, lequel, pourtant, aime plutôt les femmes très minces. Le couple s'installe à Paris et Nina se prépare à lancer une très sophistiquée ligne de maillots de bain. Par amour pour son époux et bien qu'elle ait du mal à accepter l'idée, Nina accepte son cadeau ambigu : une cure d’amaigrissement à Brides-les-Bains, considéré comme « le dernier espoir des grosses ». Sur place, elle rencontre plusieurs femmes fortes dont deux vont la marquer. Sophie, avocate de Marseille aime garder le contrôle sur tout et sur elle-même ; Émilie, aide-soignante dont la devise « Big is beautiful » (« Le gros est beau ») est en contradiction avec sa vie amoureuse en jachère et que la surcharge pondérale met en danger. Ce trio flamboyant fait dès lors, des étincelles.

Nina décide donc envers et contre tout de perdre quelques kilos et ce malgré le désaccord du médecin de la clinique, le Docteur Hachemi qui est sous le charme. Mais la jeune femme apprend que son mari, ravi de l'avoir envoyé en cure, a une maîtresse. Pour Nina, les choses se compliquent.

En parallèle, Thomas, un jeune garçon obèse, apprend que sa sœur est en réalité sa mère et comprend d'où vient son mal-être. Leur mère, effarée par la grossesse de sa fille trop jeune, voulait absolument cacher l'histoire et a décidé de faire passer Thomas pour son fils.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

La réalisatrice et une partie des comédiens, en mars 2012, lors d'une avant-première du film.

Accueil[modifier | modifier le code]

Lors de la première semaine d'exploitation en salles début , le film rassemble 365 886 entrées et prend la première place du box office[11] national, devançant même les productions américaines La Colère des Titans et Hunger Games[12]. Le film est un succès populaire, totalisant 1 384 236 entrées en France[13].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Lola Dewaere avoue avoir hésité avant d'accepter le rôle de Nina. Elle déclare avoir été refoulée de castings à cause de son relatif surpoids[14]. Avant le tournage, elle a grossi de sept kilogrammes qu'elle a perdus ensuite. Charlotte de Turckheim se dit concernée par les problèmes de poids dans notre société. Pour l'aider à incarner son personnage, elle apprécie revêtir des perruques, afin de mieux distinguer son travail de réalisatrice et celui d'actrice. Catherine Hosmalin déclare avoir vécu tout ce que subit son personnage. Parmi les acteurs de complément, de véritables curistes de Brides-les-Bains ont participé au tournage lors de leur cure[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AlloCine, « "Mince alors !" Charlotte De Turckheim retrouve Victoria Abril », AlloCiné,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2017)
  2. Comme au Cinema, « Mince alors ! Charlotte de Turckheim à Brides-les-Bains », Comme au Cinema,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2017)
  3. « Mince alors ! : Le joli succès de Charlotte de Turckheim, Victoria Abril, Lola Dewaere... », sur Premiere.fr, (consulté le 5 septembre 2020).
  4. Charles, « [news] Charlotte de Turckheim réalise "Mince Alors !" », sur Le Blog Du Cinéma, (consulté le 10 mai 2017)
  5. « "Mince alors!" Charlotte de Turckheim en formes à Brides-les-Bains », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2017)
  6. « "Mince alors!" Charlotte de Turckheim en formes à Brides-les-Bains », leparisien.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2017)
  7. lefigaro.fr, « Charlotte de Turckheim en tournage », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2017)
  8. lefigaro.fr, « Turckheim : « Bourge, toujours » », TVMag,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2017)
  9. http://alpes.france3.fr/info/brides-les-bains--mince-alors--68590369.html?onglet=videos&id-video=monalisa_GREN_1409876_290420110904_F3_811_29042011164130_F3
  10. a et b Les 10 films les plus rentables du cinéma français en 2012 sur AlloCiné, publié le , Laëtitia Forhan avec BFM Business et CBO Box-office
  11. « Box office : "Mince Alors !" cartonne et détrône "Hunger Games" » sur le site de Jean-Marc Morandini, le
  12. « Box-office du 3 avril : succès surprise pour Mince alors ! » sur premiere.fr le 4 avril 2012, consulté le 11 avril 2013
  13. « Box Office du film Mince alors ! - AlloCiné », sur allocine.fr (consulté le 2 juillet 2018).
  14. « Charlotte de Turckheim offre une cure de réhabilitation aux “gros” », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne, consulté le 10 mai 2017)
  15. AlloCine, « Les secrets de tournage du film Mince alors ! » (consulté le 10 mai 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]