Mike Di Meglio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mike di Meglio)
Aller à : navigation, rechercher
Mike Di Meglio
Image illustrative de l'article Mike Di Meglio
Mike Di Meglio au Grand Prix moto de France 2013 au Mans
Biographie
Date de naissance 17 janvier 1988
Lieu de naissance Toulouse
Nationalité Drapeau de la France France
Carrière professionnelle
Années d'activité 10 ans
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
MotoGP 35 ' ' '
Moto2 59 ' ' '
250 cm3 16 1 - 2
125 cm3 91 2 5 11
Palmarès
1er 2e 3e
125 cm3 1 - -

Mike Di Meglio (de son vrai nom Mickaël Teddy Dimeglio), né le à Toulouse, est un pilote moto français. En 2008, il devient Champion du monde en catégorie 125 cm3. Il est aujourd'hui pilote d'essais pour la marque italienne Aprillia.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Mike Di Meglio s'est révélé lors du Prix de l'Avenir en 2002 (une compétition organisée par la FFM). À la suite de cette course, il participe à une séance d'essais avec l'écurie Liégois sur le circuit Carole. Cette équipe est notamment connue pour avoir eu comme pilote Marco Melandri. Il participe également à une manche du championnat d'Espagne 125 cm3, le plus relevé des championnats nationaux, avec la même écurie. Mais ceci ne perturbe pas Mike Di Meglio, puisqu'il décroche une 3e place. Grâce à ce résultat, il obtient une Aprilia client pour participer au championnat du monde 125 cm3 à 15 ans. Mais sa première campagne en championnat du monde est un dur apprentissage ponctué par de nombreuses chutes et par des résultats timides. Il termine 28e en ne marquant que 5 points.

L'année 2004 est une année pleine de promesses. Il a rejoint l'écurie Globet.com motorisée par Aprilia. Dès le premier Grand Prix de la saison, en Afrique du Sud, il se qualifie sur la 1re ligne de la grille de départ et termine 5e de la course. Il termine à la 18e place du championnat.

Les premiers succès et le sacre en 125 cm3[modifier | modifier le code]

En 2005, Mike rejoint l'écurie Scot Honda avec une moto d'usine. Il décroche son premier podium au Grand Prix de Grande-Bretagne sous une piste détrempée. Mieux encore, il décroche sa première victoire en Grand Prix en Turquie à Istanbul. Il termine 11e du général.

Pour la saison 2006, il rejoint une nouvelle équipe, toujours en 125 cm3, fondée par la Fédération française de motocyclisme en partenariat avec Honda, avec l'ambition d'être champion du monde et de rejoindre la catégorie supérieure dans de bonnes conditions. Mais, la saison 2006 est une saison catastrophique marquée par des chutes, des blessures, des casses mécaniques et par une Honda qui est très en retrait face aux Aprilia et aux KTM. Il marque huit petits points et termine 26e.

En 2007, Mike Di Meglio retrouve l'écurie Scot avec pour mission de retrouver le haut niveau et le succès. Malheureusement pour lui, Honda ne s'investit plus pour la 125 cm3. La moto ne bénéficie donc plus d'évolution. Malgré une moto en retrait, il fait quelques coups d'éclat en Grande-Bretagne ou au Japon sur le circuit de Motegi. Sur une piste humide, il termine 4e. Mais ce championnat est encore décevant, il termine 17e.

Lassé par les performances de Honda, Mike Di Meglio rejoint pour la saison 2008, l'écurie Ajo Motorsport équipée d'une Aprilia RSA, c'est-à-dire une moto d'usine. Durant les essais hivernaux, il est régulièrement aux avant-postes et signe même le meilleur temps de la dernière journée des essais au Qatar en nocturne. La saison 2008 commence au Qatar avec une grande première puisque pour la première fois de l'histoire, les courses se déroulent en nocturne et Mike Di Meglio se distingue en prenant la 4e place. Au Grand Prix de Chine, il termine 2e et prend la 4e place au classement général. La consécration arrive au GP de France, où il remporte sa seconde victoire lors d'une course rendue difficile par la pluie. Cela faisait 26 ans qu'un Français n'avait plus gagné son grand prix national. En remportant le 5 octobre 2008 le Grand Prix d'Australie couru sur le circuit de Phillip Island, sa quatrième victoire de la saison, Mike Di Meglio devient champion du monde de la catégorie 125 cm3.

Le passage en 250 cm3[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2009, Mike Di Meglio passe en 250 cm3 sur une Aprilia dans l'écurie Aspar de Jorge Martínez avec comme coéquipier l'Espagnol Alvaro Bautista, vice-champion du monde 250 cm3 et champion du monde 125 cm3 en 2006. Pour son premier Grand Prix en 250 cm3, au Qatar, Mike Di Meglio monte sur son premier podium. Durant la saison, il sera fréquemment en lutte avec les meilleurs pour le podium ou la victoire en devançant à plusieurs reprises son coéquipier Alvaro Bautista. Il termine le championnat 250 cm3 en 8e position, après avoir été en lutte pour la 5e place jusqu’au dernier Grand Prix et avoir réalisé sa première Pole position à Indianapolis.

Le passage en Moto 2[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2010, Mike di Meglio passe en catégorie Moto2, qui remplace la catégorie 250 cm3, toujours dans l'écurie Aspar. Aprilia promet de construire des châssis à l'équipe d'Aspar Martinez pour la nouvelle catégorie mais, le patron du groupe Piaggio, Roberto Colannino, annonce que le projet est annulé à cause de la cohabitation avec Honda[1]. Mike Di Meglio se retrouve donc sans châssis. Son directeur trouve finalement un autre châssis, avec un RSV[2]. Avant le Grand Prix de France, l'écurie Aspar décide de remplacer le châssis RSV pour le châssis Suter. Mais les résultats sont décevants pour le français qui n'a jamais vraiment réussi à s'adapter à la Moto2 contrairement à son équipier Julian Simon. Ceci lui coûtera sa place chez Aspar Martinez.

Pour la saison 2011, Mike Di Meglio poursuit l'aventure en Moto2 mais change d'équipe en s'engageant avec l'écurie française Tech3 et avec un châssis français : la Mistral 611. Pour la première fois depuis Sylvain Guintoli en 2007, un pilote français dispute un championnat du monde des Grands Prix avec l'écurie française Tech3. Di Meglio obtient des résultats similaires à la saison précédente en se classant 23e du championnat du monde Moto 2 avec 30 points[3]. Il obtient son meilleur résultat lors du dernier grand prix de la saison, à Valence, en terminant 7e de la course[4]. Mike Di Meglio et l'écurie Tech 3 cessent leur collaboration et le pilote français s'engage avec l'écurie italienne S/Master Speed Up afin de participer à la saison 2012 du championnat du monde Moto 2[5]. À la suite d'un différend financier, l'écurie S/Master Speed Up a décidé de remplacer Mike Di Meglio par un pilote ayant un budget plus important (Alessandro Andreozzi)[6].

Mike Di Meglio est remercié et ne courra pas au Grand Prix eni Motorrad d'Allemagne (Sachsenring) les 6, 7 et 8 juillet 2012[7]

L'arrivée en MotoGP[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2014, il roule pour l'écurie Avintia en catégorie Open, en MotoGP[8]. Il totalise 9 points à la fin de la saison.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Le Président de la République, par décret du 15 mai 2009, nomme Mike di Meglio, à titre exceptionnel, chevalier de l'Ordre national du Mérite.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Carrière en Grand Prix moto[modifier | modifier le code]

Par catégorie[modifier | modifier le code]

(Mise à jour après le Drapeau de la Malaisie Grand Prix moto de Malaisie 2015)

Cat. Année 1er GP 1er Pod 1re Vict. GP Vict. Podiums Pole Mtour Pts Titre
125 cm3 2003-2008 Drapeau du Japon Japon 2003 Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne 2005 Drapeau de la Turquie Turquie 2005 91 5 11 2 4 464 1
250 cm3 2009 Drapeau du Qatar QAT 2009 Drapeau du Qatar QAT 2009 16 0 2 1 0 107 0
Moto2 2010-2013 Drapeau du Qatar QAT 2010 59 0 0 0 0 100 0
MotoGP Depuis 2014 Drapeau du Qatar QAT 2014
35 0 0 0 0 17 0
Total Depuis 2003 Drapeau du Japon Japon 2003 Drapeau : Royaume-Uni Grande-Bretagne 2005 Drapeau de la Turquie Turquie 2005 201 5 13 3 4 688 1

Par saison et équipe[modifier | modifier le code]

(Mise à jour après le Drapeau de la Malaisie Grand Prix moto de Malaisie 2015)

Année Cat. Équipe Moto GP Vict. Podiums Poles Mtour Pts Position
2003 125 cm3 Drapeau de l'Italie Freesoul Racing Team Aprilia 10 0 0 0 0 5 28e
2003 125 cm3 Drapeau de l'Italie MetaSystem Rg Service Honda 5 0 0 0 0 0 28e
2004 125 cm3 Drapeau de l'Italie Globet. com Racing Aprilia 14 0 0 0 0 41 18e
2005 125 cm3 Drapeau de l'Italie Kopron Racing World Honda 16 1 2 0 0 104 11e
2006 125 cm3 Drapeau de la France FFM Honda GP 125 Honda 14 0 0 0 0 8 25e
2007 125 cm3 Drapeau de l'Italie Kopron Team Scot Honda 15 0 0 0 0 42 17e
2008 125 cm3 Drapeau de la Finlande Ajo Motorsport Derbi 15 4 7 2 2 237 Champion
2009 250 cm3 Drapeau de l'Espagne Mapfre Aspar Team Aprilia 16 0 2 1 0 107 8e
2010 Moto2 Drapeau de l'Espagne Mapfre Aspar Team Suter 16 0 0 0 0 34 20e
2011 Moto2 Drapeau de la France Tech 3 Tech 3 17 0 0 0 0 30 23e
2012 Moto2 Drapeau de l'Italie Speed Up Kalex 16 0 0 0 0 14 23e
2013 Moto2 Drapeau de Monaco JiR Motobi 10 0 0 0 0 18 21e
2014 MotoGP
Drapeau de l'Espagne Avintia
FTR 18 0 0 0 0 9 25e
2015* MotoGP
Drapeau de l'Espagne Avintia
FTR 17 0 0 0 0 8 24e
Total 201 5 13 3 4 688
  • *Saison en cours

Courses par années[modifier | modifier le code]

(Les courses en gras indiquent une pole position; les courses en italiques indiquent un meilleur tour en course)

Saison Catégorie Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Pos Pts
2003 125 cm3 Aprilia / Honda JPN
22
RSA
22
SPA
28
FRA
17
ITA
Ab.
CAT
13
NED
19
GBR
15
GER
Ab.
CZE
15
POR
BRA
Ab.
PAC
Ab.
MAL
22
AUS
Ab.
VAL
Ab.
28e 5
2004 125 cm3 Aprilia RSA
5
SPA
Ab.
FRA
Ab.
ITA
Ab.
CAT
8
NED
12
BRA
12
GER
Ab.
GBR
15
CZE
24
POR
11
JPN
Ab.
QAT
MAL
17
AUS
8
VAL
18e 41
2005 125 cm3 Honda SPA
11
POR
11
CHN
20
FRA
4
ITA
Ab.
CAT
16
NED
14
GBR
2
GER
Ab.
CZE
7
JPN
11
MAL
11
QAT
4
AUS
14
TUR
1
VAL
Ab.
11e 104
2006 125 cm3 Honda SPA
21
QAT
Ab.
TUR
Ab.
CHN
15
FRA
27
ITA
Ab.
CAT
18
NED
13
GBR
16
GER
CZE
13
MAL
Ab.
AUS
15
JPN
Ab.
POR
Ab.
VAL
25e 8
2007 125 cm3 Honda QAT
14
SPA
TUR
CHN
14
FRA
9
ITA
Ab.
CAT
19
GBR
6
NED
Ab.
GER
15
CZE
20
RSM
13
POR
16
JPN
4
AUS
14
MAL
14
VAL
23
17e 42
2008 125 cm3 Derbi QAT
4
SPA
9
POR
7
CHN
2
FRA
1
ITA
4
CAT
1
GBR
2
NED
7
GER
1
CZE
2
RSM
Ab.
IND
10
JPN
2
AUS
1
MAL
5
VAL
3
1er 264
2009 250 cm3 Aprilia QAT
3
JPN
Ab.
SPA
11
FRA
Ab.
ITA
12
CAT
14
NED
11
GER
Ab.
GBR
5
CZE
9
IND
4
RSM
5
POR
2
AUS
5
MAL
Ab.
VAL
14
8e 107
2010 Moto2 RSV / Suter QAT
16
SPA
22
FRA
20
ITA
Ab.
GBR
7
NED
8
CAT
Ab.
GER
Ab.
CZE
20
IND
12
RSM
Ab.
ARA
13
JPN
18
MAL
26
AUS
6
POR
DNQ
VAL
26
20e 34
2011 Moto2 Tech 3 QAT
19
SPA
26
POR
9
FRA
Ab.
CAT
Ab.
GBR
17
NED
Ab.
ITA
24
GER
16
CZE
15
IND
27
RSM
16
ARA
12
JPN
27
AUS
9
MAL
14
VAL
7
23e 30
2012 Moto2 Speed Up / MZ-RE Honda / Kalex QAT
19
SPA
Ab.
POR
Ab.
FRA
Ab.
CAT
Ab.
GBR
18
NED
15
GER ITA
22
IND
25
CZE
16
RSM
18
ARA
14
JPN
15
MAL
Ab.
AUS
15
VAL
28
23e 14
2013 Moto2 Motobi QAT
16
AME
11
SPA
20
FRA
7
ITA
18
CAT
12
NED
Ab.
GER
25
IND
21
CZE
Ab.
GBR RSM ARA MAL AUS JPN VAL 21e 18
2014 MotoGP FTR QAT
17
AME
18
ARG
19
SPA
Ab.
FRA
19
ITA
18
CAT
Ab.
NED
20
GER
22
IND
12
CZE
18
GBR
20
RSM
Ab.
ARA
17
JPN
19
AUS
14
MAL
13
VAL
21
25e 9
2015* MotoGP Ducati QAT
19
AME
Ab.
ARG
18
ESP
22
FRA
Ab.
ITA
16
CAT
14
NED
20
GER
Ab.
IND
17
CZE
18
GBR
14
RSM
13
ARA
20
JPN
15
AUS
20
MAL
18
24e 8
  • *Saison en cours

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le boss de Piaggio a tranché, c'est non ! », sur moto.caradisiac.com (consulté le 10 juillet 2013)
  2. « Aspar, c'est fait et ce sera un RSV », sur moto.caradisiac.com (consulté le 10 juillet 2013)
  3. « Fiche de Mike Di Meglio », sur motogp.com (consulté le 20 mai 2012)
  4. « Classement du GP Generali de la Comunitat Valenciana 2011 - Moto 2 », sur motogp.com (consulté le 20 mai 2012)
  5. « L'année commence bien pour Mike Di Meglio », sur motogp.com (consulté le 20 mai 2012)
  6. « Edito », sur mikedimeglio63.com (consulté le 6 juillet 2012)
  7. « Espargaró survole la première journée d'essais en Allemagne », sur motogp.com (consulté le 6 juillet 2012)
  8. https://www.lequipe.fr/Moto/Actualites/Di-meglio-chez-avintia/422276

Liens externes[modifier | modifier le code]