Le soleil brille pour tout le monde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le soleil brille pour tout le monde
Titre original The Sun Shines Bright
Réalisation John Ford
Scénario Laurence Stallings, d'après les histoires d'Irvin S. Cobb
Acteurs principaux
Sociétés de production Argosy Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie dramatique
Sortie 1953

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le soleil brille pour tout le monde (The Sun Shines Bright) est un film américain réalisé par John Ford, sorti en 1953.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Sur fond de campagne électorale en 1905 dans une petite ville du Kentucky, des hommes se déchirent pour une femme. Alcoolique notoire, le juge Priest se représente aux élections locales. Prenant la défense d'un jeune Noir accusé injustement d'un viol d’une Blanche et participe à la procession funéraire d’une prostituée notoire, ce qui lui vaut le respect des uns et l’hostilité des autres[1]. De vieux secrets de familles resurgissent...

Autour du film[modifier | modifier le code]

Sans vedette et avec un petit budget, ce remake de Judge Priest (1934) a une audience modeste à sa sortie et ce n'est que pour Mogambo avec les stars Ava Gardner, Clark Gable et Grace Kelly que Ford renoue avec le succès[1]. Réédité en version numérique, le film - que John Ford décrit comme « mon film préféré » - est considéré comme un de ses chefs-d’œuvre[2].

Bien que réalisé hors des grands studios pour être plus libre, son producteur, de la compagnie spécialisée dans les films à petit budget Republic Pictures impose cependant de coupures (depuis rétablies) de séquences avec des personnages de Noirs[2]. La thématique des Noirs dans le sud américain surgit également dans Judge Priest et Le Sergent noir (1960)[3].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Coût de production : 1 085 968 $.
  • C'est l'ultime film de Ford produit par sa compagnie Argosy Pictures et distribué par Republic Pictures.
  • En plein maccarthysme, Ford réalise un film qui montre que les apparences sont parfois trompeuses et où l'on a vite fait de prendre des innocents pour des coupables…

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Le soleil brille pour tout le monde », critikat.com (consulté le 12 décembre 2014)
  2. a et b Jean-François Rauger, « Le soleil brille... » : Un chef-d'œuvre de John Ford longtemps ignoré, lemonde.fr,‎ (consulté le 12 décembre 2014)
  3. Jean-François Rauger, « Le soleil brille... » : Un chef-d'œuvre de John Ford longtemps ignoré, lemonde.fr,‎ (consulté le 12 décembre 2014)

Lien externe[modifier | modifier le code]