Libera Università Internazionale degli Studi Sociali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Libre université internationale des études sociales (LUISS)
Histoire et statut
Fondation
Type
Nom officiel
Libera Università Internazionale degli Studi Sociali "Guido Carli"
Régime linguistique
Fondateur
Président
Recteur
Directeur
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte de Rome
voir sur la carte de Rome
Red pog.svg
Localisation sur la carte d’Italie
voir sur la carte d’Italie
Red pog.svg
Chiffres-clés
Etudiants
7 109 (en 2009)[1]
Divers
Membre de
ORCID inc (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

La Libre université internationale des études sociales (en italien : Luiss - Libera Università degli Studi Sociali Guido Carli) est une université italienne, fondée en 1974[1], à partir d'une précédente institution romaine, la Pro Deo, fondée en 1966.

Présentation[modifier | modifier le code]

Avec seulement trois facultés (Économie, Droit et Sciences politiques), la LUISS est une université autonome avec un numerus clausus de 7 013 étudiants pour ces trois facultés (2009/2010), un très sélectif examen d'entrée[2], l'obligation d'assister aux cours et une organisation académique précise et détaillée par semestre d'enseignement.

L'université LUISS se trouve sous l'aile de Confindustria, l'équivalent italien du MEDEF français. Ce lien donne aux étudiants de la LUISS un facile et extrêmement rapide accès au monde du travail[3]. Le but de la LUISS est de fait de créer une nouvelle classe dirigeante pour les entreprises italiennes. Dernièrement, grâce au niveau acquis par l'université, son plus important concurrent est la prestigieuse université Bocconi de Milan[citation nécessaire].

Les professeurs de la LUISS Guido Carli proviennent plutôt du monde professionnel que du monde académique.[citation nécessaire] Généralement ce sont des dirigeants de toute sorte d'entreprise, comme Pirelli, FIAT, Telecom, ou encore Wind, ENEL et Unicredit. Parmi les partenaires principaux de l'université figurent aussi des noms comme Merrill Lynch, American Express, Danone, Citigroup, Alitalia, Goldman Sachs, Ernst & Young, Morgan Stanley ou L'Oréal par exemple[citation nécessaire].

Luca Cordero di Montezemolo, président du géant industriel FIAT et de la prestigieuse et renommée Ferrari, fut président de l'université du au [4].

Du 1er novembre 1978 à sa mort (le ), Guido Carli en fut le président et son nom a été donné à la Luiss.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]