Diogène (revue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Diogène.

Diogène
Diogènes

Pays France
Langue Français
Périodicité Trimestriel
Fondateur Roger Caillois
Date de fondation 1952

Propriétaire Presses universitaires de France
Rédacteur en chef Maurice Aymard et Luca Maria Scarantino

Diogène est une revue trimestrielle, d'esprit transdisciplinaire de sciences humaines et sociales, dont la version française est publiée par les Presses universitaires de France. Elle a été fondée en 1952 par Roger Caillois avec l'aide de l'UNESCO.

Diogène fait référence au philosophe d'Athènes, qui se promenait dans les rues avec une lanterne, à la recherche de l'homme.

Jean d'Ormesson en a été rédacteur en chef adjoint avec Roger Caillois et y resté pendant plus de quarante ans jusqu'à devenir président de la revue en remplacement de Jacques Rueff.

"(Roger Caillois) avait le projet de faire écrire un historien sur l'économie politique, un psychologue sur la grammaire, un historien de l'art sur la linguistique..."[1]

La revue est actuellement numérisée et diffusée par Cairn.info. pour sa version française et par Sage publications pour sa version anglaise, Diogenes

Les rédacteurs en chef sont Maurice Aymard (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales) et Luca Maria Scarantino (IULM)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean d'Ormesson, Je dirai malgré tout que cette vie fut belle, Gallimard, , p219-221