Pierre-Michel Le Conte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre-Michel Le Conte
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Pierre-Michel Le Conte[1] est un chef d'orchestre français né le à Rouen et mort en à Paris.

Vie[modifier | modifier le code]

À l'âge de cinq ans, Pierre-Michel Le Conte entre à la Maîtrise Saint-Evode de la cathédrale de Rouen. Puis il entreprend des études de piano et de violon à l'École normale de musique de Paris. Il termine ses études au Conservatoire de Paris avec un premier prix de basson, en 1944, puis un premier prix de direction d'orchestre, en 1947.

Il occupe successivement les postes de directeur de la musique à Radio Nice, puis à Radio Toulouse de 1949 à 1950, avant de s'installer à Paris, où il dirige ponctuellement l'orchestre de la Société des concerts du Conservatoire. Mais c'est à la RTF puis à ORTF) qu'il fait l'essentiel de sa carrière, dirigeant l'Orchestre national, l'Orchestre de chambre et surtout l'Orchestre radio-lyrique (spécialisé dans le répertoire lyrique), dont il devient le chef permanent de 1960 à 1973 après avoir été l'assistant de son premier chef, Eugène Bigot[2].

Professeur au Conservatoire de Paris, il a été également directeur du Conservatoire du 7e arrondissement à partir de 1981.

Sa tombe se trouve au cimetière du Père-Lachaise (division 28).

Il est apparu dans le film de Claude Pinoteau Le Silencieux (1973).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nom qu'on trouve également écrit, de manière fautive, LeConte ou Leconte.
  2. Alain Pâris, Nouveau dictionnaire des interprètes (ISBN 978-2-2211-4576-0)