Raoul Jobin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’opéra ou l’opérette image illustrant un chanteur image illustrant québécois
Cet article est une ébauche concernant l’opéra ou l’opérette et un chanteur québécois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Raoul Jobin
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
QuébecVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Tessiture
Distinction

Raoul Jobin, de son vrai nom Joseph Roméo Jobin, est un ténor québécois né le à Québec et mort le (à 67 ans) dans la même ville. Il est inhumé au cimetière Notre-Dame-de-Belmont, à Sainte-Foy.

Il compte parmi les plus grands ténors francophones du XXe siècle[1]. Il est le père du ténor André Jobin[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Roméo Jobin poursuit des études en chant à l'Université Laval de Québec puis à Paris. Il adopte le prénom de son père Raoul, celui de Roméo étant trop associé à l'opéra Roméo et Juliette et à la pièce de théâtre dont il est inspiré.

Dans les années 1930, il est le premier ténor de l'Opéra-Comique de Paris. En 1940, il commence sa carrière américaine au Metropolitan Opera de New York. Il devient également un invité régulier des Variétés lyriques de Montréal.

Il est nommé professeur de chant au Conservatoire de musique de Montréal puis directeur du Conservatoire de musique de Québec de 1961 à 1970.

En 1951, il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en France puis, en 1967, compagnon de l'Ordre du Canada. Son épouse Thérèse Drouin est décédée en 2007.

La salle de spectacle du palais Montcalm, à Québec, est nommée en son honneur (il avait participé à son inauguration en 1932).

Grands rôles[modifier | modifier le code]

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Posthume

Archives[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Renée Maheu, Marc Samson, « Raoul Jobin » dans l'Encyclopédie canadienne.
  2. Marc Samson, « André Jobin » dans l'Encyclopédie canadienne.
  3. Fonds Raoul Jobin (P357) - Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Encyclopédie de la musique au Canada