Roger Bourdin (chanteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Roger Bourdin

Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Décès (à 73 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale artiste lyrique
baryton
Style
Années d'activité 1922-1965
Conjoint Geori Boué

Roger Bourdin (né le dans le 19e arrondissement de Paris[1], ville où il est mort le en son domicile dans le 17e arrondissement[2]) est un baryton français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il étudie au Conservatoire de Paris avec Gresse et Jacques Isnardon. Il fait ses débuts à l'Opéra-Comique en 1922 dans Manon de Jules Massenet, et à l'Opéra de Paris en 1940, dans Mârouf, savetier du Caire d'Henri Rabaud. En troupe dans ces deux théâtres jusqu'en 1959, il y assure plus de 30 créations et reprises importantes, défendant un répertoire de près de 100 rôles.

Il crée entre autres:

S'il chante peu à l'étranger, il se produit néanmoins à Londres (1930) et à Milan (1949), ainsi qu'à Buenos Aires. Nommé professeur au Conservatoire de Paris, il prend sa retraite en 1965.

Il s'est marié le à la soprano Géori Boué, et ils ont eu deux filles, dont Françoise Bourdin.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Roland Mancini & Jean-Jacques Rouveroux, Le guide de l'opéra, Fayard, 1986, (ISBN 978-2213595672)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]