Le Rayon fantastique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le Rayon fantastique est une collection française de romans de science-fiction, codirigée par les éditions Gallimard et Hachette, apparue en 1951 et disparue en 1964.

Histoire de la collection[modifier | modifier le code]

Mythique pour les amateurs, cette collection a symbolisé un renouveau de la science-fiction dans les années 1950 en initiant une nouvelle passion du public en faveur du genre. Elle fit connaître en France les grands auteurs américains de « l'âge d'or » : Edmond Hamilton, Theodore Sturgeon, A. E. van Vogt, Isaac Asimov, Robert A. Heinlein, Arthur C. Clarke, Clifford D. Simaketc.

Dans un second temps, cette collection eut également le grand mérite de lancer une nouvelle génération d'auteurs français : Francis Carsac, Daniel Drode, Philippe Curval, Gérard Klein, Michel Jeury (sous le pseudonyme d'Albert Higon), Françoise d'Eaubonne, Pierre Barbet, Nathalie et Charles Henneberg.

Cette collection a une double origine, la première commence chez Gallimard, le 22 novembre 1949 lorsque le journaliste/traducteur Michel Pilotin reçoit le feu vert pour la création d’une série de science-fiction au sein de cette maison. Entre 1950 et 1951, Michel Pilotin prépare sa collection en achetant les droits de traductions de livres américains et en sollicitant des auteurs francophones.

Du côté de Hachette, cette collection, déjà nommée Le Rayon Fantastique, eut pour origine un article paru en 1950 dans le Figaro, intitulé La science-fiction remplacera-t-elle le roman policier ? qui résultait de la rencontre d'un journaliste avec un fan, Georges H. Gallet. Cet article incita les éditions Hachette à confier à Gallet la direction d'une nouvelle collection consacrée à ce nouveau genre.

Pour éviter toute concurrence, les deux maisons conviennent d’une collection commune, d’autant plus que Gallimard est encore diffusée par le groupe Hachette qui gère également la fabrication et la vente des éditions en poche (jusqu’en 1970).

Sous cette direction bicéphale, Gallet pour Hachette et Pilotin (sous le nom de Stephen Spriel) pour Gallimard, la collection édite son premier titre en janvier 1951, Assassinat des États-Unis de Will Jenkins (mieux connu sous le pseudonyme de Murray Leinster).

Publications[modifier | modifier le code]

Numérotation[modifier | modifier le code]

En raison de la double direction de la collection, la numérotation des ouvrages a été parfois très approximative, rendant ainsi complexe, et donc amusante, la tâche des collectionneurs. Ainsi, il convient de noter que :

  • Il y eut 124 numéros mais seulement « cent dix-neuf volumes en tout[1] » ;
  • Les 66 premiers titres ne comportaient pas de numéros ;
  • Le n° 73 (Druso de Friedrich Freksa) n'en comporte pas non plus, mais s'intercale entre deux titres numérotés ;
  • À partir du n° 81, le nombre est en principe séparé du titre au dos du livre par un trait horizontal (mais quelques publications postérieures ne respectent pas cette disposition) ;
  • Cinq titres comportent un double numéro ;
  • Le numéro 111 n'existe pas et le numéro 110 a été attribué deux fois (c'est La Machine suprême de John W. Campbell qui détient légitimement ce numéro comme étant le premier publié).

Cependant, une liste « officielle » de déjà parus est publiée à la fin de certains des ouvrages.

Lieu d'impression[modifier | modifier le code]

À partir du n° 81 (La Terre endormie par Arcadius), pour des raisons économiques, les ouvrages furent imprimés en alternance en France et en Pologne (imprimerie Ars Polona de Varsovie). À partir du n° 97 (Griada par A. Kolpakov), ils le furent exclusivement en Pologne, jusqu'à la fin de la collection.

Couvertures[modifier | modifier le code]

Les couvertures de la collection évoluent avec le temps. D'abord non illustrées, elles font ensuite alterner réalisme et stylisation, selon les artistes (Jean Delpech, Troy, René Caillé, Georges Pichard, Jean Latappy, Lucien Lepiez et beaucoup d'anonymes). Puis, avec l'arrivée de Jean-Claude Forest en 1958, qui assurera près de la moitié de toutes les illustrations de couverture, elles hésitent entre stylisation et abstraction totale. D'autre part se succèdent différentes maquettes de présentation : les séries “noire”, puis “marron” ou “rouge”, et enfin la plus caractéristique, associée aux illustrations de Forest, la série “blanche” (ou “crème”), selon la couleur du fond employé.

  • Les six premiers numéros ont une couverture identique, sans illustration : fond noir, ruban verdâtre serpentant de haut en bas, titre en lettres blanches sur un polygone irrégulier rouge.
  • N° 7-15 : illustrations anonymes, très “années 1950” (n° 13 : signature présente mais illisible).
  • N° 16-19 : couvertures de Jean Delpech, peintre, graveur et illustrateur.
  • N° 20, 23, 24 : couvertures de Troy.
  • N° 21, 22, 26-28, 31, 33, 46 : couvertures de René Caillé, dessinateur qui se spécialisera entre autres dans les pin-ups et les dessins d'humour gaulois.
  • N° 25, 29-30, 32, 34-39, 42-44, 52, 54-56, 58, 60, 61, 89[2] : couvertures anonymes (pas de signature visible).
  • N° 40, 41 : signatures illisibles, terminées par -o.
  • N° 45 : couverture de Mod' (?).
  • N° 53, 59, 73 : couvertures de Georges Pichard, auteur de bandes dessinées qui se spécialisera dans l'érotisme.
  • À partir du n° 57 (L'Adieu aux astres de Serge Martel, 1958), la quasi-totalité des illustrations est due à Jean-Claude Forest (voir les quelques exceptions ci-dessus ou ci-dessous).
  • N° 91, 95-96, 98, 101-102, 104, 106 : couvertures de Jean Latappy, illustrateur.
  • N° 93 : illustration de Lucien Lepiez, dont on retrouve la signature sur différentes couvertures de Fiction.
  • À partir du n° 118 (Métro pour l'enfer de Vladimir Volkoff, 1963), et jusqu'au terme de la collection (n° 124, Rêve de feu de Françoise d'Eaubonne, 1964), la présentation des illustrations de couverture adopte la forme d'un écran de cinéma ou de télévision (cadre noir, fond blanc).

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Années 1950[modifier | modifier le code]

Sommaire :

1951[modifier | modifier le code]

  1. Assassinat des États-Unis par Will Jenkins
  2. Les Rois des étoiles par Edmond Hamilton
  3. Le Règne du gorille par Lyon Sprague de Camp et Schuyler Miller
  4. Les Demi-Dieux par A. Gordon Bennett
  5. Les Corsaires du vide par J. M. Walsh
  6. Passagère clandestine pour Mars par John Beynon

1952[modifier | modifier le code]

  1. Le Triangle à quatre côtés par William Temple
  2. Cristal qui songe par Theodore Sturgeon
  3. Le Choc des mondes par E. Balmer et P. Wylie
  4. Guerre aux invisibles par Frank Russell
  5. Rien qu'un surhomme par Olaf Stapledon
  6. Le Silence de la Terre par C. S. Lewis
  7. Ville sous globe par Edmond Hamilton
  8. Le Monde des Ā par A. E. van Vogt
  9. La Faune de l'espace par A. E. van Vogt

1953[modifier | modifier le code]

  1. Cailloux dans le ciel par Isaac Asimov
  2. Un martien sur la Terre par Oscar J. Friend
  3. Le Dernier Astronef par Murray Leinster
  4. Germes de vie par John Taine
  5. L'Enfant de la science par Robert Heinlein
  6. L'Univers en folie par Fredric Brown

1954[modifier | modifier le code]

  1. Après le choc des mondes par E. Balmer et P. Wylie
  2. Ceux de nulle part par Francis Carsac
  3. La Curée des astres par Edward H. Smith
  4. Marionnettes humaines par Robert Heinlein
  5. Escales dans l'infini par Georges H. Gallet
  6. Le Microbe détective par Hal Clement
  7. Le Lendemain de la machine par Francis G. Rayer
  8. La Révolte des femmes par Jerry Sohl
  9. À la poursuite des Slans par A. E. van Vogt

1955[modifier | modifier le code]

  1. Mission secrète sur Neptune par J. M. Walsh
  2. Vuzz… par P. A. Hourey
  3. Kilsona, monde atomique par Festus Pragnell
  4. Les Robinsons du cosmos par Francis Carsac
  5. La Fleur diabolique par George O. Smith

1956[modifier | modifier le code]

  1. La Flamme noire par Stanley Weinbaum
  2. Les Survivants de l'infini par Raymond F. Jones
  3. Chaîne autour du soleil par Kurt Simak (= Clifford D. Simak)
  4. Les Dents du dragon par Jack Williamson
  5. Satellite no 1 par Philip St John
  6. Les Cavernes d'acier par Isaac Asimov
  7. Les Enfants d'Icare par Arthur C. Clarke
  8. Le 9 de pique par John Amila

1957[modifier | modifier le code]

  1. Fondation par Isaac Asimov
  2. Les Plus qu'humains par Theodore Sturgeon
  3. L'Aventurier de l'espace par Catherine L. Moore
  4. Planète interdite par W. J. Stuart
  5. Le Gouffre de la Lune par Abraham Merritt
  6. Les Aventures de Ā par A. E. van Vogt
  7. Le Monstre de métal par Abraham Merritt
  8. Le Flot du temps par John Taine

1958[modifier | modifier le code]

  1. La Légion de l'espace par Jack Williamson
  2. Embûches dans l'espace par François Pagery
  3. Vénus et le titan par Henry Kuttner
  4. Planète à gogos par Frederik Pohl et Cyril M. Kornbluth
  5. Le péril vient de la mer par John Wyndham
  6. L'Adieu aux astres par Serge Martel, prix Jules-Verne
  7. L'Homme qui vendit la Lune par Robert Heinlein
  8. Double Étoile par Robert Heinlein
  9. Le Maître du temps par Ray Cummings
  10. À l'aube des ténèbres par Fritz Leiber
  11. Le Gambit des étoiles par Gérard Klein

1959[modifier | modifier le code]

  1. Surface de la planète par Daniel Drode (prix Jules-Verne)
  2. L'Ogive du monde par Matteo Tavera et François Tavera
  3. La Rosée du soleil par N. et C. Henneberg
  4. La Guerre des machines par Lieutenant Kijé

Années 1960[modifier | modifier le code]

Sommaire :

1960[modifier | modifier le code]

  1. L'Aventure alphéenne par Serge Martel
  2. Aux étoiles du destin par Albert Higon
  3. Les Navigateurs de l'infini par J.-H. Rosny aîné
  4. Avant le premier jour par R. Anton
  5. La Machine du pouvoir par Albert Higon, prix Jules-Verne
  6. Terre en fuite par Francis Carsac
  7. Druso par Friedrich Freksa
  8. L'Homme double par René Cambon - couverture : Jean-Claude Forest
  9. Les Fleurs de Vénus par Philippe Curval
  10. Les « Cuirs bouillis » par D. A. C. Danio

1961[modifier | modifier le code]

  1. Plus noir que vous ne pensez par Jack Williamson
  2. Celten Tauroch par Lieutenant Kijé
  3. Quatre pas dans l'étrange (anthologie de récits de J.-H. Rosny aîné, Rudyard Kipling, Jules Verne et Karel Čapek)
  4. Sur la planète orange par Léonid Onochko
  5. La Terre endormie par Arcadius (couverture : Jean-Claude Forest)
  6. Le Sub-espace par Jérôme Sériel (prix Jules-Verne)
  7. Les Dieux verts par N. et C. Henneberg
  8. Lutte avec la nuit par William Sloane, partie 1 - couverture : Jean-Claude Forest
  9. Lutte avec la nuit par William Sloane, partie 2 - couverture : Jean-Claude Forest
  10. Les Armureries d'Isher par A. E. van Vogt
  11. Le Livre de Ptath par A. E. van Vogt

1962[modifier | modifier le code]

  1. Les Sept Fils de l'étoile par Françoise d'Eaubonne
  2. Déjà demain par Henry Kuttner et Catherine L. Moore
  3. La Fin du quaternaire par Yvon Hecht
  4. Ce monde est notre par Francis Carsac
  5. Les Visiteuses de la planète 5 par Richard Wilson
  6. Feu Vénus par Stanislas Lem
  7. La Forteresse perdue par N. et C. Henneberg
  8. La Cité et les Astres par Arthur C. Clarke
  9. La Cité et les Astres par Arthur C. Clarke
  10. Griada par A. Kolpakov
  11. Vers un avenir perdu par Pierre Barbet
  12. L'Échiquier du temps par Françoise d'Eaubonne
  13. Le Ressac de l'espace par Philippe Curval
  14. De temps à autres par Clifford D. Simak, partie 1, prix Jules-Verne
  15. De temps à autres par Clifford D. Simak, partie 2, prix Jules-Verne
  16. La Rive incertaine par William Sloane
  17. Pour patrie, l'espace par Francis Carsac
  18. La Nef d'antim par Will Stewart
  19. Babel 3.805 par Pierre Barbet

1963[modifier | modifier le code]

  1. Les Cométaires par Jack Williamson, partie 1
  2. Les Cométaires par Jack Williamson, partie 2
  3. Monde en oubli par J. T. McIntosh
  4. La Machine suprême par John W. Campbell - couverture : Jean-Claude Forest
  5. Planète d'exil par Arcadius
  6. L'Assaut de l'invisible par A. E. van Vogt
  7. À contre-temps par Christine Renard
  8. L'Erreur d'Alexei Alexiev par A. Poleischuck
  9. Tarrano le conquérant par Ray Cummings
  10. Le Sang des astres par N. et C. Henneberg
  11. L'Épée de l'archange par Lieutenant Kijé
  12. Métro pour l'enfer par Vladimir Volkoff, prix Jules-Verne
  13. La Couronne de lumière par Lyon Sprague de Camp
  14. Les Revenants des étoiles par A. et B. Strugatzki
  15. L'Étoile de fer par John Taine

1964[modifier | modifier le code]

  1. La Plaie par N. et C. Henneberg, partie 1
  2. La Plaie par N. et C. Henneberg, partie 2
  3. Rêve de feu par Françoise d'Eaubonne

Voir également[modifier | modifier le code]

En , les éditions Fleuve noir créent leur propre collection de science-fiction : Fleuve Noir Anticipation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lorris Murail, Les maîtres de la science-fiction, Éditions Bordas, Paris, 1993 (ISBN 2-04-019585-8), p. 31.
  2. Le style de l'illustration de couverture de ce numéro suggérerait Jean Latappy.

Lien externe[modifier | modifier le code]