Michel Roux (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michel Roux et Roux.

Michel Roux est un artiste lyrique (baryton-basse) français, né à Angoulême le et mort à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un imprimeur de boîtes de produits pharmaceutiques, il travaille avec son père. Joueur de rugby, il prend l'habitude de chanter au banquet qui suit le match. Son père l'encourage alors à prendre des cours de chant, ce qu'il se décide à faire après s'être cassé le bras lors d'un match[1]. Après des études au conservatoire de Bordeaux puis au Conservatoire national de Paris, il intègre la troupe de l'Opéra de Paris (RTLN). Il fait ses débuts le dans Lakmé (rôle de Nilakantha) sur la scène de l’Opéra-Comique. Il y interprète par la suite Escamillo dans Carmen, Golaud dans Pelléas et Mélisande, le comte des Grieux dans Manon, Roger dans Ciboulette et crée le rôle de l'Aveugle dans Madame Bovary d'Emmanuel Bondeville (1951).

À l'Opéra Garnier, il chante entre autres Méphistophélès dans Faust et La Damnation de Faust avant de se spécialiser, avec le temps, dans les rôles de basses-bouffes.

Il a également enseigné le chant l’École normale de musique de Paris.

Marié, il a deux fils et une fille : Dominique (1948), Lionel (1952) et Frédérique (1954).

Carrière[modifier | modifier le code]

Années 1950[modifier | modifier le code]

Années 1960[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stéphane Wolff, Un demi-siècle d'Opéra-Comique (1900-1950), éd. André Bonne, Paris, 1953.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Télé 7 Jours n°156, semaine du 16 au 22 mars 1963, pages 54 et 55 : "Michel Roux : je chante parce que je me suis cassé un bras en jouant au rugby."

Liens externes[modifier | modifier le code]