Ministre en chef (Inde)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En Inde, un ministre en chef (anglais : Chief Minister) est le chef de gouvernement d'un des vingt-neuf États ou des territoires de Puducherry ou Delhi.

La Constitution de l'Inde prévoit que le gouverneur nommé par le président soit de jure à la tête de l'État mais que le pouvoir exécutif est exercé par le ministre en chef et son gouvernement qui sont responsables devant l'Assemblée législative de l'État.

Sélection[modifier | modifier le code]

L'article 173 de la Constitution prévoit qu'un ministre en chef soit :

  • un citoyen indien ;
  • un membre de la législature de l'État ou, s'il n'est pas membre de la législature qu'il le devienne dans les six mois qui suivent sa nomination ou qu'il démissionne ;
  • âgé de 25 ans ou plus.

Le ministre en chef est nommé par le gouverneur de l'État[1]. En général, à la suite d'élections, le gouverneur invite le parti ou la coalition disposant d'une majorité à l'Assemblée législative à former un gouvernement.

Les autres membres du conseil des ministres de l'État sont nommés par le gouverneur sur proposition du ministre en chef[1].

La Constitution ne prévoit de limite à la durée du mandat du ministre en chef. En revanche, le conseil des ministres est collectivement responsable devant l'Assemblée législative de l'État[1] : suivant les conventions du système de Westminster, le gouverneur ne révoque le ministre en chef que si celui-ci ne dispose plus de la confiance de l'Assemblée.

Pouvoirs[modifier | modifier le code]

Le ministre en chef est le chef du gouvernement de l'État. C'est lui qui propose au gouverneur les autres membres du conseil des ministres[1]. L'ensemble des actes exécutifs du gouvernement sont faits au nom du gouverneur[2] et le ministre en chef a l'obligation de le tenir informé des affaires de l'État[3].

Liste des ministres en chef[modifier | modifier le code]

Inde GouvÉtats.svg

Alliance démocratique nationale

  •      BJP (13)
  •      Jammu & Kashmir People's Democratic Party (1)
  •      Nagaland People's Front (1)
  •      Sikkim Democratic Front (1)
  •      Telugu Desam Party (1)

Alliance progressiste unie

Autres

États[modifier | modifier le code]

État Ministre en chef
Nom Parti Depuis le
Andhra Pradesh N. Chandrababu Naidu Telugu Desam Party 8 juin 2014
Arunachal Pradesh Pema Khandu BJP 17 juillet 2016
Assam Sarbananda Sonowal BJP 24 mai 2016
Bengale-Occidental Mamata Banerjee AITC 20 mai 2011
Bihar Nitish Kumar JD(U)[4] 22 février 2015
Chhattisgarh Raman Singh BJP 7 décembre 2003
Goa Manohar Parrikar[5] BJP 14 mars 2017
Gujarat Vijay Rupani BJP 7 août 2016
Haryana Manohar Lal Khattar BJP 26 octobre 2014
Himachal Pradesh Virbhadra Singh Congrès 25 décembre 2012
Jammu-et-Cachemire Mehbooba Mufti PDP 4 avril 2016
Jharkhand Raghuvar Das BJP[4] 28 décembre 2014
Karnataka K. Siddaramaiah Congrès 13 mai 2013
Kerala Pinarayi Vijayan PCI(M)[4] 24 mai 2016
Madhya Pradesh Shivraj Singh Chauhan BJP 29 novembre 2005
Maharashtra Devendra Fadnavis BJP 31 octobre 2014
Manipur Nongthombam Biren Singh BJP 15 mars 2017
Meghalaya Mukul Sangma Congrès 20 avril 2010
Mizoram Lal Thanhawla Congrès 7 décembre 2008
Nagaland Shürhozelie Liezietsu NPF[4] 22 février 2017
Orissa Naveen Patnaik BJD 5 mars 2000
Pendjab Amarinder Singh[6] Congrès 16 mars 2017
Rajasthan Vasundhara Raje[7] BJP 13 décembre 2013
Sikkim Pawan Kumar Chamling SDF 12 décembre 1994
Tamil Nadu Edappadi K. Palaniswami AIADMK 16 février 2017
Télangana Kalvakuntla Chandrashekar Rao TRS 2 juin 2014
Tripura Manik Sarkar PCI(M) 11 mars 1998
Uttarakhand Trivendra Singh Rawat BJP 18 mars 2017
Uttar Pradesh Yogi Adityanath BJP 19 mars 2017

Territoires[modifier | modifier le code]

Territoire Ministre en chef
Nom Parti Depuis le
Delhi Arvind Kejriwal[8] Aam Aadmi Party 14 février 2015
Puducherry V. Narayanasamy Congrès 6 juin 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Art. 164, Constitution de l'Inde.
  2. Art. 166, Constitution de l'Inde.
  3. Art. 167, Constitution de l'Inde.
  4. a, b, c et d Coalition
  5. Précédemment du 24 octobre 2000 au 2 février 2005 et du 9 mars 2012 au 8 novembre 2014.
  6. Précédemment du 27 février 2002 au 2 mars 2007.
  7. Précédemment du 8 décembre 2003 au 13 décembre 2008.
  8. Précédemment du 28 décembre 2013 au 14 janvier 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]