Lando Buzzanca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lando Buzzanca
Description de cette image, également commentée ci-après

Lando Buzzanca en 2009

Nom de naissance Gerlando Buzzanca
Naissance (81 ans)
Palerme (Italie)
Nationalité Drapeau de l'Italie Italien
Profession Acteur
Chanteur

Lando Buzzanca, né Gerlando Buzzanca le à Palerme[1], en Sicile, est un acteur italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans une famille d'acteurs, il fait ses études dans sa ville natale et, à 17 ans, s'installe à Rome pour suivre des cours de théâtre à l'Accademia Sharoff (dont est depuis devenu président d'honneur), une des premières institutions italiennes à observer dans la formation de l'acteur la méthode de Constantin Stanislavski. Pour gagner sa vie pendant ses études, le jeune Gerlando accumule les emplois temporaires convaincu de réaliser un jour son rêve de devenir acteur de théâtre et de cinéma.

Après avoir fait de la figuration, notamment dans Ben-Hur de William Wyler, alors tourné à Cinecittà, il décroche, en 1961, le second rôle important de Rosario Mulè dans Divorce à l'italienne (Divorzio all'italiana) de Pietro Germi. Dès lors spécialisé dans les rôles comiques, Lando Buzzanca se cantonne dans le rôle stéréotypé du beau séducteur sicilien jaloux et stupide, comme dans Le Corniaud de Gérard Oury en 1965, à l'exception notable du rôle du craintif Antonio Ascalone dans Séduite et abandonnée (Sedotta e abbandonata) de Pietro Germi en 1964 et du rôle titre dans Don Giovanni in Sicilia (1967) d'Alberto Lattuada. Même si, pendant cette période, son choix des scripts n'est pas toujours couronné de succès, l'acteur enchaîne les tournages à une cadence soutenue.

Dans la première moitié des années 1970, il joue dans une série de films à l'humour volontiers grivois, dans lesquels il interprète toujours le macho latin, mais de façon de plus en plus caricaturale. Son premier grand succès dans le genre est Ma femme est un violon (Il merlo maschio), sorti en 1971, dans lequel il partage la vedette avec Laura Antonelli. Peu à peu, il est relégué au rang d'acteur de caractère dans des films de série B. La seconde moitié de la décennie le découvre peu à l'aise devant l'évolution de la comédie érotique italienne, aussi délaisse-t-il progressivement le cinéma au profit du théâtre et pour faire carrière comme animateur de radio.

En tant que chanteur, il a enregistré plusieurs disques.

Il a servi de modèle à certaines bandes dessinées érotiques et humoristiques, dont la série Prolo publiée chez Elvifrance.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Fiches de Monsieur Cinéma, fiche 495/30, Images et Loisirs, 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]