Tarquinio Provini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tarquinio Provini
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
BologneVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Pilote de motoVoir et modifier les données sur Wikidata

Tarquinio Provini (né le à Roveleto et mort le à Bologne) était un pilote de moto italien, champion du monde en Grand Prix en 125 cm3 et 250 cm3. Il a également remporté quatre fois le Tourist Trophy de l'île de Man et treize championnats nationaux italiens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tarquinio Provini est né dans le hameau de Roveleto à Cadeo, en Émilie-Romagne. Fils du propriétaire d'un garage, il grandit autour des moteurs et des machines, et commence à faire de la moto à l'âge de 10 ans. Il commence la compétition moto en 1949, malgré le fait qu'il soit trop jeune, en utilisant le nom de son oncle sur son permis de courses. En 1954, il remporte le Motogiro d'Italie. Il commence les Championnats du Monde vers le milieu de la saison 1954 et remporteé le Grand Prix moto d'Espagne à la fin de l'année. Il remporte en 1957 le Championnat du Monde 125 cm3 sur un FB Mondial d'usine. Tarquinio finit 1er avec Carlo Ubbiali sur MV Agusta résistant au NSU de Mike Hailwood et Bob Brown en 1958 à la finale du Trophée touristique des 250 cm3 léger de l'île de Man en 1958. En 1958, il remporte le Championnat du Monde 250 cm3 sur une MV Agusta.

Lorsque MV Agusta abandonne la compétition dans les cylindrées plus petites, Provini signe pour l'écurie Moto Morini usine. En 1963 il mène une bataille tout au long de la saison avec la Honda de Jim Redman pour le championnat du monde 250 cm3. Chaque coureur ayant remporté quatre courses et le titre s'est joué jusqu'à la dernière course au Japon, Redman remportant finalement le championnat devant Provini par deux points d'avance. En 1966, il subit un grave accident au TT de l'île de Man, en raison d'une modification du moteur au cours des essais (cause "officielle" annoncée : un éblouissement par le soleil de face). Touché au bassin et à la colonne vertébrale, il est forcé à prendre sa retraite à 33 ans. Provini s'est ensuite reconverti et a cofondé la compagnie Protar (venant de son nom PROvini TARquinio) spécialisée dans la fabrication de maquettes de motos de courses dont le siège était basé à Bologne .

Tarquinio Provini est mort à Bologne en janvier 2005 à l'âge de 71 ans.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • A couru sur :

Notes et références[modifier | modifier le code]