Liste d'organisations de défense des droits liés à la transidentité

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cette liste contient les principales organisations défendant les droits des personnes transgenres et promouvant leur compréhension et leur acceptation à travers le monde.

Organisation internationales[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Amérique du Nord[modifier | modifier le code]

Canada[modifier | modifier le code]

  • Aide aux Trans du Québec (ATQ)[2].
  • Action Santé Travesti(e)s et Transexuel(le)s du Québec (ASTT(e)Q)[2]
  • Coalition des transsexuelles et transsexuels du Québec (CTTQ).
  • Zenith Foundation (en)

États-Unis[modifier | modifier le code]

Amérique latine[modifier | modifier le code]

Équateur[modifier | modifier le code]

Asie[modifier | modifier le code]

Népal[modifier | modifier le code]

Taiwan[modifier | modifier le code]

Océanie[modifier | modifier le code]

Australie[modifier | modifier le code]

Nouvelle-Zélande[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

Allemagne[modifier | modifier le code]

Organisation non gouvernementales[modifier | modifier le code]

  • TransInterQueer e.V.[1],[3]
  • Institut Mensch, Ethik und Wissenschaft[1],[4]
  • Bundesvereinigung Trans*[1],[5]
  • ABqueer e. V.*[1],[6].
  • Intersexuelle Menschen e.V.[1],[7]

Activités gouvernementales[modifier | modifier le code]

  • Antidiskriminierungsstelle des Bundes[8]

Belgique[modifier | modifier le code]

Anvers

  • Berdache België vzw, pour parents d'enfants transgenres, Anvers.[9],[10]
  • Genderspectrum vzw, pour personnes trans, non binaires et fluides.[9]
  • Gewone Doorgaan[9].
  • Jongensdromen[9].

Brabant Flamand

Brabant Wallon

Bruxelles-Capitale

Flandre Occidentale

  • Gender Contact West-Vlaanderen, pour adultes, Sint Andries (Bruges)[9].
  • Gender Salon, pour jeunes et adultes, Ostende[9].
  • GenderaXept, pour adultes, Stasegem (Courtrai)[9].

Flandre Orientale

  • Cavaria, organisation LGBT qui diffuse notamment des livrets informatifs en néerlandais et anglais sur la transidentité, Gand[16].
  • Genderexpress, pour adulte, Gand[9],[17].
  • Genderspectrum vzW, pour jeunes et adultes trans, non binaires et fluides, Gand[9].
  • T-Jong : Mouvement de jeunes pour enfants, adolescents et jeunes à la recherche de leur identité de genre, répartis en T-birds (10-13 ans) T-squad(13-16 ans) Ctrl-T (16-30 ans), Gand[9],[18],[19].

Limbourg

France[modifier | modifier le code]

Les premières associations d'aide aux personnes trans en France sont l'Association des malades hormonaux (AMAHO) fondée par Marie-Andrée Schwindenhammer en 1965, l'Association Beaumont Continental fondée en 1975 (plus ancienne encore en activité), le Centre du Christ libérateur (CCL) à Paris par le pasteur Joseph Doucé en 1976, l'Association médicale française d'aide aux transsexuels (AMEFAT) dans la région de Saint-Étienne par Marie-Ange Grenier en 1981. À partir de 1990, les associations mêlent à l'auto-support les revendications politiques et sociales : l'Association d'aide aux transsexuels (AAT) en 1992 à Marseille par Eddy Frelin, le PASTT en 1993, l'Association du syndrome de Benjamin (ASB) en 1994 par le clinicien Tom Reucher, le Centre d'aide, de recherche et d'information sur la transsexualité et l'identité de genre (CARITIG) en 1995[21],[22],[23].

Leur nombre explose à partir des années 2000, facilité par l'arrivée d'Internet[21],[22],[23],[26]. Elles permettent de couvrir des territoires jusque-là dépourvus d'associations trans, ainsi que la structuration d'organisations inter-associatives à la portée nationale à partir de la décennie suivante (Santé Trans +, Inter Trans, etc.). Dans le même temps, de nombreux centres gay et lesbien deviennent des Centre LGBT (« Lesbiennes, bis, gays, trans »)[22].

  • Acceptess-T, Actions concrètes conciliant éducation prévention travail équité santé et sport pour les transgenres, fondée en 2010 à Paris[23] ;
  • Association d'aide aux transsexuels (AAT), fondé en 1992 à Marseille par Eddy Frelin, disparue[23] ;
  • Association Beaumont Continental (ABC), fondée en 1975, bulletin Double Je[22] ;
  • ACTHE, Association commune trans et homo pour l'égalité, fondée en 2010 à Paris[23] ;
  • Association Devenir Femme, fondée en 1994[27] à Marseille par Coccinelle[24],[28], disparue ;
  • AMAHO, Association des malades hormonaux, fondée en 1965 à Paris par Marie-Andrée Schwindenhammer, disparue[21] vers 1980[24] ;
  • AMEFAT, Association médicale française d'aide aux transsexuels, fondée en 1981 par Marie-Ange Grenier, disparue[23] ;
  • ARCTS, Amicale radicale des cafés trans de Strasbourg[29], fondée en 2018[n 1] ;
  • Association Marsha, fondée en 2018 à Saint-Étienne[30] ;
  • Association nationale transgenre (ex-Trans Aide), fondée en 2004[22] à Nancy[23] par Stéphanie Nicot[31] ;
  • Association du syndrome de Benjamin (ASB), active de 1994[23] à 2008 ;
  • ATCA, Association Transgenres Côte d'Azur, fondée en 2011 à Nice[23] ;
  • ATFAG, Association transféminine de l'agglomération grenobloise, fondé en 2020 à Grenoble[32],[33] ;
  • ATTO, Association trans toulousaine et occitane, fondé en 2020 à Toulouse[34] ;
  • AQTIA, Agenre, queer, trans et intersexe d'Auvergne, active de 2014 à 2019 à Clermont-Ferrand[35],[36] ;
  • CARITIG, Centre d'aide, de recherche et d'information sur la transsexualité et l'identité de genre, fondé en 1995[23].
  • Centre du Christ libérateur, fondé en 1976 à Paris par le pasteur Joseph Doucé, repris par la pasteure Caroline Blanco après son assassinat en 1990[22].
  • C'est pas mon genre !, fondé en 2006 à Lille[23] par Christelle Olivier et Lazz[31] ;
  • Chrysalide, fondé en 2007 à Lyon[23] ;
  • Clar-T, Care, luttes, ateliers, rages - transidentités, fondé en 2016 à Toulouse[23] ;
  • Collectif 106, fondé à Lille[37] ;
  • Collectif ExisTransInter, structure inter-associative[38] ;
  • Collectif intersexe activiste (CIA), organisation nationale intersexe fondée en 2016 ;
  • Collectif transgenre toulousain (CTT), fondé en 2020 à Toulouse[39] ;
  • CTEFS, Collectif Trans en Finistère Sud, fondé en 2022 Quimper[40],[41] ;
  • Désir d'être femme (DEF), fondé à Paris, bulletin La Gazette[24],[42], disparu ;
  • Divergenre, fondé en 2020 à Amiens[23] ;
  • Entraide transgenre Tours (ETT), actif de 2005 à 2010[43] à Tours, fondé par Samantha Paul[31], lié à Support transgenre Strasbourg[21] ;
  • En-Trans, fondé en 2014 à Lille[44] ;
  • Espace Santé Trans, fondé en 2015 à Paris[45] ;
  • Fédération trans et intersexes (FTI), structure inter-associative fondé en 2017[22],[46],[n 2] ;
  • Femme trans gang, fondé en 2020 à Paris[47] ;
  • FLIRT, Front de libération transfem, fondé à Paris[48] ;
  • Fransgenre[49], fondée en 2021, à portée nationale[50],[n 3] ;
  • Front transfem, fondé en 2022 à Bagnolet[48] ;
  • GAT, Groupe activiste trans, organisation libertaire de lutte, active de 2002 à 2006 à Paris[21],[22],[n 4] ;
  • GeST, Groupe d'étude sur la transidentité, fondé en 2008 à Montpellier et Toulouse[23] ;
  • GETIN, Groupe d'entraide transgenre et intersexe Normandie, fondé à Rouen[51],[30] ;
  • L'Hêtre, fondé en 2015 à Mulhouse[23] ;
  • Inter Trans, structure inter-associative fondée en 2009[52] ;
  • Inter-rurali-T 5989, fondée en 2021 dans l'Yonne[53],[54]
  • Licorne 66, fondée à Perpignan en 2020[55] ;
  • Mutatis Mutandis, actif de 2005 à 2013 à Bordeaux[22], fondé par Marine-Olivia Decaux[31] ;
  • Les Myriades Transs, fondé en 2010 à Limoges[56],[57] ;
  • Observatoire des transidentités (ODT), fondé en 2010 à Marseille par Karine Espineira, Maud-Yeuse Thomas et Arnaud Alessandrin[22],[58],[n 5] ;
  • ORTrans, Objectif respect trans, fondé en 2009 à Paris[23] ;
  • Organisation de solidarité trans (OST), fondée en 2021 à Tours[59] ;
  • Ouest Trans, fondé en 2015 à Rennes[23] ;
  • OUTrans, fondé en 2009 à Paris[23] et actif en Île-de-France[60],[61].
  • PASTT, Prévention action santé travail pour les transgenres, fondé en 1993 par Camille Cabral[23].
  • PARI-T, Plate-forme d'action et de reconnaissance identitaire pour les transgenres, fondé en 2007 à Paris[62] ;
  • Parlons Trans, fondé en 2020 à Brest[63],[64] ;
  • ParoleS trans Reims, fondé à Reims[65] ;
  • Prendre Corps, actif de 2015 à 2019 à Saint-Quentin[66],[67],[68] ;
  • Reboo-T, fondé en 2019 à Nantes[n 6] ;
  • Réseau Santé Trans (ReST), fondé en 2018, auquel participe des professionnels de santé[n 7] ;
  • Résistrans[21], fondé en 2007 à Paris[69] ;
  • RITA, Ressort intersexe et trans en action, fondé en 2016 à Grenoble[23] ;
  • Sans Contrefaçon, fondé en 2005[23] à Marseille par Karine Espineira et Maud-Yeuse Thomas, relancée entre 2008 et 2009 sous le nom de SC Reloaded[21],[22] ;
  • Santé Trans +, structure inter-associative fondé en 2015, réunissant Acceptess-T, AIDES, Chrysalide, Mutadis Mutandis et l'Observatoire des transidentités[22] ;
  • Soutien transfem[48],[70] ;
  • Support transgenre Strasbourg (STS), fondé en 2002 à Strasbourg[71],[n 8] ;
  • Trans 3.0, fondé en 2013 à Bordeaux[23] ;
  • Trans'Act[21], fondé en 2005 à Montpellier par Nadya D.[31] ;
  • TransAide, fondé en 2020 à Saint-Étienne[n 9] ;
  • TransAide, fondée en 2020 à Saint-Étienne[72],[73] ;
  • Transgrrrls, fondé en 2018[74] ;
  • Trans Infos Échanges[21], groupe informel actif entre 2005 et 2007 à Lyon[75],[76] ;
  • Transmission 86, fondé en 2020 à Poitiers[77],[78] ;
  • Trans Inter Action, fondé en 2015 à Nantes[23] ;
  • TransMission Reims, fondé en 2016 à Reims[79] ;
  • Trans-Mission Var, fondé en 2019 à Toulon[80],[81] ;
  • Trans sortant de l'ombre[21], fondé en 2006 à Nîmes par Annie David[31], disparu ;
  • T-Time, fondé en 2013 à Marseille[23],[82] ;
  • Trans Posé·e·s, fondé en 2016 à Tours[23] ;
  • XY Média, fondé en 2021[83].

Irlande[modifier | modifier le code]

  • Transgender Equality Network Ireland (TENI).

Italie[modifier | modifier le code]

Luxembourg[modifier | modifier le code]

  • Intersex & Transgender Luxembourg (ITGL).

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Suisse[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « ARCTS - Amicale Radicale des Cafés Trans de Strasbourg », sur www.arcts.fr (consulté le ).
  2. « Fédération Trans et Intersexes », sur Fédération Trans et Intersexes (consulté le ).
  3. « Fransgenre », sur Fransgenre (consulté le ).
  4. GAT, « Trans' en colère, le site du Groupe Activiste Trans' (GAT) », sur Trans' en colère.
  5. « Observatoire Des Transidentités », sur www.observatoire-des-transidentites.com (consulté le ).
  6. « Reboo-T », sur reboo-t.wixsite.com (consulté le ).
  7. « Le ReST — Réseau Santé Trans », sur Le ReST — Réseau Santé Trans (consulté le ).
  8. « STS - Support Transgenre Strasbourg », sur www.sts67.org (consulté le ).
  9. « TransAide ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (de) « Die rechtliche Situation von Trans* und intergeschlechtlichen Menschen in Deutschland und Europa », (consulté le )
  2. a et b « Ressources d'aide », sur www.quebec.ca (consulté le )
  3. (de) « TransInterQueer » (consulté le )
  4. (de) « Institut Mensch, Ethik und Wissenschaft » (consulté le )
  5. (de) « Bundesvereinigung Trans* » (consulté le )
  6. (de) « Aufklärung und Beratung zu geschlechtlicher und sexueller Vielfalt » (consulté le )
  7. (de) « Intersexuelle Menschen e.V. Bundesverband » (consulté le )
  8. (de) « Antidiskriminierungsstelle des Bundes » (consulté le )
  9. a b c d e f g h i j k l m n o et p « InformationTransgenre | Guide des Aidants et Soignants| », sur infotransgenre.be (consulté le )
  10. (nl) « Berdache België », sur Berdache België
  11. (nl) « Transgenderkring Vlaams-Brabant »
  12. DH.be, « Charleroi: "Genres Pluriels" soutient les personnes transgenres », sur www.dhnet.be, (consulté le )
  13. « Genres Pluriels - Personnes trans*, aux genres fluides et intersexes en Belgique », sur www.genrespluriels.be (consulté le )
  14. (en) « Transemble »
  15. « Merhaba Welkom »
  16. « Welkom | çavaria », sur cavaria.be (consulté le )
  17. (nl) « Zeven LGBT+-verenigingen krijgen een erkenning en subsidie van Stad Gent », sur Stad Gent newsroom, (consulté le )
  18. (nl) « T-Jong »
  19. (nl) « Transgenderwerking van Wel Jong Niet Hetero hervormd | ZIZO », sur zizomag.be (consulté le )
  20. (nl) « Keer-Punt: de nieuwe trans*-vereniging in Limburg | ZIZO », sur zizomag.be (consulté le )
  21. a b c d e f g h i et j Karine Espineira, La transidentité : de l'espace médiatique à l'espace public, Paris, Éditions L'Harmattan, , 187 p. (ISBN 978-2-2960-6097-5, lire en ligne), p. 29.
  22. a b c d e f g h i j k et l Arnaud Alessandrin, Sociologie des transidentités, Paris, Le Cavalier bleu, , 136 p. (ISBN 979-1-031-80279-4, lire en ligne), « Les mouvements trans », p. 57-69.
  23. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y et z Karine Espineira et Maud-Yeuse Thomas, Transidentités et transitudes : Se défaire des idées reçues, Paris, Le Cavalier bleu, , 184 p. (ISBN 979-1-0318-0513-9, lire en ligne), p. 105.
  24. a b c et d « Associations transsexuelles ou succeptibles de les aider », sur benjamin.lisan.free.fr, années 1990 (consulté le ).
  25. Mélanie Lallet et Lucie Delias, « Les réseaux sociaux numériques et le développement controversé de savoirs d'expérience sur les transidentités », Le Temps des médias, no 31,‎ , p. 137-155 (lire en ligne).
  26. On retrouve en ligne des forums de discussion (3615 Trans[24], Ftm-transsexuel, Forum-ftlm, Transidentit.es, TXY) ou des annuaires (BDD Trans)[25].
  27. « Détail d'une annonce : Devenir femme », sur journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  28. « Coccinelle », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  29. « Existrans 2018 », sur Friction Magazine, (consulté le ).
  30. a et b « Existrans 2018 », sur Friction Magazine, (consulté le ).
  31. a b c d e et f Karine Espineira, Analyse de la construction des cultures de genre à la télévision. La transidentité de l'espace public à l'espace télévisuel, Université de Provence Aix-Marseille I, , 372 p. (présentation en ligne, lire en ligne [PDF]), p. 26.
  32. Simon Grange, « Rassemblement contre la transphobie devant le Crous », sur Place Gre'net, (consulté le ).
  33. « Détail d'une annonce : Association transféminine de l'agglomération grenobloise (ATFGA) », sur Journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  34. « Détail d'une annonce : ATTO, Association trans toulousaine et occitane », sur Journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  35. « Clermont-Ferrand: naissance de l'association AQTIA trans transidentité transsexuel transgenre travesti », sur Association Beaumont Continental, (consulté le ).
  36. « Détail d'une annonce : Agenre, queer, trans et intersexe d'Auvergne », sur journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  37. « Lille : rassemblement devant l'Opéra, ce vendredi soir, en hommage à Fouad », sur La Voix du Nord, (consulté le ).
  38. « La marche des transsexuel(le)s interrompue par les CRS », sur Le Monde (consulté le ).
  39. Cyril Doumergue, « Toulouse : encore un samedi sous tension avec la "Manif pour tous", et une contre-manif interdite par le préfet », sur La Dépêche du Midi, (consulté le ).
  40. Johanne Bouchet, « Quimper - À Quimper, la journée de la Visibilité Transgenre a rayonné », sur Le Télégramme, (consulté le ).
  41. « Détail d'une annonce : Collectif Trans en Finistère SUD », sur Journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  42. 3 Keller, mensuel du Centre gai et lesbien, , no 12 [lire en ligne] [PDF].
  43. Samantha Paul, « ETT - Entraide Transgenre Tours », sur ett37.free.fr (consulté le ).
  44. Chloé Berthod et Alicia Foricher, « Nord: une femme transgenre fait condamner la CPAM de Roubaix-Tourcoing pour discrimination », sur BFM TV, (consulté le ).
  45. « Détail d'une annonce : Espace Santé Trans (EST). », sur journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  46. « Radical ? Le mouvement trans et intersexe veut juste qu'on l'écoute », TÊTU,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  47. Têtu, « Rose Walls, actrice et militante transgenre, en couverture de TÊTU », sur Têtu, (consulté le ).
  48. a b et c Clémence Bouquerod, « La transphobie n'a pas sa place à la marche des fiertés », sur Paulette Magazine, (consulté le ).
  49. Jérémie-Clément Pallud, « «Mon espace santé»: les patients transgenres et séropositifs inquiets pour leurs données », sur Libération, (consulté le ).
  50. « Détail d'une annonce : Fransgenre », sur journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  51. Mathieu Normand, « Adoption en Seine-Maritime : après la polémique, des associations LGBTI se jugent exclues du dialogue », sur 76actu, Actu.fr, (consulté le ).
  52. « Détail d'une annonce », sur www.journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  53. Sid Benahmed, « Basée dans l'Yonne, l'association Inter-rurali-T accompagne les personnes transgenres en milieu rural », sur L'Yonne républicaine, (consulté le ).
  54. « Détail d'une annonce : Inter-ruraliT5989 », sur Journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  55. Sophie Babey, « Perpignan : Licorne 66, une nouvelle association entièrement dédiée à l'accompagnement des transgenres », sur L'Indépendant, Midi libre (consulté le ).
  56. Arnaud Alessandrin et Karine Espineira, Sociologie de la transphobie, Pessac, Maison des sciences de l'homme d'Aquitaine, coll. « Genre, cultures et sociétés », , 182 p. (ISBN 9782858924523, DOI 10.4000/books.msha.4833, lire en ligne), « Le mouvement social trans : mobilisations et visibilités », p. 115-129.
  57. « Détail d'une annonce : Associtation Les Myriades Transs. », sur Journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  58. « Ali Aguado : Historique du mouvement trans et des luttes politiques – Observatoire Des Transidentités », sur www.observatoire-des-transidentites.com (consulté le ).
  59. Bruno Pille, « Un rassemblement à Tours pour la Journée du souvenir trans », sur La Nouvelle République du Centre-Ouest , (consulté le ).
  60. « Interview : l'association OUTrans », sur www.observatoire-des-transidentites.com (consulté le ).
  61. « OUTrans – Observatoire Des Transidentités », sur www.observatoire-des-transidentites.com (consulté le ).
  62. « Détail d'une annonce : PARI-T Plate-forme d'action et de reconnaissance identitaire pour les transformer », sur journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  63. « Les transidentités décryptées par les jeunes Brestois », sur Le Télégramme, (consulté le ).
  64. « Détail d'une annonce : Parlons trans! », sur Journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  65. Claire Lebret, « Reims : un collectif trans lance un appel à témoins après l'alerte d'une étudiante », sur France 3 Grand Est, (consulté le ).
  66. Fédération trans et intersexes, « Communiqué de la réunion inter-associative du 18 mars 2017 : Création de la première instance inter-associative trans-intersexe de France », sur Ouest Trans (consulté le ).
  67. « Détail d'une annonce : Prendre corps. », sur Journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  68. « Détail d'une annonce : Prendre corps », sur Journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  69. « Détail d'une annonce : Résistrans », sur journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  70. Alice Lavigne, « Une « Marche des Fiertés Antiraciste et Anticapitaliste » organisée à Paris dimanche 20 juin », sur Komitid, (consulté le ).
  71. Karine Espineira, « Les corps trans », Revue des sciences sociales, no 59,‎ , p. 84-95 (DOI 10.4000/revss.701, lire en ligne).
  72. « Saint-Étienne : l’association TransAide accompagne les personnes transgenres », sur TL7, (consulté le ).
  73. Tommy Cattaneo, « Transphobie : "Il faut faire de la prévention dès le collège" pour lutter contre les discriminations », sur France Bleu, (consulté le ).
  74. Isabelle Mourgere, « #NousToutes #Jemarchele24 : appel national à manifester contre les violences sexuelles en France », sur TV5 Monde, (consulté le ).
  75. Karine Espineira, « Entretien avec Chrysalide », sur Observatoire des transidentités, (consulté le ).
  76. Karine Espineira, « Transidentité, de la théorie à la politique : Une métamorphose culturelle entre pragmatisme et transcendance », Information psychiatrique, no 87,‎ , p. 279-282 (DOI 10.1684/ipe.2011.0770, lire en ligne).
  77. « Conférence-débat : les représentations de la transidentité », sur Web86.info, (consulté le ).
  78. « Détail d'une annonce : Transmission 86 », sur Journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  79. Olivier Durand, « À Reims, «Paula a été tuée parce qu’elle était différente» », sur L'Union, (consulté le ).
  80. Lauriane Sandrini, « "On est encore mal accepté par la société": ces personnes transgenres témoignent », sur Nice-Matin, (consulté le ).
  81. « Détail d'une annonce : Trans-Mission Var », sur Journal-officiel.gouv.fr (consulté le ).
  82. Maud-Yeuse Thomas, « Le T Time, groupe d’autosupport trans à Marseille – Observatoire Des Transidentités », sur Observatoire des transidentités, (consulté le ).
  83. Tessa Lanney, « La campagne de financement d'XY Media dépasse les espérances », sur Têtu, (consulté le ).
  84. « Diversité à l’école – Des initiatives pour une école arc-en-ciel », sur Tribune de Genève (consulté le )
  85. « Lutte contre la transphobie à l’école – L’État veut faciliter la vie des élèves trans et non binaires », sur 24 heures (consulté le )
  86. https://lecourrier.ch/2021/06/13/transidentite-le-droit-detre-soi/
  87. « Lynn Bertholet: "Parler de transidentité en toute méconnaissance, c'est insultant" », sur rts.ch, (consulté le )
  88. « Le rôle des écoles dans l'accompagnement des élèves transgenres interpelle », sur rts.ch, (consulté le )