Séduite et abandonnée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Séduite et abandonnée
Description de cette image, également commentée ci-après

Titre original Sedotta e abbandonata
Réalisation Pietro Germi
Scénario Pietro Germi, Luciano Vincenzoni
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre Comédie
Durée 115 min
Sortie 1964

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Séduite et abandonnée (Sedotta e abbandonata) est un film italien de Pietro Germi, sorti en 1964.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans un village de Sicile, Peppino profite de la sieste de Matilde, sa fiancée, pour abuser d'Agnese, sœur de Matilde. Agnese tombe enceinte.

Apprenant cela, Vincenzo, le père des filles, rude et intransigeant gardien de l'honneur de la famille, devient furieux, rompt les fiancailles de Matilde et Peppino, enferme Agnese dans sa chambre et exige de Peppino qu'il répare sa faute. Peppino refuse d'épouser Agnese, qui, selon le code d'honneur sicilien, lui cédant est devenue une "dévergondée" pas digne de se marier. Vincenzo organise un crime d'honneur, qui selon la loi italienne d'alors serait puni très légèrement : Antonio, le seul fils de Vincenzo, devrait chercher Peppino et le tuer. Agnese, encore amoureuse de Peppino, cherche à lui sauver la vie dénonçant son frère aux carabiniers ; d'ailleurs Antonio n'a pas assez de courage pour tuer Peppino.

À la suite de la dénonciation d'Agnese, tout le monde va au tribunal, et le juge se rend compte facilement de la faute de Peppino, qui est condamné pour détournement de mineure, ce que Vincenzo craint le plus parce que comme cela la défloration de sa fille deviendrait publique. D'ailleurs, alors ce sont les parents de Peppino qui implorent Vincenzo d'accorder la main d'Agnese à leur fils, la loi prévoyant que le mariage effacerait tout crime de détournement et sauverait Peppino de la prison. Vincenzo en profite pour "accorder", lui, la main de la fille, pour démontrer à l'opinion publique qu'Agnese n'a aucune faute et est libre d'accepter ou pas. Agnese, qui désormais déteste Peppino, voudrait le refuser, elle ; mais sa famille et tout l'entourage du village exercent tellement de pressions sur elle qu'elle finit par céder et se résigner à un mariage indissoluble (le divorce n'existe pas encore) avec l'homme qu'elle déteste et qui la déteste à son tour. Vincenzo, victime d'un ictus, sur le point de mourir continue de ne penser qu'au mariage qui sauverait l'honneur de sa famille, et finalement est enterré dans une tombe arborant l'inscription "honneur et famille". La naïve Matilde, qui n'avait rien compris de tout cela, finit par se faire nonne.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]