Liste de personnalités d'origine roumaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le nom de Dimitrie Cantemir sur la façade de la Bibliothèque Sainte-Geneviève à Paris (colonne de droite).

Cette liste présente une énumération non-exhaustive de personnalités de langue maternelle et d'expression roumaine, pour la plupart nées et élevées dans les actuelles Roumanie et Moldavie, mais s'étant parfois aussi exprimées en d'autres langues ou possédant, dans la diaspora, une autre nationalité ou une double-nationalité, résultant de l'exode des élites vers l'Europe de l'Ouest ou l'Amérique du Nord de 1940 à 1989, durant les dictatures fasciste puis communiste. De ce fait, la culture roumaine, mal connue comme telle, s'est surtout manifestée à travers des personnages internationalement connus, mais pas en tant que roumains[1]. À titre d'exemple, dans de nombreuses sources autres que roumaines ou moldaves, l'explorateur antarctique Emile Racovitza figure comme "belge" comme le navire à bord duquel il embarqua, le poète Paul Celan figure comme "autrichien" parce qu'il écrivit en allemand, l'ingénieur Henri Coanda comme "britannique" parce qu'il travailla en Angleterre, le mathématicien et économiste Nicolae Georgescu comme "américain" parce qu'il enseigna aux États-Unis et les lettrés Panaït Istrati, Eugène Ionesco ou Emil Cioran comme "français" parce qu'ils écrivirent en cette langue.

Sciences et techniques[modifier | modifier le code]

Arts plastiques, lettres, musique classique, opéra[modifier | modifier le code]

Théâtre, cinéma, photo, chanson[modifier | modifier le code]

Politique[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Quelques personnalités[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liste transférée ici depuis l'article Roumanie pour l'alléger. Source :

  1. Les personnages listés ici figurent comme « de culture roumaine » ou « d'éducation roumaine » dans le Dicționar enciclopedic en 7 tomes de l'Académie roumaine, Editura Enciclopedică, Bucarest, du tome I "A-C" paru en 1993, (ISBN 973-45-0046-5), au tome VII "T-Z" paru en 2009, (ISBN 973-45-0143-7) ou 973-45-0578-4, et dans Ecaterina Ţarălungă, Enciclopedia identității românești : personalităţi, ed. : Litera Internaţional, 2011, 865 pp., (ISBN 978-606-600-246-2).