Rolf Singer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rolf Singer
Rolf Singer2.png
Rolf Singer
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Abréviation en botanique
SingerVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Domaines
Directeur de thèse
Distinctions
Bourse Guggenheim
Distinguished Mycologist Award (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Rolf Singer, né le à Schliersee (Allemagne) et mort le à Chicago (États-Unis), est un mycologue allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils du peintre Albert Singer et d’Eva née Neiicke. Il obtient son doctorat à l’université de Vienne en 1931. Il se marie avec Martha Kupfer le 4 juillet 1934. En 1934-1935, il est professeur à l’université autonome de Barcelone puis travaille au jardin botanique de Léningrad de 1935 à 1940, de 1941 à 1948, il est assistant conservateur à l’herbier Farlow d’Harvard. De 1948 à 1961, il dirige le département de botanique de l’université nationale de Tucumán en Argentine, de 1961 à 1964, professeur à l’université de Buenos Aires et, à partir de 1968, professeur invité à l’université de l'Illinois à Chicago. Il s’intéresse particulièrement à l’écologie et l’évolution des champignons.

Singer est notamment l’auteur de :

  • The Boletineae of Florida (1945).
  • The Agaricales in Modern Taxonomy Lilloa (1949 et 1962).
  • Mushrooms and Truffles (1961).
  • Avec Alexander Hanchett Smith (1904-1986), Monograph of the Genus Galerina (1964).
  • Die Pilze Mitteleuropas (1965).
  • (en) Rolf Singer, The Agaricales in Modern Taxonomy, vol. 1, Koenigstein Königstein im Taunus, Germany: Koeltz Scientific Books, , 915 p., 73 pl. p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Singer est l’abréviation botanique standard de Rolf Singer.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI