Mega Man 7

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mega Man 7
Image illustrative de l'article Mega Man 7
Logo du jeu.

Éditeur Capcom
Développeur Capcom
Concepteur Tokuro Fujiwara (producteur)

Date de sortie Japon 24 mars 1995
Amérique du Nord Septembre 1995
Genre Action, plate-forme
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Super Nintendo
Langue Anglais

Mega Man 7 (ロックマン7 宿命の対決, Rokkuman Sebun Shukumei no Taiketsu?, lit. Rockman 7 : L'inévitable confrontation) est un jeu vidéo d'action-plate-forme développé et édité par l'entreprise japonaise Capcom. Il est sorti sur Super Nintendo en 1995. C'est le septième volet de la série dite « classique ».

Trame[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Après avoir été capturé par Mega Man, le professeur Wily croupit désormais dans une prison de haute sécurité. Mais il avait prévu le coup en dissimulant, au cas où, 4 robots dans un repère secret. Après plusieurs mois d'attente, les créations du savant fou, sans nouvelles de leur maître, s'activent et partent à sa recherche. Profitant du chaos ainsi engendré, Wily retrouve sa liberté et reprend aussitôt ses plans de conquête.

À peine s'est-il lancé à la poursuite du vil professeur que Mega Man rencontre Bass, un robot d'origine inconnue au design étrangement familier. Serait-ce un allié, comme il le prétend… ou un nouvel ennemi ?

Nouveaux personnages[modifier | modifier le code]

  • Bass (Forte en VO) : le nouveau rival de Mega Man conçu par le professeur Wily. Après s'être fait passer pour un allié, il attaque le laboratoire du professeur Light et en dérobe les améliorations destinées à Mega Man, avec l'intention de s'en servir pour battre son ennemi.
  • Treble (Gospel en VO) : l'équivalent de Rush pour Bass. Ce loup-robot peut fusionner avec son maître pour améliorer leurs chances de vaincre Mega Man.
  • Auto (Rightot en VO) : le nouvel assistant robotique du professeur Light doté d'une personnalité loufoque. Il est responsable du soutien technique de Mega Man.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Mega Man 7 est une refonte graphique complète de la série. Si le jeu n'utilise pas toutes les capacités de la console 16-bit, comme le Mode 7 ou la puce Super FX, son style visuel, plus fin et plus coloré, constitue un net progrès technique par rapport aux volets sur NES. Les décors sont ainsi plus détaillés, les animations plus fluides et les sprites plus gros.

Fidèle à la tradition, Mega Man 7 conserve la plupart des mécanismes de jeu de la série, en plus d'en proposer de nouveaux. Mega Man peut ainsi courir, sauter, glisser et tirer de son canon Mega-Buster comme avant. Il peut également compter sur l'aide de Rush, son chien-robot, et de ses différentes fonctionnalités :

  • Rush Coil : Rush active son système de ressort dorsal pour permettre à son maître d'effectuer un grand bond;
  • Rush Jet : Rush se transforme en plate-forme propulsée pour aider Mega Man à franchir des précipices;
  • Rush Search : à l'aide de sa truffe électronique, Rush peut dénicher des objets enfouis;
  • Rush Adapter : apparu dans Mega Man 6, cette amélioration permet à Rush de fusionner avec Mega Man afin de lui permettre de voler en diagonale pendant quelques instants.

Au cours du jeu, Mega Man récupère également des boulons qu'il peut utiliser à la boutique d'Auto pour acheter des objets et des améliorations. Il peut enfin secourir l'oiseau-robot Beat afin de recevoir une aide supplémentaire dans les niveaux et contre les bosses.

À l'instar de Mega Man X, paru deux ans plus tôt, Mega Man 7 comporte un niveau d'introduction. Une fois complété, l'écran de sélection des niveaux apparaît. Pour la première fois dans la série, le joueur n'a pas immédiatement accès aux huit Robot Masters : comme sur Game Boy, il doit battre une première série de quatre bosses et compléter un niveau « intermédiaire » avant de pouvoir accéder à la seconde série.

Postérité[modifier | modifier le code]

Un remake réalisé par un fan japonais, intitulé Rockman 7-FC (FC pour Famicom), permet de jouer au jeu sous forme de pastiche 8-bit, afin de s'inscrire dans la continuité des précédents épisodes sur NES[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]