Shiv Sena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shiv Sena
(mr) शिव सेना
Image illustrative de l'article Shiv Sena
Logotype officiel.
Présentation
Chef Uddhav Thackeray
Fondation 1966
Siège Shivsena Bhavan,
Ram Ganesh Gadkari Chowk,Mumbai, Maharashtra
Drapeau de l'Inde Inde
Fondateur Bal Thackeray
Journal Saamana
Organisation de jeunesse Yuva Sena
Positionnement Extrême droite[1]
Idéologie Nationalisme hindou[2]
Ultranationalisme[3],[4],[5],[6],[7]
Nationalisme économique[8]
Coalition Alliance démocratique nationale
Couleurs Safran
Site web shivsena.org
Symbole électoral
Symbole électoral
Représentation
Lok Sabha
18 / 545
Rajya Sabha
3 / 245
Vidhan Sabha du Maharashtra
63 / 288

Le Shiv Sena (शिव सेना (Śīv Senā0)) est un parti politique indien nationaliste marathi[9], implanté dans l'État du Maharashtra et souvent décrit comme extrémiste[10].

Le Shiv Sena a été fondé le par le caricaturiste Bal Thackeray pour exiger un traitement de faveur pour les Marathis sur les immigrants à Mumbai. Son nom signifie l'« armée de Shivaji » du nom du fondateur de l'Empire marathe au XVIIe siècle[11].

À partir des années 1970, la ligne du parti s'est élargie de la seule défense des Marathis à un programme plus largement nationaliste hindou alors qu'il s'alliait avec le BJP. Il participe ainsi au gouvernement de coalition du BJP au Maharashtra de 1995 à 1999, mandat durant lequel Bombay est rebaptisée Mumbai.

Le parti est actuellement dirigé par Uddhav Thackeray, le fils de Bal Thackeray. Les membres du Shiv Sena sont appelés Shiv Sainiks.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Shiv Sena attack derails India-Pakistan cricket talks », sur BBC, .
  2. (en) Vaibhav Purandare, Bal Thackeray and the rise of Shiv Sena, .
  3. (en) « South Asia | Indian cricket offices attacked », sur BBC News, (consulté le 2 décembre 2015).
  4. (en) « South Asia | Poll ban for Hindu leader », sur BBC News, (consulté le 2 décembre 2015).
  5. (en) « South Asia | Hindu activists call off cricket protest », sur BBC News, (consulté le 2 décembre 2015).
  6. (en) « Mistry defends book dropped at Mumbai University - Arts & Entertainment - CBC News », sur Cbc.ca, (consulté le 2 décembre 2015).
  7. (en) Mark Magnier, « In India, battle continues over Hindu temple's riches - latimes », Los Angeles Times, sur Articles.latimes.com, (consulté le 2 décembre 2015).
  8. (en) Sunila Kale, Electrifying India: Regional Political Economies of Development, , p. 94.
  9. http://inde.blog.lemonde.fr/2008/06/21/shiv/
  10. (en) Jeff Haynes, Religion, Politics and International Relations, , 150– p. (ISBN 978-1-136-73753-4, lire en ligne).
  11. Dean, Nelson. Author Rohinton Mistry slams Mumbai University after book ban. telegraph.co.uk. Consulté le 24 juin 2013

Liens externes[modifier | modifier le code]