Les Temps modernes (revue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Temps modernes.

Les Temps modernes est une revue politique, littéraire et philosophique française, fondée en 1945 par Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir, publiée chez Gallimard.

La revue[modifier | modifier le code]

Le comité directeur d'origine comprenait Raymond Aron, Simone de Beauvoir, Michel Leiris, Maurice Merleau-Ponty, Albert Ollivier, Jean Paulhan et Jean-Paul Sartre.
André Malraux et Albert Camus ont refusé d'y participer, chacun pour des raisons différentes.

Depuis le décès de Simone de Beauvoir en 1986, la revue est dirigée par Claude Lanzmann.

Le comité de rédaction actuel est composé de Claude Lanzmann (rédacteur en chef), Juliette Simont (adjointe à la direction), Jean Bourgault, Michel Deguy, Jasmine Getz, Liliane Kandel, Jean Khalfa, Patrice Maniglier, Jean-Pierre Martin, Anne Mélice, Robert Redeker, Marc Sagnol, Gérard Wormser.

La revue a changé d'éditeurs plusieurs fois: Gallimard d'octobre 1945 à décembre 1948, Julliard de janvier 1949 à septembre 1965, Presses d'aujourd'hui d'octobre 1965 à mars 1985, et Gallimard depuis 1985[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anna Boschetti, Sartre et Les Temps Modernes : une entreprise intellectuelle, Paris, Éditions de Minuit,‎ , 328 p. (ISBN 2707310514)
  • Jérôme Melançon, "Anticolonialisme et dissidence : Tran Duc Thao et Les Temps modernes ", in Jocelyn Benoist et Michel Espagne (dir.), L'Itinéraire de Tran Duc Thao. Phénoménologie et transferts culturels, Paris, Armand Colin, 2013, p. 201-215.
  • Fabrice Thumerel, " Les Temps Modernes", in François Noudelmann et Gilles Philippe (dir.), Dictionnaire Sartre, Paris, Champion, 2004, p. 485-486.


Références[modifier | modifier le code]

  1. « Revue Les Temps Modernes » , galimard.fr, consulté le 2 août 2015

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]