Martine Delvaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Martine Delvaux
Martine Delvaux.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (50 ans)
Nationalité
Activité

Martine Delvaux, née en 1968[1], est une femme de lettres québécoise. Professeure de littérature à l'Université du Québec à Montréal[2], elle est essayiste et romancière.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans et récits[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Martine Delvaux, éditions Héliotrope, consulté le 18 août 2014.
  2. Martine Delvaux, Université du Québec à Montréal, consulté le 18 août 2014.
  3. Anicée Lejeune, « Livres : questions en rafale à Martine Delvaux », Métro, 7 février 2012.
  4. Chantal Guy, « Martine Delvaux : de la production des filles », La Presse, 14 décembre 2013.
  5. Myriam Daguzan-Bernier, « Nan Goldin : guerrière et gorgone », Ma mère était hipster, 5 mai 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]