Slim Pickens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Pickens.
Slim Pickens
Description de cette image, également commentée ci-après
Avec Mary Tyler Moore, dans The Mary Tyler Moore Show (1971)
Nom de naissance Louis Burton Lindley Jr.
Naissance
Kingsburg, Californie
États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 64 ans)
Modesto, Californie
États-Unis
Profession Acteur

Slim Pickens (de son vrai nom Louis Burton Lindley Jr.) est un artiste de rodéo et acteur américain, né le à Kingsburg, en Californie, et mort le à Modesto, en Californie (États-Unis). Il aura surtout interprété des rôles de cowboy au cours de sa carrière, mais l'on se souvient de lui tout particulièrement pour le talent comique qu'il déploie dans Docteur Folamour et dans Le shérif est en prison.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un éleveur texan de vaches laitières, il apprend très jeune à monter à cheval. Peu intéressé par l'exploitation familiale, il se passionne dès l'adolescence pour les spectacles de rodéo au point d'y participer occasionnellement et de gagner quelques dollars. Afin de braver l'interdit paternel, il commence à utiliser, à chaque fois qu'il concourt, le pseudonyme de Slim Pickens, qui signifie littéralement « maigre récolte » et par extension « gains minables »[1]. Il termine avec succès sa scolarité en lycée agricole mais la passion du rodéo l'emporte et il finit par devenir professionnel.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il décide de s'engager dans l'armée. Dans le bureau de recrutement qui le reçoit, on lit « radio » au lieu de « rodeo » dans la fiche signalétique qu'il a remplie avant de se présenter. Il passera donc la totalité de sa période sous les drapeaux comme opérateur radio dans un centre de communications militaires du Midwest[2].

En 1950, à 31 ans, il épouse Margaret Elizabeth Harmon et se voit offrir son premier rôle dans un western, La Révolte des dieux rouges (Rocky Mountain), aux côtés d'Errol Flynn. Après cette première expérience, de nombreux autres westerns vont suivre, dont une dizaine réalisés par William Witney et mettant en scène Rex Allen et son cheval Koko. Cavalier accompli, il sait aussi bien chevaucher des heures durant que mener un attelage, tout en jouant la comédie. Il épargne ainsi à la production les frais d'embauche d'une doublure. Son accent rural prononcé et sa simplicité de manières le rendent populaire, sans pour autant en faire une star. Il conservera à l'écran, toute sa carrière durant, son pseudonyme de rodéo de Slim Pickens.

En 1964, il accède à la célébrité pour son rôle du Colonel Kong, le va-t'en-guerre texan du film Docteur Folamour qui fait son dernier rodéo sur une bombe atomique larguée sur l'URSS par un bombardier B-52.

Il décède en 1983, à l'âge de 64 ans, des suites d'une longue pneumonie jamais guérie[3].

Son frère, Sam Lindley (1921 - 2001) était également acteur sous le pseudonyme de Easy Pickens (gains faciles).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

et aussi

Postérité[modifier | modifier le code]

En 2012, le groupe de Punk californien The Offspring lui rend hommage dans la chanson Slim Pickens Does The Right Thing And Rides The Bomb To Hell, sur l'album Days Go By. Il s'agit d'une référence à la scène connue du film Docteur Folamour, dans lequel il chevauche une bombe comme un cowboy.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Slim Pickens », sur Pro Rodeo Hall of Fame (consulté le 8 mars 2018).
  2. (en-US) « Cowboys in Combat », True West Magazine,‎ (lire en ligne).
  3. (en-US) Albin Krebs, « Slim Pickens, Known for Cowboy Roles, Dies », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne).