Liste de personnalités d'origine aroumaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cet article contient une liste de personnalités d'origine aroumaine.

Les Aroumains sont les populations locutrices des langues romanes orientales descendant des populations de thraces romanisées du Ier au VIe siècle dans les Balkans et le bassin du bas-Danube.

Contexte[modifier | modifier le code]

N'ayant pas d'état, les Aroumains ont donné des personnalités aux pays passés ou présents dont ils furent les sujets ou les citoyens.

Au XIXe siècle, de nombreux négociants valaques (comme on appelait alors les Aroumains et les Roumains) s'enrichirent et purent donner à une ancienne tradition valaque, le « parrainage » (tout homme aisé se devait d'aider de plus jeunes, de plus pauvres ou de plus instruits que lui, ou encore des institutions d'entraide), une dimension moderne : celle du « mécénat ».

Les Valaques modernes en entretiennent soigneusement la mémoire[1], alors que les états en question (Roumanie, Bulgarie, Albanie, Grèce, plus rarement Autriche, Hongrie ou France) ignorent ou même occultent leurs origines (non sans controverses dans certains cas, notamment ceux des personnages historiques, fortement revendiqués par les histoires nationales modernes, ou ceux des personnes dont l'ascendance n'est que partiellement « valaque »).

Personnages historiques[modifier | modifier le code]

  • Justin Ier, illyre romanisé, empereur byzantin de 518 à 527.
  • Justinien, illyre romanisé, empereur byzantin de 527 à 565. À la suite de l'hellénisation de l'Empire et de la perte des territoires habités par les Illyres et les Thraco-romains au profit des Bulgares, les empereurs suivants seront d'origine grecque, anatolienne ou arménienne; par contre, plusieurs souverains de Bulgarie seront d'origine valaque entre 1186 et 1261.
  • Jean Kalojean (ou Ioan Caloian), souverain du Royaume valaque de Bulgarie de 1197 à 1207.
  • Ioan Asan II (Ivan Asen II en bulgare), souverain du Royaume des Bulgares et des Valaques de 1218 à 1241. Après le XIIIe siècle les Valaques deviennent de plus en plus minoritaires au sud du Danube, où ils cessent d'avoir un destin politique. Beaucoup d'entre eux s'installeront au fil du temps au nord du Danube, parmi les Daco-romains, et s'intégreront aux Roumains.

Philanthropes[modifier | modifier le code]

  • Georges Avéroff (1818-1899) : mécène grec (stade d'Athènes, université, école des cadets de la marine).
  • Apostolos Arsakis, (1792-1874) : mécène grec (écoles générales et professionnelles).
  • Georges Stavrou (1795-1869) : banquier grec (hôpitaux).
  • Konstantinos Zappas, mécène de nombreuses écoles en Grèce.
  • Demetrius Postolakas, cofondateur de la Bibliothèque Nationale de Grèce.
  • Simon Sinas, fils du précédent, donateur des Académies de Budapest et d'Athènes.
  • Nikolaos Stournaras (1806-1853), ingénieur grec, donateur et cofondateur de l'I.U.T. “Metsovo” d'Athènes.
  • Famille Tositsas, négociants et armateurs en Grèce, mécènes d'environ 150 écoles publiques grecques.
  • Famille Doumba, mécènes en Autriche-Hongrie (étudiants à Vienne et Budapest).
  • Hagi Meitani, mécène en Autriche-Hongrie (étudiants à Vienne).
  • Marcu Puiu, mécène en Autriche-Hongrie (hôpitaux).
  • Hagi Moscu, mécène en Autriche-Hongrie (écoles en Croatie et Transylvanie).
  • Emanuil Gojdu, mécène en Hongrie (étudiants de Budapest, hôpitaux).

Scientifiques[modifier | modifier le code]

  • Mina Minovici, fondatrice de l'Institut de médecine légale de Roumanie.
  • Tache Papaconstantin, architecte en Roumanie et France.
  • Ion Djuvara, architecte en Roumanie.
  • Famille Dinischiotou, un ministre, plusieurs universitaires, médecins (angl. physiciens) aroumains en Roumanie et en France.
  • Famille Tarpa, docteurs, médecins (angl. physiciens) aroumains en Roumanie.
  • Famille Pascalis, médecins, biologistes et physiciens américains.
  • Nicolae Popnicola, chimiste et physicien macédonien.
  • Jovan Karamata, mathématicien serbe.
  • Elie Karafoli, ingénieur en dynamique des fluides roumain.
  • Asterios Koukoudis, historien grec.
  • Kocho Sidovski, historien macédonien.
  • Famille Danielopol, ingénieurs, aéronauticiens, physiciens roumains.
  • Nicolae Iorga, historien en Roumanie.
  • Tache Papahagi, philologue et linguiste roumain.
  • Daniel Moscopolites, philologue aroumain en Roumanie.

Artistes[modifier | modifier le code]

  • Gheorghe Murnu, écrivain roumain.
  • Constantin Belimace, poète, écrivain roumain.
  • Anton Pann, poète, compositeur de l'hymne national de Roumanie.
  • Sandri Jani, écrivain albanais.
  • George Zalokostas, écrivain grec.
  • Mitrush Kuteli, poète albanais.
  • Iosipos Misiodax, écrivain grec.
  • Branislav Nusic, romancier serbe.
  • Pericle Papahagi, ecrivain roumain.
  • Lasgush Poradeci, poète albanais.
  • Ioan Steria, romancier serbe.
  • Nicolae Batzaria, écrivain aroumain en Roumanie.
  • Zicu Araia, écrivain roumain.
  • Nida Boga écrivain aroumain en Roumanie.
  • Ioan Foti, écrivain aroumain en Roumanie.
  • Constantin Colimitra, écrivain roumain.
  • Atanasie Nasta, écrivain roumain.
  • Constantin Belimace, poète aroumain en Roumanie.
  • Constantin Papanace, poète roumain.
  • George Murnu, poète roumain.
  • Konstantinos Kristallis, poète grec.
  • Kira Iorgoveanu Mantu, poétesse roumaine.
  • George Vrana, écrivain et poète roumain.
  • Nicolae Batzaria, poète aroumain en Roumanie.
  • Nusi Tulliu, poète aroumain en Roumanie.
  • Nicolae Vello, poète aroumain en Roumanie.
  • Paul Gherasim, peintre roumain.
  • Alexandru Arsinel, acteur roumain.
  • Sultana Maitec, sculptrice roumaine.
  • Tomislav Osmanliu, écrivain de la République de Macédoine.
  • Mihai Tugearu, sculpteur roumain.
  • Dumitru Pasima, sculpteur roumain.
  • Cristian Paul Bedivan, sculpteur roumain.
  • Titi Ceara, sculpteur roumain.
  • Ecaterina Vrana, artiste-peintre roumaine.
  • Florica Prevenda, artiste-peintre roumain.
  • Dumitru Cusa, sculpteur roumain.
  • Toma Caragiu, acteur et humoriste roumain.
  • Tasko Nacic, acteur serbe.
  • Enache Manea, acteur de théâtre roumain.
  • Ion Caramitru, acteur et ancien ministre de la culture roumain.
  • Apostolos Kardaras, compositeur grec.

Ecclésiastiques[modifier | modifier le code]

  • Anies Gancea Boiagiu, aroumaine d'Albanie, de mère catholique, devenue Mère Teresa).
  • Andrei Şaguna, archevêque de l'église orthodoxe roumaine de Transylvanie (18641873), fondateur du lycée roumain de Brasov.

Sportifs[modifier | modifier le code]

  • George Becali, patron du club de football “Steaua” (Étoile) de Bucarest.
  • Iosca Milenkovski, champion de volleyball de Macédoine.
  • Cristian Gatu, champion de handball en Roumanie.
  • Marius Stavrositu, idem.
  • Iannis Zicu, joueur du football en Roumanie.
  • Dominique Moceanu, champion de football américain eux ÉtatsUnis.
  • Alexandra Bujduveanu, patineuse artistique macédonienne.
  • Simona Amanar, gymnaste en Roumanie.
  • Hristu Chiacu, joueur de football en Roumanie.
  • Stevan Tsigaridov, fondateur de la fédération de Tir à l'Arc de Macédoine.
  • Simona Halep, joueuse du tennis roumaine.
  • Kosta Hiohi, capitaine de l’équipe nationale de canoe de Macédoine.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Thede Kahl History of the Vlachs, Ed. Tritonic, Bucharest 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]