Surpoids

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Surcharge pondérale)
Cette parodie de la Marche du Progrès rappelle qu'en 2000, l'humanité a atteint un point de repère historique. Pour la première fois dans l'évolution humaine, le nombre d'adultes en surcharge pondérale a dépassé celui des personnes dont le poids est insuffisant[1].

Le surpoids est l'état d'une personne présentant une corpulence considérée comme légèrement à nettement plus importante que la normale ou la moyenne dans une société donnée.

Éléments de définition[modifier | modifier le code]

Le surpoids est défini par l'Organisation mondiale de la santé comme une accumulation anormale ou excessive de graisse qui présente un risque pour la santé[2]. Chez les adultes, un individu est considéré en surpoids lorsque son indice de masse corporelle est compris entre 25 et 30[3], bien qu'il ne s'agisse pas d'un indicateur fiable de la répartition des graisses chez tous les individus[2]. Au-delà d'un IMC de 30, la personne est considérée comme obèse[3].

Prévalence[modifier | modifier le code]

En 2014 le surpoids concerne 1,9 milliard d’adultes soit 39 % de la population adulte mondiale en 2014, et parmi elles 600 millions de personnes (13 % des adultes) sont obèses, et 41 millions d’enfants de moins de 5 ans sont en surpoids ou obèses[3].

L'environnement économique en est une cause majeure. Le surpoids affecte en France 24 % des enfants d’ouvriers, contre 12 % des enfants de cadres selon une étude publiée en aout 2019 par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees)[4].

L'obésité liée à l'époque moderne est souvent consécutive de l'usage accru des écrans lumineux (téléphone portable, TV LED, etc.) générateurs de troubles de sommeil, de désocialisation, de dépression et de fatigue, ces symptômes étant des facteurs de déséquilibre alimentaire et de manque d'activité physiques ayant eux-mêmes des effets délétère sur le maintien d'un poids normal[5].

En Angleterre, selon statistiques de 2019, 68% des hommes adultes et 60% des femmes adultes étaient affectés de surpoids.[6]

Exemple[modifier | modifier le code]

Une personne pesant 84 kg et mesurant 1,75 m a un IMC de . Cette personne est donc théoriquement en surpoids.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Benjamin Caballero, « The Global Epidemic of Obesity: An Overview », Epidemiologic Reviews, vol. 29, no 1,‎ , p. 1–5 (DOI 10.1093/epirev/mxm012).
  2. a et b « Surpoids et obésité: définitions », sur Organisation mondiale de la santé (consulté le ).
  3. a b et c « Surpoids et obésité », sur Organisation mondiale de la santé, (consulté le ).
  4. « Santé. Le surpoids des adolescents dopé par les inégalités », sur L'Humanité,
  5. « Les conséquences d’un usage excessif des écrans – Le bon usage des écrans » (consulté le )
  6. (en) « Health Survey for England 2019 [NS] », sur NHS Digital (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]