Matsutake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tricholoma matsutake

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Tricholoma matsutake, communément appelé matsutake, ou champignon des pins (chinois : 鲍鱼菇 ; pinyin : bàoyúgū ; littéralement : « champignon ormier » ou chinois : 松菌 ; pinyin : sōngjūn ; littéralement : « microbe des pins », japonais : matsutake (松茸, マツタケ?)), est un champignon rare, savoureux, recherché pour sa chair blanche, fibreuse et parfumée. On le trouve dans la région autonome du Guangxi en Chine. Il est également très prisé au Japon, où il poussait abondamment mais a souvent été surexploité. On le trouve également dans certaines régions froides telle la Scandinavie, la Jamésie (Québec, Canada), en Oregon (États-Unis) ainsi qu'au Maroc.

Fragilité de la ressource[modifier | modifier le code]

Cette ressource fragile, très convoitée, pousse dans des milieux eux-mêmes fragiles. De véritables "campagnes de pillages" amènent parfois à la disparition pure et simple de la ressource mycologique dans lesdits milieux.[réf. nécessaire]

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Le matsutake, un champignon en or, Jörg-Daniel Hissen, ZDF, (États-Unis, 2008, 43 min) Reportage portant sur les cueilleurs de Matsutake dans l'Oregon, aux États-Unis.